Agathion, le démon familier

Dans un précédent article, j’avais parlé des démons familiers. Que l’on se souvienne : un démon familier est un esprit élémentaire que l’on classe parmi les elfes et autres lutins et nymphes. Dans la littérature, ils accompagnent les rois ou des hommes d’art pour les aider dans leur quête de reconnaissance et de pouvoir, mais attention à cette définition qui nous fait croire qu’un démon peut faire le bien. Je préfère cette définition : un démon familier est un démon qui se mêle au milieu des hommes. Agathion est certes un démon familier, mais d’un type particulier.

 

 

Certaines pratiques occultes présentent Agathion comme un démon qui apparaît sous la forme d’un être humain ou d’un animal selon son envie. C’est un démon qui peut se laisser enfermer dans un talisman, une bouteille ou un anneau magique. 

Que l’on ne se méprenne pas : ce démon peut être invoqué par un sorcier, mais sachez qu’il n’obéit qu’à Malphas, le grand président des enfers. Donc, Agathion est un démon familier qui aime particulièrement faire le mal. Il rendra des services, mais il y aura toujours un retour de bâton.

Dans les temps obscurs du Moyen-Âge, les sorciers invoquaient Agathion pour l’enfermer dans des bouteilles ou des talismans qu’ils offraient à une personne qu’ils voulaient tourmenter. Il y a eu beaucoup d’histoires parlant d’une infestation de ce démon après avoir reçu un cadeau de ce genre. Comprenez que ce démon servait à mettre en place un maléfice. 

Bien sûr, aujourd’hui, l’on ne croit plus à tout cela. Et pourtant, ça existe. Certains sorciers invoquent encore ce démon pour tourmenter une victime. Cela se fait dans le secret d’une cave, après ou pendant une messe noire. Et cela se pratique de plus en plus souvent. C’est pourquoi j’en parle, pour montrer que ça existe et qu’il faut s’en méfier, voir combattre tout cela.

Agathion peut trouver refuge parfois dans des lampes ou des anneaux mystiques. Ainsi, il est confondu avec un génie. Il exauce des souhaits à celui qui trouve la lampe, mais il y a toujours un prix à payer et le prix est souvent très salé.

Agathion peut revêtir un corps physique. Autant il peut ressembler à un humain, autant il peut ressembler à un animal (oiseau, reptile, loup…). Il n’a pas de préférence.

Agathion est un terme également utilisé pour désigner les démons familiers dans leur ensemble. Donc, à ne pas confondre.

Ce démon familier n’est pas sur la liste des 69 démons de Jean Wier, ni sur celle des 72 démons de Samuel Mathers. Par contre, on le trouve dans de nombreux ouvrages traitant de sorcellerie ou de démonologie. Collin de Plancy, dans son « Dictionnaire Infernal », le mentionne et dit qu’il est un démon familier.

Démon familier ou pas, Agathion reste un être démoniaque et il n’est pas bon de l’invoquer. Donc, lorsque je vois des ouvrages qui donnent précisément le rite pour l’invoquer, cela me met hors de moi. Je le dis, je le répète, il ne faut pas jouer avec le monde démoniaque. On est toujours perdant. Au contraire, détournez-vous de la magie, de l’occultisme et des sorciers. Le monde va déjà mal. Il est déjà sous l’emprise de Satan. Donc, essayons de ne pas en rajouter. Le combat est spirituel, osez vous libérer des mensonges du monde. Foi, persévérance, courage, bienveillance… que le Seigneur vous garde et vous aide dans ce combat. 

 

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Étiqueté ,

3 commentaires sur “Agathion, le démon familier

  1. […] Agathion : démon familier qui paraît en forme d’homme ou de bête. Il peut se laisser enfermer dans un talisman. […]

    1. Bsr, je un homme de 54 ans et je fume depuis 32 ans. Pour me libérer je me suis battu de mes forces, sans pouvoir. Et dans mes recherches j’ai vu que c’est le démon aghation qui est à l’origine.
      Je veux me débarrasser de la cigarette.
      Pourriez-vous m’aider ?
      Merci. 🙏🏽

      1. Bonjour Kissa,
        Tout est une question de Volonté et de foi. Le sevrage tabagique dépend de vous, et personne d’autre. C’est d’abord à vous de faire la démarche. Le démon Aghation n’est pas à l’origine de votre addiction, mais c’est votre attitude et votre comportement, votre “oui” à l’addiction qui sont à l’origine du tabbagiste. C’est de votre responsabilité.
        Pour le comprendre, vous pouvez revenir à une vraie foi, et là, démarrer le programme de délivrance. Allez à la page “Se délivrer du Mal” pour mieux comprendre cette aide spirituelle. Mais le travail, c’est à vous de le faire, avec les clés spirituelles données dans le programme et l’aide du Seigneur.
        Marie d’Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :