Sargatanas, démon de la révolte

Sargatanas est un puissant démon, chef de la police infernale, brigadier en chef de l’Empire infernal. Sagatanas dépend d’Astaroth. Il est le cinquième archidiable et a sous ses ordres les démons Loray, Valafar et Morax. Ministre de l’intérieur de l’Empire infernal, il veille à l’ordre de l’Empire, ce qui est très différent lorsqu’il est sur Terre, car là, il crée le désordre.

En tant que ministre de l’Intérieur de l’Empire infernal, Sargatanas ne laisse rien passer aux démons qui transgressent les règles au sein de l’Empire. Il est intransigeant, dur. Il ignore l’indulgence et sa police quadrille le territoire infernal pour traquer le moindre faux pas des démons. Chaque fois qu’il a l’occasion de sévir, Sargatanas exagère les fautes commises afin de pouvoir augmenter les peines.

Sur Terre, Sargatanas inspire les complots, les trahisons, l’espionnage, la délation, les coups d’État, utilisant pour cela la calomnie, la médisance, les faux rapports, les mensonges. Ce démon s’attaque volontiers aux enfants à qui il inspire l’hypocrisie et la révolte envers les parents et envers toute autorité.

Sargatanas est le démon de la révolte par excellence. C’est lui qui pousse à la révolte, à la fourberie, aux parjures, à la tromperie, aux manigances. Les sorciers l’invoquent pour réussir des complots politiques. Ce démon est d’ailleurs très présent en politique et beaucoup font appel à lui pour réussir une trahison ou pour lui demander protection lorsqu’ils s’apprêtent à conspirer ou calomnier afin de monter les échelons de la politique.

Ce démon très puissant incite à la révolte et à l’absence de pitié. Il permet, par un rituel sanguinaire, d’accéder au pouvoir. C’est le démon par excellence des gens sans scrupules, des menteurs, des traîtres, des injustes, des médisants, des calomnieux.

Sargatanas ne se matérialise pas et c’est ce qui le rend très dangereux. Car, comme il n’a aucune matérialisation, il possède ses victimes, ceux qui l’invoquent ou ceux qui calomnient, les menteurs, les comploteurs ou ceux qui le sollicitent pour réussir leur complot ou pour accéder au pouvoir. L’exorciste aura beaucoup de mal à le déloger, car ce démon ne connaît pas la pitié et aime par-dessus tout punir tous ceux qui font appel à lui et tous ceux qui se vautrent dans le péché.

De plus, Sargatanas déteste les gens faibles et les gens honnêtes. Les premiers, il les poussera à leur perte. Les seconds, il les attaquera pour les faire basculer dans la malhonnêteté avant de les détruire.

Pour Sargatanas, le seul moyen de se matérialiser et de faire sa justice, c’est de posséder ses victimes. C’est pourquoi il se saisit de toutes les opportunités qui se présentent à lui pour posséder ses victimes. Comme c’est un démon brutal, sans pitié et qui déteste les faibles, l’exorciste doit être fort dans sa foi pour lui faire face et ne montrer aucun signe de faiblesse ou d’hésitation. Face à ce démon, l’exorciste devra se montrer intransigeant, ne devra jamais chercher à discuter avec lui et surtout, ne devra à aucun moment chercher à l’amadouer, car ce démon prendra cela comme une insulte.

Beaucoup de sorciers, qui pensaient maîtriser Sargatanas, ont péri face à ce démon.

 

À prier pour s’en protéger : Archange Gabriel, saint Barthélemy, Padre Pio, saint François d’Assise, Archange Michel, saint Étienne, sainte Lucie, le Credo.

 

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté , , , ,

1 commentaire sur “Sargatanas, démon de la révolte

  1. Je commence a voir et comprendre surtout plus clairement cette hiérarchie des démons.
    MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :