Qu’est-ce que la foi ?

 

Pour la plupart des croyants, la foi est l’expression de leur croyance en Dieu. Ainsi, la foi signifie croire que Dieu existe. Dire cela, c’est être incomplet dans sa foi, car la foi va au-delà de l’existence de Dieu. La Bible nous dit que « le juste doit vivre par la foi » (Romains 1:17). Que signifie cette phrase ? Cette étude biblique sur la foi permettra d’éclaircir ce point et de redonner peut-être la foi à de nombreux chrétiens.

 

 

Le point de vue biblique

 

« Car je n’ai point honte de l’Évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit : Le juste vivra par la foi. »

Romains 1:17-18

Ce passage biblique est très révélateur de ce que devrait être la foi chrétienne : « Le Juste vivra par la foi. » Cette parole biblique est très importante, car elle répond à la question de la foi.

Aujourd’hui, on pense à tort qu’avoir la foi c’est croire simplement en Dieu. La foi n’est pas simplement se rendre à l’Église tous les dimanches et croire que Dieu existe. Nulle part dans la Bible, on ne trouve que la foi est simplement le fait de croire que Dieu existe. À part les athées convaincus, tout le monde croit en Dieu, chacun à sa manière, chacun dans sa croyance. Toutes ces personnes ont-elles la foi ? La réponse est non.

Notre société occidentale actuelle est empreinte de la culture New Age qui ronge petit à petit la vraie foi. La culture New Age ne nie pas l’existence d’un Dieu unique, mais elle ajoute d’autres divinités et fait intervenir la magie. Ainsi, des chrétiens vont à la messe le dimanche et ont chez eux un talisman représentant Shiva ou pratiquent la magie et invoquent Gaïa. Tout ceci est très contradictoire. Pourtant ces gens croient en Dieu. Ont-ils la foi pour autant ? Non. Sinon ils seraient éclairés et s’éloigneraient des pratiques occultes interdites par la Bible.

Aujourd’hui, croire en Dieu est devenu un phénomène culturel, alors qu’il devrait être un phénomène spirituel avant tout. Croire en Dieu n’est pas un phénomène culturel. Beaucoup de chrétiens (catholiques, évangélistes, protestants…) se rendent dans les églises le dimanche, mais la semaine, ils n’agissent pas en adéquation avec les lois et préceptes bibliques. Ils vont à l’église parce que c’est une tradition, c’est la sortie dominicale. Cela ne relève pas de la foi, mais d’une activité habituelle et culturelle. C’est un peu comme se rendre à la piscine tous les mercredis, ou se rendre au bowling les vendredis. Ça fait partie des habitudes. 

Alors si la foi n’est pas que le fait de croire en l’existence de Dieu, qu’est-elle ?

 

Une manière de vivre

La foi est avant tout une manière de vivre sa vie. La foi c’est un comportement, une façon de concevoir sa vie en tenant compte de ce que Dieu déclare dans sa Parole. Et la rencontre du dimanche matin devrait être un moment de célébration où tous ceux qui marchent par la foi se réjouissent ensemble. Ce n’est pas ce que l’on observe dans les églises. Chacun est dans son coin, on se dit à peine bonjour ou du bout des lèvres, on s’examine, on se juge. Et beaucoup de chrétiens « oublient » Dieu la semaine pour se concentrer à autre chose : leur travail, faire de l’argent, dépenser, consommer, regarder leurs séries préférées…

Avoir la foi, c’est écouter la Parole de Dieu et la suivre, dans chaque instant de la vie. Et c’est seulement ainsi que notre vie chrétienne prend tout son sens. Il faut marcher avec Dieu, pas contre Dieu. Marcher avec Dieu par la foi veut dire s’attendre à Dieu en toute chose et vivre pleinement en Dieu, avec sa Parole. Marcher avec Dieu c’est « une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas ». (Hébreux 11:1)

Marcher en Dieu, c’est avoir une foi raisonnée en Dieu. Une foi irraisonnée nous conduirait à des délires extrêmes. Une foi raisonnée c’est avoir conscience en ses faiblesses, en ses capacités. La foi irraisonnée c’est par exemple penser que Dieu nous guérira du cancer. La foi raisonnée c’est penser que Dieu nous accompagnera dans ce combat contre le cancer et qu’Il mettra les bonnes personnes sur notre chemin pour nous accompagner et nous aider.

 

Avoir la foi

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. »

(Hébreux 11:1)

Ce verset biblique nous dit clairement ce qu’est la foi : elle est un acte par lequel l’homme s’en remet à Dieu et le reconnaît comme fidèle. La foi procède de la révélation que Dieu donne de lui-même à l’homme (Romains 10:17 ; Hébreux 1:1-2). La foi repose sur les affirmations de l’Écriture (Jean 4:39-42).

La foi repose sur la connaissance de Dieu. Il faut connaître Dieu pour lui faire confiance et croire en Lui (Romains 10:14). Celui qui ne connaît pas sa Parole ne peut avoir la foi, car Dieu ne demande pas de croire en Lui sans discernement et sans réflexion. Dieu ne nous veut pas aveugles, Il nous veut éclairés et conscients. La foi est une réponse aux affirmations de l’Évangile (Éphésiens 1:13 ; 1 Corinthiens 15:1-4). Ce qui signifie que la connaissance des Évangiles et leurs études sont indispensables pour connaître Dieu et avoir foi en Lui.

La foi n’est pas un mysticisme sans objet. La foi réclame un objet et l’objet de cette foi est Dieu lui-même qui inclut Jésus-Christ (Romains 4:17 ; Jean 14:1, Jean 1:12 ; Jean 2:23). La foi porte sur les Paroles et les Actes de Dieu. Il ne suffit pas de croire quelque chose à propos de Dieu, comme son existence ou sa puissance, ou de croire à des doctrines bibliques, il s’agit aussi de croire « en son Nom », c’est-à-dire à tout ce que représente Dieu et l’œuvre du Christ et de l’accueillir dans notre vie.

La foi authentique se démontre par ces actes visibles quotidiens qui en manifestent la réalité. C’est une façon de penser, de vivre les choses autrement, avec les yeux de Dieu, avec Dieu, de changer notre comportement pour nous comporter comme Dieu le voudrait. La vraie foi libère l’homme de ses chaînes qui le lient à la société de consommation, à cette société de culture New Age. Les chaînes sont mentales et la vraie foi permet de se libérer de ces chaînes, d’être conscients des manipulations, des mensonges de ce monde perverti par l’argent et le pouvoir. L’homme se soumet librement à Dieu et devient enfin libre. Sa conscience s’ouvre, il voit le monde différemment, et peut ainsi lutter contre le Nouvel Ordre Mondial et entrer dans le combat spirituel. Il peut évangéliser, convaincre, sauver des âmes. Il est authentiquement libre et éveillé.

La foi est indispensable pour progresser dans sa vie chrétienne et pour obtenir le salut de son âme. La foi, c’est être avec l’œuvre du Christ, tout entier. Et si l’on est avec le Christ, qui peut être contre nous ?

Dieu permet aussi la tentation afin de tester notre foi, de la rendre meilleure, plus forte, plus authentique. La vie est une épreuve que nous devons réussir pour obtenir la vie éternelle. Si Dieu permet la tentation, donc permet au démon de nous tenter, nous restons libres d’y succomber ou pas. Ces épreuves permettent de fortifier le croyant.

Alors oui, tout au long de notre vie, nous connaîtrons des moments de doute, des malheurs, des chagrins. Nous devons surmonter tout cela et la foi nous permet de surmonter toutes ces épreuves. Car si Dieu permet au démon de nous tenter, Il nous donne les outils pour combattre ces tentations.

Le doute qui touche un croyant ne doit pas être vu comme un échec personnel, il fait partie de la vie chrétienne. Le doute permet de stimuler le croyant, de le pousser à approfondir sa connaissance de Jésus-Christ. Le doute est un symptôme du croyant qui n’est pas suffisamment affermi dans la Parole de Dieu.

L’homme est naturellement amené à chercher son Créateur. Il sait, dans son cœur, que Dieu existe. Mais, à cause de l’athéisme enseigné en masse, l’homme s’est détourné de Dieu, ce qui a laissé un grand vide dans son cœur. Alors, il va rechercher d’autres dieux, d’autres puissances capables de combler ce vide et va se tourner vers la culture New Age. Cela est vain, car aucune puissance, aucune énergie, aucune divinité ne peut combler ce vide. Mais, si l’on ne cesse de nous répéter que Dieu n’existe pas, qu’Il n’est qu’une invention humaine ou que d’autres puissances existent, comment remplir alors ce vide que produit l’absence de Dieu ? L’homme va naturellement le chercher partout, dans d’autres croyances, dans des pratiques occultes, dans la superstition, dans les vaines religions, dans l’ésotérisme… dans tout ce qui pourra combler sa recherche, dans tout ce qui pourra lui faire croire qu’il devient lui-même Dieu, dans tout ce qui le rassure et lui fait penser qu’au-delà de la mort, la vie existe. C’est pour cela que la culture New Age est dangereuse.

Notre véritable ennemi est Satan qui a su propager son idéologie à travers différentes branches : la franc-maçonnerie, le New Age, le satanisme, la sorcellerie, la Wicca… En se servant des Illuminati, l’idéologie satanique s’est propagée partout dans le monde. Seuls ceux qui connaissent la Vérité peuvent contrer ce phénomène en le combattant, le dénonçant et en instruisant les hommes. Le devoir de tout chrétien est de propager et d’enseigner la Parole de Dieu.

« Le Juste vivra de sa foi » (Romains 1:17).

 

 

Aujourd’hui, le monde va mal. Nous vivons à une époque où le mal est appelé le bien, et le bien le mal, une époque dominée par l’argent et le pouvoir, une triste époque. Des solutions existent. Ces solutions se trouvent dans la Bible. Il serait bon de la relire, de la comprendre, d’écouter la Parole de Dieu, afin de construire un monde meilleur. Nous devons revêtir notre armure céleste pour combattre l’idéologie sataniste qui domine le monde. Le combat est spirituel et il est temps d’entrer dans ce combat, ensemble, afin de faire jaillir la Vérité.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

Étiqueté , , , , ,

2 commentaires sur “Qu’est-ce que la foi ?

  1. Vous parlez de Dieu sans même mentionner la dernière révélation la seule parole inaltérée du Créateur, seigneur de l’univers; le Coran. Vous parlez de la bible mais laquelle, il y en a 58 versions rempli de contradiction, altérée par des hommes ( Sorciers Juifs, Jésuite, Franc-macon ) partisans des diables à l’époque du prophète Jesus fils de Marie. Votre égarement en effet ne fait qu’égarer vos auditeurs. A jamais.

    1. Je n’égare en aucun point mes lecteurs, car il n’y a qu’une seule Bible, une seule Parole de Dieu. C’est son interprétation qui peut porter à confusion, pas son message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :