Gamygyn, le comptable des âmes damnées

Gamygyn ou Samigina est un démon issu des croyances de la goétie. Le Lemegeton le mentionne en 4e position de sa liste de démons, tandis que la Pseudomonarchia Daemonum le mentionne en 47e position de sa liste de démons. Les deux ouvrages lui donnent des caractères similaires, à savoir qu’ils appellent tous deux ce démon Samigina et qu’ils lui donnent le titre de grand marquis infernal ayant sous ses ordres 30 légions.

 

 

Collin de Plancy, dans le Dictionnaire Infernal, lui donne aussi le titre de marquis de l’Empire Infernal.

Lors d’un rituel d’exorcisme, Gamygyn fait apparaître, devant l’exorciste, les âmes tourmentées ayant péri dans la mer ou celles souffrant au purgatoire, ce qui peut déstabiliser l’exorciste. En effet, Gamygyn est le comptable des âmes damnées et peut donc les faire apparaître comme il le souhaite.

Gamygyn inspire aux hommes des découvertes ou des inventions dangereuses ou néfastes pour l’humanité. De plus, il aime saborder les entreprises commerciales.

Ce démon est particulièrement bavard et répond facilement à toutes les questions qui lui sont posées. Ses explications sont claires et précises.

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’un petit cheval ou d’un âne, mais c’est lorsqu’il apparaît sous forme humaine qu’il prend une voix rauque pour divulguer des secrets.

Gamygyn est un démon qui possède ses victimes. Beaucoup de sorciers qui ont voulu l’invoquer ont été possédés, car ce démon ne s’invoque que par la possession ou par des rites nécromantiques, avec offrande d’une personne vivante ou décédée dans laquelle il va s’installer. Ce genre de rituel est très dangereux, car le démon, une fois installé, ne quittera le corps qu’après un exorcisme bien réalisé.

 

À prier : saint Augustin, saint Barnabé, saint Grégoire le Grand.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :