Abaddon, démon de la destruction

Chef des démons de la 7e hiérarchie, Abaddon est aussi qualifié d’ange exterminateur de l’apocalypse ou destructeur. Abaddon est aussi le dieu grec Apollyon, démonisé par les chrétiens. Voici la fiche détaillée de ce démon très connu de la littérature, du cinéma et des jeux vidéo.  

 

Généralités

 

Le nom Abaddon signifie « destruction » ou « abîme » en hébreu. En grec, il correspond à Apollyon et signifie « le destructeur ».

Dans l’Apocalypse de Saint-Jean, Abaddon est utilisé comme nom propre pour désigner l’ange exterminateur de l’abîme.

J’ai pu lire quelque part, mais sans grande certitude, qu’Abaddon était un nom qui désignait le séjour infernal, tout comme le nom du dieu Hadès désignait l’Hadès, le royaume des morts et des enfers.

Ceci je le note, mais je ne peux le certifier.

D’autres sources plus précises semblent reconnaître Abaddon dans le nom de « Premier-né de la Mort », cité dans le Livre de Job. La Bible de Jérusalem suppose qu’il pourrait s’agir de la peste.

D’autres mentions d’Abaddon se trouvent dans la Bible où le nom signifie « lieu de destruction » ou « le royaume des morts » et où Abaddon est associé au Sheol, donc à l’enfer. Cf Job 26 : 6 et Proverbes 15 : 11.

Dans les Actes de Thomas, texte écrit au 3e siècle, Abaddon est le nom d’un démon et même le diable. Il est aussi identifié comme étant l’ange de la mort et de la destruction, le démon de l’abîme et le chef des démons de la terre. Il est aussi assimilé à Samael ou à Satan.

Dans d’autres écrits, Abaddon représente l’un des compartiments de l’enfer, le royaume où les damnés sont brûlés et gelés pour l’éternité. C’est d’ailleurs l’un des endroits de l’enfer que Moïse a visité.

Les Témoins de Jéhovah croient que Jésus est Abaddon. Mais, à l’origine de cette doctrine, les Témoins de Jéhovah avaient déclaré qu’Abaddon était Satan, donc par extension, Jésus est Satan (comme cela me fait mal d’écrire cela…).

 

Abaddon, l’Ange exterminateur

Le nom Abaddon a plusieurs significations. Il peut se traduire par « destruction », « destructeur », « perdition » ou encore « ruine ».

Dans le Nouveau Testament, au chapitre de l’Apocalypse, Abaddon apparaît tour à tour comme l’Ange exterminateur, l’Ange de la Mort ou encore le Souverain du Puits sans fond. Il y est dit que lorsque le cinquième ange sonnera de la trompette, une étoile nommée Absinthe tombera du ciel. Ce sera alors le commencement de la fin du monde. Cette étoile provoquera l’ouverture du puits de l’abîme et il s’en échappera des êtres monstrueux, hybrides, décrits comme étant des sauterelles avec des visages d’hommes, des cheveux de femmes, des dents de lions, des cuirasses de fer et une queue semblable à celle des scorpions. C’est avec cette queue armée d’un aiguillon qu’ils frapperont les hommes pendant cinq mois. Leurs piqûres seront semblables à celles provoquées par le venin des scorpions.

Abaddon se tiendra à la tête de ces êtres hybrides, ce sera le roi de l’Abîme, connu aussi sous le nom grec Apollyôn (qui n’est autre que le dieu grec du soleil Apollon, démonisé par le judéo-christianisme).

Voici ce qui est dit dans la Bible, à l’Apocalypse 9 : 11 : «  À leur tête, comme roi, elles ont l’Ange de l’Abîme ; il s’appelle en hébreu : “Abaddôn”, et en grec : “Apollyôn”. »

Il est aussi dit que ce jour-là, les hommes chercheront la mort pour arrêter cette souffrance, mais ne la trouveront pas.

 

Abaddon et Apollyôn

 

Statue d’Apollon

 

Comme je viens de l’écrire plus haut, le nom grec Abaddon est Apollyôn. Or, Apollyôn n’est autre que le dieu solaire Apollon vénéré par les Grecs. Il y a un mimétisme phonétique certain entre les deux noms et c’est sans doute pour cela qu’Apollon se retrouve démonisé en Abaddon chez les judéo-chrétiens et qu’il représente l’Ange exterminateur de l’Apocalypse.

Le hic, c’est qu’Apollon, le dieu solaire des Grecs, n’est absolument pas démoniaque, au contraire. C’était une divinité plutôt bénéfique, même s’il avait un caractère plutôt dur. Apollon est donc une divinité ancienne injustement diabolisée. Mais, rappelons-nous que presque toutes les divinités anciennes, bonnes ou mauvaises, vénérées par d’autres peuples que les Juifs et plus tard par les chrétiens, ont été démonisées.

Et voilà que notre Apollon grec, dieu de la Lumière, des Arts et de la Divination se retrouve caricaturé en Abaddon, le démon des abîmes, le destructeur. Aucun lien entre les deux, mais bon… Apollon était aussi une divinité réputée pour sa grande beauté, ce qui n’est pas le cas d’Abaddon. C’était aussi un dieu guérisseur.

 

Abaddon en démonologie

En démonologie, Abaddon est le chef des démons de la 7e hiérarchie. En effet, il existe une hiérarchie infernale (rois, princes, ducs, comtes…) et Abaddon est donc le chef des démons qui se trouvent en 7e position dans la hiérarchie infernale. Autant dire que c’est puissant démon.

Abaddon est aussi le démon de la destruction et de la dévastation.

Les démonologues représentent Abaddon comme un être doté d’un corps splendide de femme, avec une tête d’aigle et des pieds en forme de serres, tenant une flèche dans sa main gauche. Là encore, on rejoint la représentation du dieu grec Apollon, car lui aussi était représenté tenant un arc.

En sorcellerie et magie, Abaddon peut être invoqué (mais surtout ne le faites pas…) pour résoudre un conflit amoureux. En effet, les sorciers considèrent qu’Abaddon peut s’attaquer à un rival et aplanir tous les obstacles se dressant sur le chemin de l’Amour. Cela me semble un peu fantasque, mais si l’on songe qu’Abaddon est la figure démoniaque d’Apollon, ça le devient un peu moins. En effet, Apollon était sans conteste le plus beau des dieux grecs, mais malgré sa grande beauté, il n’a jamais trouvé l’amour. Ceci expliquerait peut-être que l’on fasse appel à Abaddon dans un rituel d’amour.

 

La célébrité d’Abaddon

Certes, Abaddon est moins célèbre que le démon Pazuzu (rendu célèbre par le film oh combien culte l’Exorciste), mais Abaddon a fait plusieurs apparitions en littérature, au cinéma, en musique… En voici quelques exemples :

  • En littérature

Aaddon el exterminateur est le titre d’un roman d’Ernesto Sabato sorti en 1974.

Dans le roman « La Fête du siècle » de Niccolo Ammaniti paru en 2009, « les Enragés d’Abaddon » est le nom d’une secte satanique.

Abaddon est le titre de la pentalogie fantastique de Patrick Carman.

  • En musique

Abaddon est le pseudonyme d’Anthony Bray, un batteur britannique qui fut musicien pour le groupe de Haevy Metal Venom pendant plusieurs années.

Abaddon est le personnage dessiné sur la pochette de l’album Nigla du groupe français Sebkha-Chott.

  • Au cinéma et à la télévision

Dans le film « Bloody Mallory » de Julien Magnat, sorti en 2002, Abaddon apparaît en tant qu’ange déchu à la tête d’une secte démoniaque.

Matthew Abaddon est le nom d’un personnage dans la série Lost.

Le personnage d’Abaddon apparaît dans la série Doctor Who et représente le diable.

Abaddon apparaît dans la saison 8 de Supernatural et représente l’un des premiers démons créés par Lucifer, mais aussi le dernier représentant de son espèce.

  • Dans les jeux vidéo

Abaddon est le nom d’un monstre dans le jeu Final Fantasy X.

Abaddon est le nom du dieu du chaos et de la destruction dans le jeu Primal.

Abaddon est le nom d’une arme dans le jeu World of Warcraft.

Abaddon est le dernier boss du jeu Darksiders.

Abaddon est tour à tour l’ange exterminateur, Apollon, l’ange de la mort, le destructeur… bref, c’est le démon de l’apocalypse, confondu parfois avec Satan ou avec l’Antichrist. C’est un démon destructeur, qui aime le chaos. Et dire que certains lui vouent encore un culte…

À prier : l’archange Michel, sainte Rosalie.

 

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Étiqueté , ,

2 commentaires sur “Abaddon, démon de la destruction

  1. […] Abaddon, le destructeur. Est le chef des démons de la septième hiérarchie. Est aussi, quelquefois, le nom de l’ange exterminateur dans l’Apocalypse. […]

  2. Bonjour à vous !!! Encore merci cet enseignement sur ce démon. Par ailleurs, J’espère que vous convenez si je vous rappelle que dans 2 Corinthiens 11/14 il est dit que : « Et cela n’est pas étonnant puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière », mais alors dans quel but? Evidemment dans le but de séduire le plus grand nombre… Alors ne vous offusquez guère d’entendre qu’ Apollon n’est en réalité qu’Abaddon, déguisé en dieu de la beauté. .Bien à vous. Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitez notre boutique ! Cliquez sur la page "La boutique de Marie d'Ange" pour découvrir tous nos objets religieux et nos livres. Ou, sélectionnez votre catégorie dans l'onglet "La boutique" à droite. Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :