Anamelech, l’oiseau de mauvais augure

Anamelech ou Anamalech est un démon obscur adoré des Assyriens. Il est le porteur des mauvaises nouvelles.

Ce démon n’apparaît pas dans la liste des 69 démons de la Pseudomonarchia daemonum de Jean Wier. De même, il n’apparaît pas dans la liste des 72 démons du Lemegeton.

Collin de Plancy dans le Dictionnaire Infernal nous dit que ce démon était adoré à Sepharvaïm, ville des Assyriens. Il est ce qu’on appelle « l’oiseau de mauvais augure ».

 

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’une caille. Ce démon n’apparaît que pour annoncer les mauvaises nouvelles.

Son nom signifie, dans la langue assyrienne, le bon roi. Les Assyriens l’associaient à la lune et Adramelech au soleil. On le priait pour la conservation des troupeaux. Les habitants de Sepharvaïm brûlaient leurs enfants comme offrandes à Anamelech et à son homologue Adramélech, croyant que les deux divinités étaient responsables de leur santé et de celle de leur bétail.

Anamelech est aussi le démon impliqué dans la folie meurtrière qui a gagné Caïn contre son frère Abel. Il a été chargé par Satan de recruter l’âme de Caïn. Pour accomplir sa mission, Anamelech a envoyé à Caïn une vision dans laquelle il voit ses enfants souffrir dans la pauvreté et la famine, tandis que ceux de son frère Abel vivent dans l’opulence. Puis, ses enfants deviennent les esclaves des enfants de son frère. Caïn, déjà touché par la marque démoniaque, est ainsi poussé plus loin dans la rage et la dépravation de cette vision. Il entreprend d’agresser Abel et de le tuer.

Cependant, Anamelech n’a pas réussi à capturer l’âme de Caïn et à la livrer à Satan, ce qui a fortement déplu au roi de l’enfer. En effet, Caïn, puni par Dieu, est envoyé seul dans le monde où il se répand. En guise de punition, Satan a torturé Anamelech en le jetant dans un feu de lac et en le faisant brûler pendant sept jours sans interruption.

Une autre légende raconte que Anamelech aurait murmuré des secrets à des enfants dans leur sommeil et ces secrets parlaient de Satan qui avait pour dessein de corrompre leurs jeunes vies dans un avenir proche. Comme Anamelech a trahi Satan en dévoilant ses projets, ce dernier l’a puni en le jetant dans un feu de lac.

Enfin, Anamelech est considéré par de nombreux démonologues comme « l’oiseau de mauvais augure » qui apparaît pour annoncer une mauvaise nouvelle. Souvent, cette mauvaise nouvelle concerne la mort.

A prier : saint Expédit, saint Thadée.

 

 

Marie d’Ange

 

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitez notre boutique Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :