Des servantes pour Lucifer

Encore une histoire de possession démoniaque issue des Dossiers Warren et se passant aux États-Unis dans les années soixante. Rappelez-vous : Ed et Lorraine Warren sont les célèbres enquêteurs du paranormal, les chasseurs de démons dont les affaires ont inspiré le film Conjuring : Les dossiers Warren. L’histoire que je vous présente aujourd’hui est tirée d’une enquête d’Ed Warren. Voici l’étrange histoire de deux jeunes filles possédées après avoir touché aux sciences occultes.

 

 

La conférence

 

Photographie issue du film Conjuring : Les meilleurs dossiers Warren

 

Ed et Lorraine Warren donnaient régulièrement des conférences sur la démonologie où ils relataient leurs enquêtes. Dans le film Conjuring : Les dossiers Warren, on les voit donner une de ces conférences.

Durant l’une de ces conférences, alors qu’ils sont dans un collège (attention, nous sommes dans un collège aux États-Unis, ce qui n’a rien à voir avec les collèges en France. Aux États-Unis, les collégiens sont plus âgés que ceux de chez nous) et que la salle est comble, Lorraine Warren sent une présence maléfique autour d’elle, sans pouvoir la distinguer ni pouvoir construire une image précise de cette impression. La séance de questions débute et une fois finit, les plus curieux peuvent se lever et venir saluer le couple.

Un jeune étudiant s’avance vers Ed et entame la conversation avec le démonologue. Près de lui se tient une jeune fille qui, pour une raison inconnue, bouillonne de rage. Lorraine ressent cette colère et prend à part son mari pour lui faire savoir ce qu’elle perçoit. Ed, voyant sa femme bouleversée, lui explique pourquoi le jeune homme est venu lui parler et pourquoi il a besoin de son aide. Ce qu’il allait lui révéler est pour le moins curieux.

 

Jimmy et Kendra

 

Lorraine et Edward Warren

 

Jimmy c’est le jeune étudiant qui est venu parler à Ed lors de cette fameuse conférence. Kendra, c’est sa petite amie qui l’a accompagné ou plutôt qu’il a forcée à le suivre. En effet, Jimmy la soupçonne d’être sous l’influence de forces occultes et c’est pourquoi il veut en parler avec Ed. Il lui avoue que la jeune femme est souvent prise de colères terribles. Lors de ces accès de rage, son visage se transforme, sa voix change et Jimmy a l’impression de se tenir en face d’une autre personne que Kendra. 

Très vite, Ed soupçonne une possession démoniaque. D’ailleurs, alors qu’Ed revient vers Jimmy, Kendra, folle de rage, se jette sur Lorraine et tente de l’étrangler. Cet incident effraye non seulement Lorraine, mais aussi les personnes qui se sont rassemblées près des deux conférenciers. Très vite, on maîtrise Kendra. Ed, devant la violence des faits, prend congé et demande à Jimmy de le suivre pour discuter plus calmement, sans la présence de Lorraine, qui est très secouée.

Ed Warren emmène Jimmy et Kendra en coulisse, loin des regards. Kendra est encore sous l’emprise d’une force démoniaque. Elle respire fort, les traits de son visage sont transformés (petit à petit, ils prennent l’apparence d’un loup), sa voix est rauque, glaciale, inhumaine. Au bout de quelques minutes, Kendra semble reprendre ses esprits. Elle se radoucit. Ed lui raconte, alors, ce qu’il vient de se passer. Kendra est sous le choc. Elle a vaguement conscience de son état, mais, après une crise violente, elle perd la mémoire. La jeune fille se met à pleurer et pense qu’elle est en train de devenir folle. Gentiment, Ed lui explique qu’elle est sous l’emprise d’une entité démoniaque. Mais, avant toute chose, avant de demander un exorcisme, il faut savoir pourquoi elle est possédée.

 

Les révélations de Kendra

 

Kendra sait pourquoi elle est possédée, elle sait pourquoi une entité démoniaque la poursuit. Et surtout, elle sait que tout ce qui lui arrive est de sa faute. Elle se confie alors à Edward Warren.

Lorsqu’elle avait fait la connaissance de Jimmy, elle l’avait tout de suite trouvé très séduisant. Les deux jeunes gens ont commencé à se voir, mais Jimmy n’était pas attiré par sa prétendante et avait fini par ignorer totalement ses avances. Kendra, qui était issue d’un milieu aisé et qui n’avait pas l’habitude qu’on lui refuse quoi que ce soit, mit tout en œuvre pour le séduire. Elle lui envoya de l’argent, lui écrivit de belles lettres enflammées… mais rien à faire. Jimmy ne voulait pas d’elle, un point c’est tout.

Alors, Kendra avait fait ce qu’il ne faut justement pas faire : elle s’était acheté un livre de magie noire pour se livrer à un rituel obscur. Eh oui ! Tous les moyens sont bons pour se faire aimer par celui que l’on désire. Le rituel choisi pour rendre fou d’amour Jimmy était un très ancien rite que même les plus grands magiciens hésitent à pratiquer, tant il est dangereux.

Là, vous vous dîtes que vous aimeriez connaître le titre de ce livre de magie et le nom de ce rituel. Je n’ai pas cette information, car les Warren, les jugeant trop dangereux, n’ont jamais voulu les divulguer au grand public. Et même si j’avais ces informations, je les garderai pour moi pour la même raison que les Warren les ont gardées pour eux.

Kendra a suivi à la lettre toutes les indications du livre. Elle s’est acheté une mantille de dentelle noire, qu’elle avait portée comme un voile de mariée funeste, la faisant tenir sur sa tête par une couronne de cornes de chèvres. Ensuite, elle a prononcé ses vœux, renier son baptême chrétien et renoncer à Dieu. Puis, elle a juré allégeance à Satan et lui a offert le sang d’un animal en sacrifice.

Un mois après, Jimmy lui téléphone et lui rend même visite. Kendra est aux anges. Mais cela ne va pas durer. En effet, en faisant son rituel, elle a attiré un esprit démoniaque qui ne va plus la lâcher et qui va prendre possession de son corps.

Devant l’urgence de la situation, Ed comprend qu’il n’y a plus de temps à perdre. Il faut pratiquer un exorcisme sur Kendra et cela le plus rapidement possible. En effet, le démon pouvait pousser Kendra au suicide. Elle perdrait alors son âme et rejoindrait l’enfer à tout jamais. Quant au pauvre Jimmy, il comprend qu’il vient d’être manipulé et commence à ressentir du dégoût pour Kendra.

 

Ed se met au travail

 

Diane, divinité de la chasse

 

Tout de suite après cet entretien, Ed sort prévenir Lorraine et raccompagne Kendra chez elle. Il y passe toute la nuit, car il ne veut pas la laisser seule. Jimmy lui tient compagnie. Ce soir-là, Kendra a dormi avec les lumières allumées et rien de particulier ne s’est passé.

Dès le lendemain, Ed téléphone à un exorciste protestant, un ami en qui il a une très grande confiance. Normalement, en matière d’exorcisme, ce sont les prêtres catholiques les plus compétents. Mais, la pratique du Rituel romain leur demande une grande préparation, ils doivent jeûner et prier pendant trois jours. Or, Edward Warren ne veut pas attendre tout ce temps.

Une heure plus tard, deux pasteurs protestants arrivent chez Kendra. Le démonologue leur explique la situation puis appelle Kendra. Il lui place, discrètement, un crucifix derrière la tête. Si Kendra réagit, la possession démoniaque est prouvée. Là, Kendra devient folle de rage, se met à crier, vocifère comme une bête. Elle veut qu’on lui enlève le crucifix et dit que ça lui brûle.

Il n’y a plus de doute : Kendra est sous l’emprise d’une force démoniaque. Alors, le pasteur le somme de s’identifier. L’entité qui possède Kendra va répondre : « Je suis un serviteur de Diane. »

En démonologie, Diane est un esprit d’oppression sexuelle, connu aussi sous le nom de la déesse de la chasse sous la mythologie. Malgré tous les efforts des deux pasteurs et d’Edward, l’entité refuse d’en dire plus. Devant les signes évidents de possession démoniaque, le pasteur, sans aucune autre preuve, décide de commencer le rituel d’exorcisme. La séance a duré plus d’une heure durant laquelle Kendra criait, hurlait, se débattait. L’entité ne voulait pas lâcher Kendra qu’il considérait comme sienne. Au bout d’une heure d’une bataille acharnée, le démon quitte le corps de la jeune femme, mais promet de revenir.

 

Quand l’entité maléfique revient

 

Le musée de l’Occulte

 

Après cet exorcisme, Kendra est délivrée. Elle n’est plus sous l’emprise mal. Elle remet à Ed son voile noir en dentelle, sa couronne de cornes de chèvres, le grimoire et la coupe qui avait contenu le sang de l’animal donné à Satan. Ed rapporte tout cet attirail de sorcellerie chez lui et les met en sécurité dans le Musée de l’Occulte. 

Mais, très vite, il s’aperçoit que l’entité le suit. Plus précisément, l’entité suit les objets de sorcellerie. En effet, dès qu’il rentre chez lui et qu’il les dépose dans son bureau, la pièce se refroidit d’un coup. Au-dessus du voile et des cornes, il voit une forme sombre de la taille d’un homme s’élever et flotter dans les airs. Pour arrêter le phénomène, Ed asperge ces objets d’eau bénite. L’exorcisme avait chassé l’entité du corps de Kendra, mais l’entité, au lieu d’être refoulée dans les ténèbres, s’est attachée aux objets.

Le lendemain, le démonologue reçoit un appel téléphonique d’un certain Robert Goldstrom qui dit vouloir le voir de toute urgence. C’est pour sa fille qui semble être attirée par la sorcellerie et qui pratique des rituels de magie noire. La fille en question s’appelle Denise. C’est une jeune fille curieuse, qui dès le jeune âge, a été attirée par l’occulte. Denise, au lieu de jouer à la poupée, préférait passer son temps à lire des grimoires de magie noire. Et avec l’âge, les choses n’ont fait que s’empirer. En effet, Denise avait commencé à pratiquer des rituels, devenant de plus en plus hostile à l’Église. Et petit à petit, Denise a commencé à faire peur à son entourage. Elle fixait les gens qui ressentaient alors une terreur. Même la propre mère de Denise ne voulait plus rester seule avec sa fille, tant cette dernière la terrorisait. Et Denise possédait des pouvoirs surnaturels. Un jour, elle avait fait stopper une voiture qui roulait sur l’autoroute en la regardant fixement et en marmonnant des mots incompréhensibles.

Mais ces derniers jours, les choses se sont empirées. Denise présente plusieurs personnalités qui s’expriment à tour de rôle à travers sa bouche. Certaines sont masculines, d’autres féminines et d’autres encore très menaçantes. Robert Goldstrom a peur, pour lui, pour sa femme et pour sa fille. Denise a été vue par plusieurs psychiatres, mais aucun d’eux n’a su dire de quel mal elle souffrait. Un psychiatre avait même conseillé à la famille de voir un prêtre. Ce qu’a fait Robert. Et le prêtre qu’il a vu refuse de voir Denise avant qu’Ed Warren ne la voie et donne son avis. Un rendez-vous est fixé pour le samedi suivant.

Cette nuit-là, l’esprit se manifeste une nouvelle fois dans le Musée de l’Occulte et Ed asperge une nouvelle fois les objets d’eau bénite. Le lendemain, les Warren se rendent en Pennsylvanie et dans l’Ohio et ne reviennent chez eux que le vendredi soir.

 

Denise Goldstrom


Comme convenu, le samedi, Robert Goldstrom arrive chez les Warren. Il est accompagné de sa fille Denise, âgée de 19 ans. Denise est une jeune fille grande, mince, brune, aux yeux bleus très perçants. Ed lui dit bonjour et veut lui serrer la main. Mais Denise a un mouvement de recul. La jeune femme semble épier les moindres gestes du démonologue. Ed invite Robert et Denise à le suivre dans son bureau, où il allume son magnétophone pour démarrer son enquête. Alors, Robert Goldstrom lui raconte à nouveau son histoire, ou plutôt l’histoire de sa fille. Pendant ce temps, Denise garde le silence et scrute Ed avec méfiance.

Quand Robert a terminé, Ed se tourne vers Denise et la questionne. Et le dialogue qui s’installe entre eux est plutôt surréaliste. Denise dit qu’elle est plus vieille que ce que l’on pense, qu’elle peut être qui elle veut, qu’elle est elle-même, puis devient insultante. Durant tout l’interrogatoire, Denise n’a pas cessé de fixer Edward Warren. Mais ce dernier lui fait bien comprendre qu’il est très fort et qu’elle n’arrivera pas à l’intimider. Ce qui désoriente totalement Denise, qui détourne enfin son regard. Soudain, elle voit le voile de dentelle noire. Brusquement, avant qu’Ed puisse réagir, elle se lève et s’en saisit. Denise serre le voile contre sa poitrine et soudain, ses traits se transforment en ceux d’une créature immonde et abjecte. Un démon a pris possession de son corps. Ed s’empare, alors, de deux flacons, l’un contenant de l’eau et l’autre de l’eau bénite, s’éloigne de Denise qui se met à rire d’un rire guttural et diabolique.

Le plus important pour le démonologue est d’entretenir la conversation. Donc, tout simplement, il lui demande pourquoi elle rit autant. Denise répond parce qu’elle sait qui il est et qu’ils se sont déjà rencontrés. S’installe alors un autre dialogue surréaliste. L’entité qui possède le corps de Denise dit souffrir, dit que le noir est sa couleur, que le noir est la couleur de la mort, dit adoré Diane et Lucifer. Ed lui pose le flacon d’eau dans les mains. L’entité dit ne pas aimer l’humidité, préférer la graisse humaine et boire du sang. Alors, Ed lui dit qu’il a de l’eau bénite pour elle. L’entité se met à pleurer et à parler de l’enfer et du paradis, disant même qu’Ed est entre les deux. L’entité dit aimer la paix, mais dit ne pas aimer Ed et se met à hurler. Ed veut en savoir plus et dit savoir pourquoi l’entité ne l’aime pas : tout simplement parce qu’il lui a volé Kendra. Puis il lui demande de dévoiler son nom. Le démon répond qu’il est un favori de Lucifer. Puis menace Edward Warren en lui disant qu’il prendra à nouveau possession de Kendra dès qu’elle aura bu du sang. Donc bientôt.

Alors, Ed l’asperge d’eau bénite et le somme de quitter le corps de Denise, au nom de Jésus-Christ. Le démon vocifère, hurle, se contorsionne. Ed fait le signe de la croix et somme le démon de fuir. Soudain, Denise se met à miauler, à aboyer, à hululer, à gémir, à hennir… puis redevient normale. L’entité a quitté son corps. Alors, Ed comprend que Denise est un récipient ouvert à la possession, elle est un moyen de communication entre les démons et les humains. Denise est une sorcière naturelle qui est née avec la connaissance des pratiques occultes. Denise est un instrument du diable, son porte-parole, une sorte de mage noire, une réincarnation d’une sorcière maléfique. Et Ed croyait en la réincarnation (ce qui est, chers lecteurs, contraire aux croyances chrétiennes).

Au cours des mois suivants, Ed rencontra Denis trois fois, mais ne parvint pas à la sauver. Il donna une lettre de recommandation pour les ecclésiastiques, disant que Denise avait besoin de conseils religieux. Sinon, elle était vouée aux forces occultes.

Après cette histoire avec Denise, plus aucun démon sortant des objets de sorcellerie de Kendra ne vint importuner les Warren

Par contre une semaine après l’exorcisme, Jimmy téléphona à Edward. Kendra avait bu du sang, comme l’avait annoncé le démon par la bouche de Denise. Par cet acte, l’entité démoniaque avait à nouveau pris possession de son corps. Ed dû repartir voir Kendra et affronter le démon par un nouvel exorcisme. D’après les sources connues, Kendra n’a plus jamais pratiqué de rites de sorcellerie ni bu du sang. Sa mantille en dentelle, sa couronne de cornes de chèvres, son livre de sorcellerie et sa coupe se trouvent toujours enfermés et exposés au Musée de l’Occulte dans la demeure des Warren.

On ne sait pas ce qu’il advint de Denise, si elle a pu être sauvée… ou pas…

Source : Selon le livre de Gérald Brittle « The Demonologist: The Extraordinary Career of Ed and Lorraine Warren. »

 

Marie d’Ange

Découvrez d’autres affaires des Warren dans ce livre.

En broché :

 

En numérique, choisissez votre format (PDF, e-Pub ou Mobi)

Étiqueté , , ,

1 commentaire sur “Des servantes pour Lucifer

  1. Selon Wiki :
    Aux États-Unis, le mot college signifie une faculté au sein d’une université, mais, par extension, il est couramment utilisé pour désigner l’université elle-même ou la vie universitaire. C’est comparable à « la fac » ou « être en fac » en français.

    Le collège français se traduit par « Middle School.

Répondre à Nicolas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :