Le pouvoir de la délivrance

De nombreuses personnes connaissent des maux démoniaques, souffrent de maux divers d’origine démoniaque. Les causes de ces maux sont diverses. Chacun de nous peut s’en délivrer, peut retrouver sa liberté. Encore faut-il le vouloir. Encore faut-il accepter d’entrer dans le combat spirituel, de reconnaître ses fautes, de s’éloigner du péché et se repentir. Encore faut-il reconnaître Jésus-Christ comme son Sauveur et l’unique Sauveur du monde. La foi guérit les âmes tourmentées, et il est temps de revenir à notre Créateur.

 

 

Le pardon, le repentir, la confession

Je le dis souvent : tout est marqué dans la Bible. La Bible nous montre comment entrer dans le combat spirituel. La Bible nous montre comment se délivrer du Malin, comment le combattre. Et je vais vous le démontrer.

Soutenez Marie d’Ange sur Tipeee

Après être resté quarante jours dans le désert et avoir subi la triple tentation et remporté une première victoire sur Satan, Jésus revint en Galilée. Lisons ces quelques versets du début de son ministère :

« Et Jésus, dans la puissance de l’Esprit, s’en retourna en Galilée ; et sa renommée se répandit par toute la contrée d’alentour.

Et lui-même enseignait dans leurs synagogues, étant glorifié par tous.

Et il vint à Nazareth, où il avait été élevé, et il entra, selon sa coutume, le jour du sabbat, dans la synagogue, et il se leva pour lire.

Et on lui remit le livre du prophète Ésaïe, et ayant déroulé le livre, il trouva l’endroit où il était écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour publier aux captifs la liberté et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés et pour publier l’année favorable du Seigneur. »

Luc 4:14-19

Jésus est dans la puissance de l’Esprit Saint, et annonce la Bonne Nouvelle. Tout au long de son ministère, il va délivrer les hommes des démons, réaliser des guérisons, redonner la vue aux aveugler, purifier les lépreux…

Jésus nous a montré comment faire pour repousser le démon, pour guérir les âmes et les corps :

« Dès lors Jésus commença à prêcher, et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. » Matthieu 4:17

Jésus nous demande de nous repentir : « Repentez-vous ». C’est-à-dire qu’Il nous demande de confesser notre complicité avec Satan par le péché, de revenir à Dieu, de se repentir par un pardon sincère afin que le Créateur puisse remettre le péché. C’est la base de tout ! C’est la base de délivrance ! Pour se délivrer du Malin, il faut se repentir. C’est l’étape essentielle à franchir lorsque l’on veut guérir des maux démoniaques qui nous assaille. Et ce chemin vers la repentance mènera nécessairement à Dieu et à la foi. Le péché est le refus de Dieu, pas seulement la désobéissance, mais le refus de Dieu. 

La foi et le repentir, voilà les deux notions les plus importantes du combat spirituel. Car oui, le chemin qui mène à la délivrance est un combat spirituel que chacun doit mener.

 

Jésus, le premier exorciste

Jésus a mené plusieurs exorcismes. Les récits de ces exorcismes dans la Bible sont nombreux. Le Seigneur nous a montré la voie. Ces exorcismes anticipent déjà la grande victoire de Jésus sur Satan.

« Je ne m’entretiendrai plus beaucoup avec vous, car il vient, le Prince de ce monde ; sur moi il n’a aucun pouvoir, » Jean 14:30

Jésus appelait Satan le « Prince de ce monde ». Dans ce verset, le Seigneur dit clairement que Satan n’a aucun pouvoir sur lui. C’est pourquoi la délivrance vient toujours de Jésus-Christ. C’est notre foi au Christ qui va opérer la guérison et la délivrance. Sans notre croyance au Christ, nous ne pouvons exorciser les personnes, et nous ne pouvons pas prier à notre propre délivrance. Seul le Christ délivre, seul le Christ sauve. Donc, tous ceux qui prétendent exorciser au nom d’une divinité, d’une entité quelconque… se trompent et font, le plus souvent sans le savoir, plus de mal que de bien.

Satan n’a aucun pouvoir sur Jésus, mais il s’attaque toujours aux croyants. Le seul moyen de le combattre est la foi et la Parole de Dieu (c’est l’épée qui tranche), et la repentance qui mènera au renoncement des œuvres des ténèbres.

 

Une multitude de démons

Ce n’est pas seulement contre Satan que nous devons lutter, mais contre une multitude de démons :

« Car ce n’est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes. » Éphésiens 6:12

C’est pourquoi le combat spirituel est important. Jésus a dépouillé les démons de leur pouvoir, c’est en son Nom que nous devons lutter contre eux. Tous nous devons entrer dans le combat spirituel, nous revêtir de notre armure céleste, et aider notre prochain à se libérer de ses chaînes démoniaques. C’est le devoir de tout chrétien d’agir ainsi, c’est ce que Jésus a demandé à tout chrétien de réaliser.

 

Le combat spirituel

Très tôt, Jésus a associé ses apôtres et ses disciples à ce combat spirituel. Jésus a demandé à tous ces disciples, tous ceux qui croient en lui, donc tous les chrétiens, de proclamer la Bonne Nouvelle, de guérir les malades et de chasser les esprits démoniaques.

C’est la foi au Christ qui nous permet de réaliser tout cela. Cette foi doit être entière, forte et sans faille. Et cette foi nous mènera au discernement qui nous conduira à voir les mensonges de ce monde. C’est peut-être cela qui sera le plus dur à accepter pour beaucoup de ces personnes dont le cerveau est lavé par les médias de masse. Là aussi, un véritable combat doit être mené pour éveiller les consciences.

Aujourd’hui, de nombreux chrétiens sont refroidis, n’annoncent plus la Bonne Nouvelle. Certains ont même peur de montrer leur foi. Il est temps de relever la tête, il est temps d’entrer le combat spirituel. Notre foi ne doit pas nous faire honte ! Au contraire ! Il faut annoncer la Bonne Nouvelle. Et aussi, il faut aider son prochain, lui redonner ou donner la foi, afin qu’il se libère de ses démons.

« Aimez-vous les uns les autres »

 

La victoire de la Croix

Au fur et à mesure que se déroule la mission messianique, comme Satan n’arrive pas à vaincre idéologiquement Jésus (cf. les pharisiens), alors le démon va porter le combat sur un autre plan : le corps. En effet, Jésus va être battu et mis sur la Croix grâce à un complot diabolique et à un jugement inique. Je dis bien grâce, car tout ceci devait s’accomplir pour que s’accomplisse la victoire de Jésus sur les œuvres du Malin, pour notre Salut.

Satan, en agissant ainsi, travaillait à sa propre perte sans le savoir.

« Alors que chaque jour j’étais avec vous dans le Temple, vous n’avez pas porté les mains sur moi. Mais c’est votre heure et le pouvoir des Ténèbres. » Luc 22:53

Jésus est arrêté au mont des Oliviers, dénoncé par Judas et son baiser. Ce verset nous indique qu’il est l’heure du combat décisif.

Jésus savait ce qu’il allait se passer, il avait prévenu ses disciples sur la Passion. Le Seigneur connaissait le cœur de Judas et savait que de lui viendrait la trahison. Mais tout devait s’accomplir ainsi, car la grande victoire de Jésus sur Satan a été acquise sur la Croix :

« Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire. » 1 Corinthien 15:54.

C’est par la Croix que le Royaume sera définitivement établi. C’est l’accomplissement de la résurrection et de la rédemption. Face à l’acharnement haineux de l’orgueil satanique, face à la violence de l’homicide, l’amour de Jésus et son humilité ont été triomphants.

« Le Seigneur Yahvé m’a ouvert l’oreille, et moi je n’ai pas résisté, je ne me suis pas dérobé. J’ai tendu le dos à ceux qui me frappaient, et les joues à ceux qui m’arrachaient la barbe ; je n’ai pas soustrait ma face aux outrages et aux crachats. Le Seigneur Yahvé va me venir en aide, c’est pourquoi je ne me suis pas laissé abattre, c’est pourquoi j’ai rendu mon visage dur comme la pierre, et je sais que je ne serai pas confondu » Esaïe 50:5-7.

C’est la prophétie de la Passion. Jésus ne s’est pas dérobé, Il a tendu le dos à ceux qui le frappaient, Il a subi les insultes et les crachats. Jésus sait que Dieu viendra à son secours, et Il sait qu’Il ne sera pas confondu.

Par sa mort sur la Croix, Jésus a rendu impuissantes les œuvres ténébreuses. Par sa mort sur la Croix, Jésus a libéré tous les captifs et les esclaves de Satan. C’est la grande certitude de la foi chrétienne. Jésus a vaincu Satan par la Croix, et nous chrétiens, nous avons reçu cet héritage : nous pouvons vaincre Satan par le Christ.

Par la suite, les apôtres ont réalisé des miracles, des guérisons et des délivrances. Pour cela, ils ont utilisé le sang du Christ, leur foi et la Parole de Dieu. Tout chrétien doit avoir conscience de ce combat. Mais tout chrétien conscient de ce combat ne doit pas vivre dans la peur du Diable. Au contraire, il sait que dans le Christ, le Diable ne peut rien contre lui.

Satan continue son œuvre destructrice, mais dans le Christ, nous pouvons repousser ses assauts. Les croyants doivent savoir qu’ils sont appelés à lutter pour le triomphe définitif du bien. Il est temps d’entrer dans le combat spirituel auquel nous sommes tous appelés, de répandre la Bonne Nouvelle partout autour de nous, de sauver le plus d’âmes possible, et de repousser les démons. Il est temps aussi de s’élever contre le Nouvel Ordre Mondial et sa religion mondialiste et du New Age. 

 

L’apocalypse

Il y aurait tellement de choses à dire sur ce passage qu’est l’apocalypse, qu’il me faudrait plusieurs articles pour vous en révéler son contenu. Contentons-nous ici des plus grands points.

Nous savons que la fin du monde est annoncée par toutes les mythologies. L’Apocalypse est une prophétie. Et au fur et à mesure que son terme approche, Satan se déchaîne et lutte avec désespoir contre les enfants du Seigneur. L’apocalypse révèle que la victoire définitive du Bien est contenue à l’avance dans le mystère du Christ. Ainsi, ceux qui seront dans le Christ seront sauvés.

Mais, en attendant cette apocalypse annoncée par toutes les mythologies et toutes les religions, tout chrétien doit veiller au salut de son âme. Tout chrétien doit attendre le retour du Seigneur avec ce qu’il a reçu comme don. Chacun sera appelé par le Seigneur pour effectuer une mission, un ministère… Des personnes recevront le don de la délivrance, d’autres pourront aider leurs prochains à se délivrer du Malin, certains recevront le pouvoir de guérison, et quelques-uns auront pour mission d’annoncer la Parole de Dieu… Ces personnes existent, mais dans ce monde embrouillé par les ténèbres, beaucoup n’osent pas se révéler.

Le mystère du mal persistant malgré nos prières ne doit pas nous désespérer. Tout doit s’accomplir, et parfois, Dieu laisse faire le Mal pour en tirer le Bien.

 

Détruire le royaume de Satan afin d’y instaurer le Royaume de Dieu, voilà la mission que tout chrétien est amené à réaliser. Rendre les hommes libres, les affranchir de l’esclavage de Satan et du péché, des actes qui doivent être réalisés par tous les chrétiens. Cela passe par la foi, le repentir, la persévérance, le courage, la bienveillance, le combat spirituel, le renoncement des péchés, la confession. Autant de choses que nous pouvons faire pour nous-mêmes et les autres. On ne peut se dire chrétien tout en continuant à nier ce combat contre le mal. Jésus nous a donné le pouvoir de chasser le démon en son Nom. Nous pouvons donc nous délivrer de nos démons en invoquant le Nom du Christ.

Le combat est spirituel. Courage, persévérance, bienveillance.

 

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Soutenez Marie d’Ange sur Tipeee

Étiqueté , , , ,

2 commentaires sur “Le pouvoir de la délivrance

  1. Merci pour cet article, sommes nous pas comme le monde d’avant le déluge ?. Prêt à disparaître faute d’anges rebelle. Lumière et ténèbre combat éternel. Le soleil ☀️.Un homme parfait glorifiant l’amour agapè enseignant les leçons de son père . L’amour d’ un tel homme est-il possible ! Un homme parfait qui nous montre la voie pour la vie éternelle… Le plus grand bonheur c’est de connaître cet homme à travers les quatre évangiles. Laissons notre curiosité nous envahir.

  2. AMEN !!!
    J’ai été édifié par la teneur de ce message.
    Merci MARIE D’ANGE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :