Léviathan et Béhémot, deux créatures bibliques

Léviathan et Béhémot sont deux créatures bibliques qui apparaissent dans le Livre de Job où le béhémoth est décrit comme une bête robuste et indomptable. Le léviathan est décrit comme un monstre marin qu’aucun humain ne peut pêcher. Voyons plus en détail qui sont ces deux créatures.

 

Le Livre de Job

Mais regarde donc Béhémoth, ma créature, tout comme toi ! Il se nourrit d’herbe, comme le bœuf.

Vois, sa force réside dans ses reins, sa vigueur dans les muscles de son ventre.

Il raidit sa queue comme un cèdre, les nerfs de ses cuisses s’entrelacent.

Ses os sont des tubes d’airain, sa carcasse, comme du fer forgé.

C’est lui la première des œuvres de Dieu. Son Auteur le menaça de l’épée, lui interdit la région des montagnes et toutes les bêtes sauvages qui s’y ébattent.

Sous les lotus, il est couché, il se cache dans les roseaux des marécages.

Le couvert des lotus lui sert d’ombrage et les saules du torrent le protègent.

Si le fleuve déborde il ne s’émeut pas ; un Jourdain lui jaillirait jusqu’à la gueule sans qu’il bronche.

Qui donc le saisira par les yeux, lui percera le nez avec des pieux ?

Et Léviathan, le pêches-tu à l’hameçon, avec une corde comprimes-tu sa langue ?

Fais-tu passer un jonc dans ses naseaux, avec un croc perces-tu sa mâchoire ?

Est-ce lui qui te suppliera longuement, te parlera d’un ton timide ?

S’engagera-t-il par contrat envers toi, pour devenir ton serviteur à vie ?

T’amusera-t-il comme un passereau, l’attacheras-tu pour la joie de tes filles ?

Sera-t-il mis en vente par des associés, puis débité entre marchands ?

Cribleras-tu sa peau de dards, le harponneras-tu à la tête comme un poisson ?

Pose seulement la main sur lui : au souvenir de la lutte, tu ne recommenceras plus !

Job 40:15-32 Bible de Jérusalem

Dans ce passage, le béhémoth est une énorme bête créée par Dieu non pas en même temps que l’homme, mais avant l’homme : « C’est lui la première des œuvres de Dieu ». Cette précision est très importante. On peut même penser que le béhémoth a été créé avant même les démons. Mais cela n’est qu’une supposition.

 

Le béhémot biblique

 

Le béhémoth est donc un animal colossal qui vivait avant l’homme. Herbivore, son corps était couvert d’une épaisse carapace. Cette créature est présentée comme invincible et indestructible. Dieu lui a interdit la région des montagnes. On comprend aussi que ce béhémoth est une créature placide qui reste couchée et qui ne s’émeut de rien.

Dans certaines traductions, le terme « béhémoth » est remplacé par celui « d’hippopotame » ou de « taureau ».

 

La destruction du Léviathan, gravure de Gustave Doré (1865).

 

Léviathan est aussi décrit à côté du Béhémoth comme un monstre marin indomptable et redoutable, qui provoque la peur. En Ésaïe 27:1, Léviathan est décrit comme un dragon qui habite la mer, un serpent fuyard et tortueux : « Ce jour-là, Yahvé châtiera avec son épée dure, grande et forte, Léviathan, le serpent fuyard, Léviathan, le serpent tortueux ; il tuera le dragon qui habite la mer. »

La tradition hébraïque, fondée sur les commentaires des textes sacrés, considère Béhémoth et Léviathan comme les « grands monstres marins » créés par Dieu au cinquième jour (cf. Genèse 1:21).

Cette interprétation se retrouve dans la littérature apocryphe intertestamentaire. Ainsi, selon le Quatrième Livre d’Esdras et le Deuxième Livre de Baruch, Léviathan et Béhémoth sont créés par Dieu le cinquième jour de la Création en même temps que les animaux de la mer et du ciel. Mais Béhémoth, bien que créature marine, ne vit plus dans l’eau, car il a été précipité par Dieu dans une région désertique.

Le Livre d’Hénoch compare Béhémoth à un « dragon mâle » qui a été séparé de Léviathan, le « dragon femelle » afin qu’ils ne puissent se reproduire. Ces textes apocryphes montrent que la vie humaine se révélerait incompatible avec ces deux monstres, l’un dévorerait toute la végétation, l’autre serait un grand prédateur pour l’homme et l’homme n’aurait aucune chance contre lui. Ainsi, ces deux monstres auraient été « neutralisés » par Dieu afin que surgisse la vie humaine.

Si ces deux énormes animaux ont été créés par Dieu avant l’homme, mais que Dieu les a précipités dans une région désertique (d’après certains écrits apocryphes, le béhémoth et le léviathan serviraient de repas aux justes lors du Jugement dernier), parce qu’ils étaient incompatibles à la vie humaine, ne pourrait-on pas penser que ces deux créatures, décrites comme indomptables et à l’appétit vorace, ne seraient pas les dinosaures ?

Si l’on reprend la Genèse, qui est un très beau conte et poème, on comprend que tout est métaphore. Dieu n’a pas créé la Terre en 7 jours, c’est une image. Il a créé une Terre propice à la vie, puis a laissé cette vie primitive se propager, l’a laissée grandir, se développer. Dieu a laissé la vie évoluer. C’est l’évolution. Cette évolution de la vie qui a donné les dinosaures. Mais l’homme ne pouvait pas vivre avec les dinosaures. Alors Dieu a détruit les dinosaures. C’est l’épisode de la comète écrasée sur la Terre qui a provoqué l’extinction des dinosaures pour faire place à une nouvelle forme de vie terrestre et à l’apparition des premiers hommes.

Ainsi, bien avant la découverte de l’existence des dinosaures sur Terre et de toutes les théories évolutionnelles, la Bible évoquait déjà ces créatures gigantesques qu’étaient les dinosaures. Cela est, bien sûr, la lecture que je fais de ce passage de la Genèse. Et si cette lecture s’avérait exacte, cela renforcerait davantage mon sentiment que tout est écrit dans la Bible, que seule la Bible peut nous sauver du Nouvel Ordre Mondial. Le doute n’est plus possible, et il est temps de réapprendre la Bible pour mieux entrer dans le combat spirituel.

Si Béhémoth et Léviathan étaient des dinosaures, alors comment expliquer la création de l’homme ? La Genèse nous dit que Dieu a créé l’homme à son image. Que l’homme a été créé après tous les animaux. Ne peut-on pas penser, là encore, que Dieu a laissé les animaux évoluer jusqu’à l’homme primitif, puis l’homo sapiens et que ce n’est qu’à l’homo sapiens qu’il a insufflé le Saint-Esprit pour l’éveiller ? Adam serait donc le premier homme éveillé. Ce qui expliquerait qu’il y avait d’autres tribus humaines sur Terre lorsque Adam et Ève ont été chassés du Paradis. L’homme actuel serait donc l’aboutissement de la Création.

Pour revenir à Béhémoth et à Léviathan, dans ce passage de Job, il n’est nullement fait de référence à des démons. Béhémoth et Léviathan ne sont que des animaux, certes énormes, mais ils restent des animaux. Ce sera plus tard qu’ils seront assimilés à des démons.

En démonologie, Béhémoth et Léviathan sont des démons.

Béhémot est le démon du péché capital de gourmandise. Ce démon préside à tous les plaisirs de la table et pousse ses victimes à la gourmandise, aux excès alimentaires, à l’alcoolisme et à l’ivrognerie. (Lire l’article complet)

Léviathan est le démon du péché capital de l’envie. Son titre est Grand Amiral de l’enfer. Léviathan est un puissant démon qui apprend aux hommes à mentir et à s’imposer en société. C’est aussi le démon qui pousse sa victime à envier son prochain jusqu’à le rendre fou. (Lire l’article complet).

 

On l’aura compris, le béhémoth et le léviathan sont deux créatures bibliques que l’on pourrait comparer aux gigantesques et voraces dinosaures de la préhistoire. Donc, bien avant les découvertes scientifiques sur la préhistoire, la Bible mentionnait déjà les dinosaures ! J’aimerais que l’on s’arrête sur cette réflexion afin que l’on se rendre compte que tout est écrit dans la Bible pour celui qui sait la lire. Encore faut-il vouloir la lire…

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :