Marduk, le seigneur de la double hache

Marduk est l’un des plus grands et des plus importants dieux sumériens et mésopotamiens. Surnommé « le seigneur de la double hache », il est considéré comme le créateur du monde dans la mythologie mésopotamienne.

Fils du dieu Ea et de la déesse Damkina, il régnait à Babylone dans l’Esangil, son sanctuaire. On le représentait par un dragon à tête de serpent et on l’associait à la planète Jupiter.

La légende raconte que Marduk fut désigné pour terrasser la déesse primordiale, Tiamat, mère des dieux. Marduk la vainquit en envoyant la meute des vents, nommée le vent mauvais, qui lui gonfla le ventre et lorsqu’il fut assez gros, Marduk le transperça d’une flèche.

Après cette guerre, Marduk pacifia les dieux et donna une fonction à chacun afin d’organiser le monde. Puis, avec la tête de Tiamat et son torse, il créa les cieux, avec ses membres la Terre et avec ses larmes les eaux. Élu roi par les autres divinités, Marduk leur demanda de fonder une ville et la nomma Babylone où il érigea son palais. Puis, il acheva son travail en demandant à Ea de créer l’homme avec le sang de Kingu, le fils et dernier époux de Tiamat. Ces créatures, donc les hommes, seraient les esclaves des dieux et devront se consacrer à eux.

Un jour, Nergal, le dieu des Enfers, parvint à le renverser et prit sa place. Alors, tout s’inversa, la nuit devint jour, les routes se peuplèrent de brigands, les hommes s’attaquèrent entre eux, jusqu’à ce que Marduk reprenne sa place. Les Babyloniens voyaient donc dans cette divinité le garant de l’ordre sur terre.

En démonologie, Marduk est un puissant démon, le maître des magiciens et de la magie. Ce démon peut accorder des pouvoirs magiques à celui qui les lui demande par offrande. Certains sorciers l’invoquent pour repousser, dominer ou vaincre d’autres entités démoniaques. Cependant, Marduk est très dangereux à conjurer, très colérique, et même s’il donne des pouvoirs magiques ou aide le magicien à repousser une entité maléfique, il y a aura toujours un retour, souvent très néfaste.

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’un puissant soldat, vêtu d’une armure rouge et brandissant un disque entre ses mains. Il peut aussi être armé d’un arc et d’un carquois plein de flèches. Parfois, il se montre sous l’aspect d’un dragon muni de deux longues cornes nasales et d’une queue de serpent. C’est sous cette forme qu’il apparaissait au peuple de Babylone et aux Sumériens.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :