Warning: file_get_contents(/homepages/21/d700146989/htdocs/app700151556/wp-content/plugins/themeisle-companion/vendor/codeinwp/themeisle-content-forms/composer.json): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/21/d700146989/htdocs/app700151556/wp-content/plugins/themeisle-companion/vendor/codeinwp/themeisle-content-forms/load.php on line 64

Les pouvoirs de Satan

Dans un précédent billet, j’avais parlé de la prophétie du pape Léon XIII où il avait vu Satan demandant du temps et des pouvoirs pour détruire le monde. Ce qui lui fut accordé. Deux grandes questions se posent : quels sont les pouvoirs de Satan et comment lutter contre lui ?




 

C’est Dieu qui permet

 

Combat du bien contre le mal, un combat spirituel.

 

Avant d’évoquer les pouvoirs de Satan, j’aimerais préciser un point important : rien ne se fait sans l’accord de Dieu. C’est-à-dire que c’est Dieu qui permet à Satan de nous torturer, de nous tenter. Et il nous laisse libres d’y consentir ou pas en sachant que nous avons les outils en nous pour le contrer.

Par contre, ignorer Satan, ne pas y croire, ne pas croire au Mal Absolu est une grosse erreur. Cela lui laisse toute la liberté d’agir à sa guise. Beaucoup me diront que tout cela n’est qu’une vaste connerie. Et pourtant, regardez autour de vous et vous comprendrez que l’ennemi n’est pas le riche ou la société de consommation ou les djihadistes… mais Satan qui englobent toutes ces branches. Eux ce ne sont que des satanistes sous le joug de Satan (attention, tous les riches ne sont pas des satanistes !)

« L’Écriture nous parle du Royaume de Dieu, mais aussi du royaume de Satan ; elle évoque la puissance de Dieu, l’unique créateur et seigneur de l’univers, mais également le pouvoir des Ténèbres, les enfants de Dieu et les enfants du Diable. On ne peut saisir l’œuvre rédemptrice du Christ sans tenir compte de l’œuvre destructrice de Satan. », Dom Gabriele Amorth dans « Un exorciste raconte ».

Rappelons deux choses : tout d’abord que le Christ est au centre de la Création et que lui seul viendra juger les vivants et les morts.

La deuxième chose, rappelons que Satan était la créature la plus parfaite créée par Dieu. Il était supérieur aux autres anges et pensait comprendre l’œuvre de son créateur sans y parvenir, car le dessein de la Création était orienté vers le Christ. Cela, Satan ne l’a saisi que trop tard, car cette œuvre ne pouvait pas se révéler clairement avant l’apparition du Christ dans le monde. D’où la rébellion de Satan qui voulait être le premier dans l’absolu, le centre de la Création. Se faisant, il s’est opposé au plan que Dieu était en train de mettre en œuvre.

De là, Satan a redoublé d’efforts pour dominer le monde, pour dominer les créatures créées par Dieu et plier l’homme à sa volonté afin de l’éloigner de Dieu et du Christ.

Mais, Dieu ne renie jamais ces créatures, même les plus mauvaises. Donc, Satan et ses anges qui l’ont suivi conservent toujours leur pouvoir et leur rang. Et en créatures libres elles ont été créées, en créatures libres elles sont restées. Le seul interdit de Satan est qu’il ne peut nous tuer. Donc, il cherche à faire de nous ses disciples.

Jésus est venu sur Terre pour libérer l’homme de la tyrannie de Satan. Mais, entre le premier avènement (celui où Jésus est venu sur Terre) et le second que l’on appelle la Parousie (le moment où Jésus reviendra pour juger les vivants et les morts), le démon tentera d’attirer de son côté le plus de personnes possible. C’est même une lutte désespérée qu’il mène en se sachant perdu d’avance.

 

 

 

Le pouvoir de Satan

 

Satan, « le Prince de ce monde ».

 

Lorsque je parle d’anges et de démons, je fais référence à des êtres spirituels dotés d’intelligence, de volonté, d’un esprit d’entreprise propre et surtout d’une liberté.

Aujourd’hui, Satan est identifié à l’idée abstraite du mal et est donc banalisé. C’est une erreur. Et c’est cette erreur qui permet à Satan d’agir. Car son plus grand atout est de nous faire croire qu’il n’existe pas. S’il n’existe pas, Dieu non plus et donc nous n’avons plus aucun moyen de lutter contre lui puisque nous n’avons plus la foi.

Satan domine le monde comme un chef d’entreprise le ferait avec son entreprise. C’est-à-dire qu’il s’adapte aux évolutions, à la technologie, aux différents courants de pensée et donne des ordres à ses suppôts qu’il envoie « faire le travail ».

Il usera de différents stratagèmes pour nous tenter, à travers les médias, la télévision, les publicités… À nous de ne pas céder à la tentation et lui faire face dans les mauvais jours. Car le démon frappera toujours lorsque nous doutons, lorsque nous sommes malades, lorsque nous sommes rongés par la jalousie…

Ce combat contre Satan concerne tous les hommes et beaucoup lui appartiennent. Mais, le pouvoir de Satan s’est fait ressentir de manière plus sensible à certains moments de l’histoire, avec une augmentation des péchés de masse, et donc de la misère et de la désolation. Par exemple, analysons l’histoire de l’Empire roman et sa décadence. Empire si fort qui domina le monde et apporta beaucoup de bonnes choses, mais qui s’est laissé ronger par le mal en multipliant les atrocités, les orgies…

Aujourd’hui, nous en sommes réduits au même point et cela est dû au mauvais usage des médias, au matérialisme, à la société de consommation… que contrôle Satan.

Satan s’oppose à Dieu en exigeant pour lui-même un culte, en exigeant qu’on l’idolâtre et que l’on construise pour lui des églises. Regardez autour de vous, les sectes sataniques se multiplient. Satan se sert aussi de l’idolâtrie du sexe, de son commerce, tout comme il se sert de l’argent. J’ai coutume de dire que l’argent appartient à Satan. Dans notre société actuelle, tout est régi par l’argent et bien sûr moi-même je suis obligée d’en avoir, pour me loger, pour me nourrir et nourrir mes enfants. Celui qui n’a pas d’argent ne peut se loger, manger, se soigner, élever ses enfants… Tout est payant et le simple fait de vouloir faire une activité en famille est payant. Donc, il faut de l’argent, mais il ne faut pas chercher à s’enrichir à tout prix, au mépris des autres ! Gagner son pain honnêtement, voilà ce qu’il faut faire. Pourquoi le fait de ne pas avoir assez d’argent nous mine-t-il à ce point ? Parce que l’argent pourrit ce monde et celui qui n’a pas d’argent est voué à la mort. Or, la richesse n’est pas l’argent, elle se trouve dans le cœur de l’homme. Lorsque l’on aura compris cela, le monde se portera mieux. La vraie richesse est celle du cœur, de la famille, de l’amitié, de l’entraide… L’argent n’apporte pas le bonheur, alors que l’amour oui !

 

 

 

Satan donne des pouvoirs à ses disciples

 

Jésus chasse les démons de Gerasa.

 

Le Christ a attribué des pouvoirs particuliers à ses disciples, dont celui de chasser les démons en son nom.

Satan confère aussi des pouvoirs à ses disciples, à ceux qui pactisent avec lui, à ceux qui lui vouent un culte. Sauf que ces pouvoirs sont souvent destructeurs et dévastateurs pour celui qui les obtient, mais aussi pour son entourage.

Partout, dans le monde entier, les sataniques se multiplient et revêtent plusieurs visages : banquiers, présidents, chanteurs, extrémistes…

Mais Satan, en être malin, a aussi un autre moyen de nous atteindre et surtout d’atteindre les jeunes. Ce moyen s’appelle la magie, avec sa branche le spiritisme. Voyez comme la magie a été banalisée. Le fait même de croire que l’on peut appeler un défunt disparu à travers une planche Oui-Ja est une aberration. Il n’existe pas de bons esprits, ni de mauvais esprits, mais des anges et démons. Et lorsqu’un esprit répond à travers une planche Oui-ja, c’est forcément un démon, car les anges communiquent d’une manière différente et surtout pas avec cet outil satanique. Quelques exceptions peuvent cependant être autorisées par Dieu, mais cela est rarissime.

Par contre, un démon peut retenir prisonnier des âmes afin de les tourmenter. C’est un jeu pour lui. Donc, là où l’on voit un fantôme, c’est qu’il y a forcément un démon pas loin.

Les démons peuvent donc tenter l’homme par différent stratagème afin de faire de lui son disciple, mais il peut aussi tourmenter et posséder un homme qui ne veut pas de lui. C’est la possession démoniaque, la vexation démoniaque, l’obsession et l’infestation. Parfois, aussi, il persécute les croyants, comme il l’a fait pour Saint Paul de la Croix, le Curé d’Ars, Padre Pio… qui furent frappés, flagellés.

 

Je conclurai cet article en disant que l’action ordinaire du démon touche tous les hommes et consiste à les attirer vers le mal. On appelle cette action ordinaire la tentation. L’action extraordinaire est la possession avec toutes les phases qui précède cet état. Elle est plus rare. Les seuls moyens de repousser le démon, c’est la prière, la croyance au Christ et à notre faculté de rester humble. Et surtout, il faut savoir aimer et écouter son prochain. Je sais, par avance, que cet article suscitera beaucoup de critiques, mais je me fais un devoir de dire la vérité. Je ne sauverai pas le monde, mais si j’arrive à faire réagir certains d’entre vous, j’aurai gagné mon combat.

 

 

Marie d’Ange

 

Pour en savoir plus




 

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :