Les dangers du chamanisme

Le chamanisme est une pratique ésotérique qui tend à se développer dangereusement en France et en Europe, à cause, notamment, des médias qui lui font éloge. Le journal télévisé 12/45 de M6 diffusé le 24 mars 2019 montrait un reportage très élogieux de cette pratique. Un autre reportage, toujours sur cette même chaîne, montrait un rassemblement d’adeptes de chamanisme en France, avec des chamanes venus du monde entier. Un autre reportage diffusé le 6 juillet 2015 sur le 19/20 de France 3 montrait des chamanes bretons. Des exemples comme cela sont légion à la télévision et dans la presse. Les médias nous font croire que cette pratique est anodine, non dangereuse, que le chamanisme apporte du bien-être, est une pratique proche de la nature. Voyons d’un peu plus près ce qu’il se cache derrière le chamanisme.

 

Qu’est-ce que le chamanisme ?

Le chamanisme n’est pas une religion, mais une tradition spirituelle ancestrale. En fonction des cultures, des traditions, des croyances, et des régions du monde, les pratiques et les rituels chamaniques sont très variés. Chacun y va de ses expériences et de ses croyances. Un chamane, par exemple sibérien, n’aura pas du tout la même façon de faire que le chamane hindou.

Le chamanisme est avant tout une autre façon de vivre et d’envisager la vie. Le chamane vous dira qu’il parcourt un chemin le menant à la sagesse et la connaissance. Et voilà, nous y sommes. On nous parle encore de connaissance, cette connaissance que Satan a donnée à Adam et à Ève en les trompant. De plus, le chamanisme mêle des pratiques magiques, des incantations afin de faire appel à des divinités. On rejoint la magie !

Le terme chamane vient de Sibérie et signifie étymologiquement « celui qui sait », donc celui qui détient la connaissance. Or, seul Dieu sait, seul Dieu détient la connaissance. Donc, le chamane se place au-dessus de Dieu. Voilà encore une ruse de Satan et un exemple de son orgueil démesuré.

Aujourd’hui, et comme cette pratique se développe, il y a beaucoup de personnes qui se font appeler « chamane », alors qu’ils ne sont que des charlatans. Tomber dans leur piège, c’est risquer sa santé physique (à cause des drogues ingurgitées pour entrer en transe), son intimité (il existe des rituels sexuels et certains « chamanes » ne s’en privent pas pour assouvir leurs pulsions), sa santé mentale (entrer en transe c’est violent pour le cerveau), sa stabilité financière (les retraites et les soins sont toujours payants)…

Originellement, un chamane était une personne qui vivait à l’écart, seule, au contact de la nature, et qui avait une grande connaissance de la nature et des plantes. Il était comme le sorcier marabout des villages d’Afrique, celui que l’on venait voir pour soigner une maladie physique. Le chamane est un guérisseur qui agit comme un intermédiaire entre l’homme et le monde surnaturel. Parfois, il a recours à l’utilisation de plantes et d’instruments de musique, comme le tambour ou la guimbarde, pour ses rituels.

L’on vous dira que tout le monde peut devenir chamane. Et en effet, tout le monde peut s’initier à cette pratique. Les formations en ce sens foisonnent sur la toile. Il suffit de prendre rendez-vous en ligne pour effectuer une retraite, pour commencer à développer les pratiques chamaniques. Et c’est aussi pour cela que tout le monde peut se prétendre chamane !

D’une manière globale, le chamanisme est une fausse vision du monde profondément antichrétienne. Et c’est pour cela qu’elle est autant mise en avant par les médias qui nous présente cette pratique comme quelque chose de bon et de bien. Rappelez-vous : le but de la franc-maçonnerie est de détruire la chrétienté, donc, tous les moyens sont bons pour y parvenir et le chamanisme est l’un de leurs moyens.

Le chamane est comme un sorcier ou un marabout, il joue le rôle d’intermédiaire entre le monde naturel et le monde surnaturel, il invoque les esprits, il fait des rituels magiques. Le chamanisme s’apparente à l’animisme qui est la croyance en un esprit, une force vitale, qui anime les êtres vivants ainsi que les éléments naturels, comme les pierres, les plantes. L’animisme c’est aussi la croyance en des génies protecteurs. Ces âmes ou ces esprits peuvent agir sur le monde de manière bénéfique ou non. Alors, il faut les louer, leur vouer un culte. Et c’est ainsi que l’on arrive à l’idolâtrie. L’animisme est un système de croyances très ancien, peut-être même l’un des plus anciens du monde, que l’on retrouve dans de nombreuses communautés tribales, autour du monde, anciennes et modernes. Et aujourd’hui, il a une résurgence de groupe néo-chamanistes.

Le chamanisme est souvent mélangé à d’autres systèmes de croyances, y compris l’islam et le christianisme, pour former une religion populaire. Le chamane est en fait un médium, un guérisseur, un sorcier-guérisseur, un sorcier, un exorciste, un désenvoûteur, un devin et un nécromancien. On comprend mieux pourquoi il faut fuir cette pratique qui se cache sous de bonnes intentions pour mieux attirer des âmes vers Satan.

Le chamanisme affirme que toute chose a une racine spirituelle et que le monde spirituel contrôle le monde naturel. Dès lors, on fait appel au chamane afin de se protéger d’une catastrophe naturelle, d’une maladie, d’une attaque d’un ennemi, pour obtenir le bonheur, la paix, un mariage heureux…

Le chamanisme est fondé sur la connaissance de l’occultisme. Dans la vision chamanisme, le monde est un endroit effrayant, rempli d’esprits qui doivent être apaisés. Ainsi, le chamane joue sur les peurs en affirmant que ces esprits peuvent nous faire du tort si nous les irritons. Seul le chamane peut rétablir l’harmonie et apaiser l’esprit courroucé. C’est pourquoi les chamanes, comme les marabouts vaudous et les sorciers d’Afrique, sont très craints et très influents au sein de leur tribu, ils détiennent le pouvoir de guérison, mais aussi le pouvoir de vengeance, de blesser et même de tuer un ennemi. Donc, il ne suffit pas d’apaiser les esprits, il faut aussi que le chamane soit content et satisfait, sinon il risque de déferler les esprits sur le pauvre bougre qui a osé l’offenser.

 

Les transes

Les transes chamaniques

 

Le chamane entre souvent en transe afin de communiquer avec les esprits. Et pour atteindre cet état de conscience altéré, il se mutile, prend des drogues hallucinogènes ou se fait subir un jeûne extrême. Le chamane appelle ces transes des « voyages » et ces transes sont souvent accompagnées de cérémonies incluant des chants, des danses, des cloches, des tambours, des amulettes. Les chamanes font appel à des esprits et se servent d’éléments totémiques, comme des roches ou des os qui sont censés être porteurs de pouvoirs surnaturels. Ainsi, ils invoquent l’esprit d’un défunt, l’esprit d’un animal, ou d’un arbre, ou d’une roche… pour les guider durant ce « voyage ».

Ces transes, notamment l’ingestion de drogues, engendrent souvent des dépressions, des maladies mentales et parfois la mort due à une overdose. C’est dangereux le métier de chamane ! Mais là où cela devient encore plus dangereux, c’est lorsque le chamane fait ingurgiter à un novice des drogues afin de le faire entrer en transe. Cela fait des dégâts énormes au niveau émotionnel et surtout neuronal.


Le danger du chamanisme

A la grande messe du chamanisme se presse les âmes perdues.

 

Le chamanisme était un système de croyances qui existait bien avant la venue sur Terre de Jésus-Christ. Cette pratique est même énoncée dès le début de l’époque biblique. Dieu a interdit ces pratiques : « Lorsque vous serez entrés dans le pays que l’Éternel votre Dieu vous donne, n’allez pas imiter les pratiques abominables des peuples qui y habitent actuellement. Qu’on ne trouve chez vous personne qui immole son fils ou sa fille par le feu, personne qui pratique la divination, qui recherche les présages, consulte les augures ou s’adonne à la magie, personne qui jette des sorts, consulte les spirites et les devins ou interroge les morts. Car le Seigneur a en abomination ceux qui se livrent à de telles pratiques, et c’est parce que les peuples qui habitent le pays où vous allez entrer s’y adonnent que l’Éternel votre Dieu va les déposséder en votre faveur. Quant à vous, soyez irréprochables envers l’Éternel votre Dieu. » (Deutéronome 18.9-13)

D’autres passages bibliques condamnent la consultation de médiums, de nécromanciens, de sorciers :

« Si l’on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez : Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu ? S’adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ? À la loi et au témoignage ! Si l’on ne parle pas ainsi, Il n’y aura point d’aurore pour le peuple. » Esaïe 8:19-20

« Et vous, n’écoutez pas vos prophètes, vos devins, vos songeurs, vos astrologues, vos magiciens, qui vous disent : Vous ne serez point asservis au roi de Babylone ! Car c’est le mensonge qu’ils vous prophétisent, afin que vous soyez éloignés de votre pays, afin que je vous chasse et que vous périssiez. » Jérémie 27:9-10

« Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer après eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple. » Lévitique 20:6

« Ayant ensuite traversé toute l’île jusqu’à Paphos, ils trouvèrent un certain magicien, faux prophète juif, nommé Bar Jésus, qui était avec le proconsul Sergius Paulus, homme intelligent. Ce dernier fit appeler Barnabas et Saul, et manifesta le désir d’entendre la parole de Dieu. Mais Élymas, le magicien, car c’est ce que signifie son nom, leur faisait opposition, cherchant à détourner de la foi le proconsul.

Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui, et dit : Homme plein de toute espèce de ruse et de fraude, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu point de pervertir les voies droites du Seigneur ? Maintenant voici, la main du Seigneur est sur toi, tu seras aveugle, et pour un temps tu ne verras pas le soleil. Aussitôt l’obscurité et les ténèbres tombèrent sur lui, et il cherchait, en tâtonnant, des personnes pour le guider. » Actes 13:6-11

« Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. » Apocalypse 21:8

« Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. » Galates 5:19-21

La Bible nous apprend que nous sommes en territoire ennemi, le territoire de Satan ou le « Prince de ce monde » comme l’appelait Jésus-Christ.

« Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. » (1 Pierre 5.8)

On voit bien que Pierre fait référence à ce combat spirituel et à la réalité du monde invisible qui nous entoure. En tant que chrétiens, nous n’avons pas à craindre les chamanes, leurs rituels et leurs talismans, nous devons nous en éloigner. Car, ces pratiques magiques peuvent entraîner des phénomènes de possession ou d’envoûtement. Cela arrive ! Et même plus que l’on ne croit !

Dans le chamanisme, c’est la personne elle-même qui va invoquer les esprits, donc qui va leur ouvrir une porte.

La Bible nous apprend que « vous imposerez les mains aux malades et ils seront guéris ! » Cela, bien sûr, au nom de Jésus-Christ. Or, dans certaines pratiques, je pense notamment au Reiki et certaines médecines parallèles, un contact est établi par imposition des mains afin de provoquer la guérison de l’adepte ou du « patient ». Et les chamanes et autres sorciers-guérisseurs cherchent toujours un point de contact qui peut être le regard (regarde-moi dans les yeux), la voix (répète ce que je te dis), le touché au moyen de la main ou d’une aiguille, voire d’un objet ou d’une plante. Parfois, le chamane fait fixer attentivement un dessin jusqu’à ce que le novice ait l’impression de voir autre chose. 

Or, ce contact qui n’est pas fait au nom de Jésus-Christ, mais au nom d’une entité, d’un esprit ou d’une divinité, est très dangereux.

Dieu ne tient pas compte des temps d’ignorance pendant lesquels nous avons peut-être pratiqué ces choses magiques, mais maintenant que vous savez, vous disposez d’un « libre arbitre ». C’est votre choix, mais faites le bon !

 

La culture New Age a permis de banaliser et de populariser toutes les pratiques païennes et le paganisme. Le chamanisme fait partie de ces pratiques païennes. Le New Age est la culture du Nouvel Ordre Mondial. Cette culture veut détruire le christianisme et imposer la religion de l’Antichrist, c’est-à-dire la religion de Satan. Nous devons combattre cette culture, ensemble, en changeant nos comportements. La culture New Age est vantée partout, elle est partout et il est difficile d’y échapper. À nous de veiller, à nous d’enseigner, à nous de faire en sorte qu’elle recule.

 

Sources : TV5Monde, dérive-sectaire.fr

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

Étiqueté , , ,

3 commentaires sur “Les dangers du chamanisme

  1. Marie d’Ange, je comprends vos craintes dû à votre parcours. Je suis connectée à la nature sans passer par des substances. J’ai aidé des personnes à vaincre des sorts, à passer de l’autre côté, voir accompagner au décès et cette dernière expérience n’était pas voulue. Je n’ai pas recherché à avoir ces facultés. Elles sont là et je ne me rémunère pas. Je suis consciente de ce qui m’entoure. Je sais bien qu’il y a des pseudo-guériseurs, chamans, etc… Bref, il n’y a pas que les chrétiens qui oeuvrent pour DIEU.

    1. Bonjour Cécile,
      Il n’y a aucune crainte de mon côté. Mon rôle est de dénoncer et de rétablir la vérité. Le chamanisme est dangereux, ceci est une règle. Et comme toute règle, il existe des exceptions à la règle. Vous êtes peut-être l’exception. Là où je suis d’accord avec vous, c’est qu’il n’y a pas que les chrétiens qui œuvrent pour Dieu. Tout le monde peut œuvrer pour Dieu sans être rattaché à une religion spécifique.
      Concernant cet article sur le chamanisme, je suis consciente qu’il fera réagir, car dès que l’on énonce des vérités, cela fait réagir et jamais dans le bon sens. C’est ainsi et je l’accepte. C’est ainsi et cela ne m’empêchera pas de continuer mon travail d’information.
      Cordialement,
      Marie d’Ange

      1. Bonjour Marie d’Ange,
        Merci pour votre réponse et votre travail.
        Bien à vous.
        Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :