L’archange Gabriel, le messager céleste

L’archange Gabriel est le plus connu des archanges, car il est associé au récit de la conception et de l’enfance de Jésus. Chacun des quatre archanges, Gabriel, Michel, Raphaël et Uriel ont une mission extraordinaire à accomplir. Celle de Gabriel est d’annoncer les grands messages célestes.

 

 

Introduction

Les Saintes Écritures nomment plus souvent l’archange Gabriel que les autres archanges. L’archange Gabriel est associé à la naissance de Jésus-Christ. C’est lui qui intervient pour annoncer la venue du Messie. Il apparaît à Marie ainsi qu’aux prophètes Zacharie et Daniel. Il est le messager de Dieu.

Gabriel apparaît la première fois, dans les Saintes Écritures, dans le livre du prophète Daniel où il tient un rôle d’interprète par deux fois lorsque Daniel se trouve en face d’une énigme. D’abord, le prophète Daniel perçoit une vision étrange d’un bélier et d’un bouc et ne comprend pas sa signification. Gabriel va lui expliquer ce qui va arriver. Puis, Daniel s’interroge sur une parole de Jérémie concernant la servitude d’Israël. À nouveau, Gabriel va l’instruire.

On retrouve l’archange Gabriel dans l’histoire de Sodome et Gomorrhe, une histoire hautement imagée où il est question d’homosexualité.

Dans ce même livre, il est fait aussi mention de l’archange Michel.

Le nom Gabriel se traduit littéralement par « homme de Dieu » ou « Dieu s’est montré fort ».

Lorsque Gabriel annonce la naissance de Jésus, on voit davantage en lui la figure de messager. C’est l’Annonciation.

Dans le Coran, Gabriel est aussi considéré comme un messager. C’est lui qui révèle les versets du Coran à Mahomet dans la grotte de Hira. Dans cette croyance, il prendra le nom de Djibrîl. Cela est hautement réfuté par les Juifs et les chrétiens, car il est impensable qu’un ange puisse trahir Dieu en fondant un autre dogme avec d’autres croyances. D’autant plus que Jésus-Christ a dit à ses apôtres qu’il serait le dernier prophète envoyé par Dieu. Après Jésus, le Fils de Dieu, il n’y aurait dû avoir aucun autre prophète. Et donc, il se pose la question : « qui a parlé à Mahomet ? »

 

Qui est l’archange Gabriel

Gabriel est un archange de premier rang. Il fait partie des sept archanges piliers de la création et du groupe des quatre archanges qui n’ont pas suivi Lucifer dans sa rébellion contre Dieu.

Dans la Bible, il est considéré comme le messager de Dieu. C’est lui qui est envoyé pour annoncer la bonne nouvelle à Marie, pour annoncer à Zacharie que sa femme Élisabeth va enfanter un fils qu’elle nommera Jean, le fameux Jean qui baptisera Jésus-Christ plus tard.

Donc l’archange Gabriel possède la faculté de pouvoir communiquer avec les hommes. Il peut nous aider à voir et à parler avec notre ange gardien. Il peut favoriser l’apparition d’une vision. Lorsque l’on éprouve un ressenti, lorsque l’on a une prémonition, c’est peut-être Gabriel qui nous parle et qui nous apporte un message.

On peut communiquer avec l’archange Gabriel ce qui rend lucide et vif.

L’archange Gabriel est omniprésent et incontournable dans la croyance chrétienne. C’est lui qui fera sonner les trompettes pour annoncer l’Apocalypse.

Notons que Gabriel n’est issu d’aucune union entre divinités ou entre une divinité et un homme. Il n’a aucune affiliation. C’est donc un esprit pur, venant du royaume céleste, sans aucune légende pouvant l’humaniser ou le diviniser. Il ne possède pas de défauts et pas de qualités, et de ce fait, on ne peut s’identifier à lui.

 

Quelques éléments

On dit de l’archange Gabriel que « chaque jour que Dieu fait, Gabriel plonge 365 fois dans la Mer de Lumière afin que chaque goutte d’eau qui dévale de ses ailes puisse créer un nouvel Ange gardien ». D’après ce récit, c’est donc lui qui crée les anges gardiens.

J’ai lu sur internet, une chose qui m’a choqué et qui m’a fait rire. Il semblerait que le pape Paul VI a déclaré, le 9 septembre 1972 dans son « Quandoquidem », que l’archange Gabriel était le Saint Patron des télécommunications, donc des nouvelles technologies servant à communiquer. En 1972, internet, les réseaux sociaux n’existaient pas, car Paul VI se serait mordu la langue avant de dire une telle énormité. En effet, internet sert à communiquer, de même que les réseaux sociaux, mais je pense que l’on ne communique pas pour le bien, mais plutôt pour le mal. Les réseaux sociaux véhiculent des images de violence et l’on se complaît là-dedans. Voir une image tourner en boucle d’un chien brûlé vif n’est pas vraiment de la communication, mais de la torture morale. D’ailleurs, si l’on pouvait éviter de relayer des images et des vidéos de ce genre, les auteurs, en mal de reconnaissance, arrêteraient d’en poster. Les réseaux sociaux gonflent aussi l’orgueil des utilisateurs et les plongent dans la vaine gloire. De même, les réseaux sociaux font naître l’envie.

Bref, je ne crois pas que l’archange Gabriel soit derrière internet ni derrière les médias et la télévision.

 

L’archange Gabriel nous parle, mais nous ne l’entendons pas ou plus. Sa lumière ne peut entrer en nous, car nous sommes noircis et pervertis par les ténèbres. Il serait temps d’ouvrir les yeux et de se déboucher les oreilles.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté , ,

4 commentaires sur “L’archange Gabriel, le messager céleste

  1. jesus a dit qu’il n’y aurait plus de prophète mais vous mentez sur voyre nouveau testament

    1. Ayez au moins le courage d’afficher votre nom lorsque vous dîtes des choses comme cela ainsi que votre adresse mail. Utiliser une adresse bidon est signe d’une lâcheté évidente.
      Cordialement,
      Marie d’Ange

  2. Il y’a un point où je ne suis pas d’accord avant de dire qu’il a dit qu’il n’y aurait pas de prophète apres lui renseignez vous bien tres bien meme je dirai
    On nous cache des choses beaucoup de choses meme donc juste croire aux grandes figures religieuses c’est faire une erreur
    Reflechissez y bien

    1. Bonjour,
      Je crois que c’est ce passage de l’article qui vous pose un problème : « Dans le Coran, Gabriel est aussi considéré comme un messager. C’est lui qui révèle les versets du Coran à Mahomet dans la grotte de Hira. Dans cette croyance, il prendra le nom de Djibrîl. Cela est hautement réfuté par les Juifs et les chrétiens, car il est impensable qu’un ange puisse trahir Dieu en fondant un autre dogme avec d’autres croyances. D’autant plus que Jésus-Christ a dit à ses apôtres qu’il serait le dernier prophète envoyé par Dieu. Après Jésus, le Fils de Dieu, il n’y aurait dû avoir aucun autre prophète. Et donc, il se pose la question : « qui a parlé à Mahomet ? »
      Dans l’article je dis bien que cela est réfuté par les Juifs et les chrétiens qui se posent la question, alors, de qui a parlé à Mahomet. A aucun moment je donne mon avis, je me contente d’énumérer des faits. Lorsque je donne mon avis, dans un article, je le dis précisément. Ici, ce n’est pas le cas.
      Donc, pas d’erreur possible, car l’article est clair, ce sont les juifs et les chrétiens qui pensent cela, ici c’est une vérité, un fait. Certains ont le droit de se poser des questions non ?
      Cordialement,
      Marie d’Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :