Warning: file_get_contents(/homepages/21/d700146989/htdocs/app700151556/wp-content/plugins/themeisle-companion/vendor/codeinwp/themeisle-content-forms/composer.json): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/21/d700146989/htdocs/app700151556/wp-content/plugins/themeisle-companion/vendor/codeinwp/themeisle-content-forms/load.php on line 64

L’archange Michel, le protecteur

On sait que chaque archange a une fonction définie, qu’il possède une ou plusieurs capacités. Michel ne fait pas exception à cette règle, puisqu’il est décrit comme celui qui protège du Mal.




Dans la Bible

L’archange Michel ou Michaël apparaît dans la Bible, dans l’Ancien Testament, dans le livre de Daniel et le Nouveau Testament, dans l’Apocalypse.

Son nom signifie « Qui est comme Dieu ». Ce qui veut dire qu’il a la même force que Dieu et que sa lumière rayonne comme celle de Dieu. Tout comme Dieu, il est fort, fidèle et unique.

Dans le livre de Daniel, Michel est présenté comme un prince. On comprend, alors, que Michel est un Prince de premier rang à la cour de Dieu. Au temps tragique de persécutions dont parle Daniel, Michel symbolise la puissance, l’unique puissance, capable de protéger le peuple d’Israël.

Beaucoup diront que c’est lui qui a conduit la famille de Noé et lui encore qui a arrêté le bras d’Abraham lorsque ce dernier voulait immoler son fils.

Dans le Nouveau Testament, l’archange Michel apparaît à l’Apocalypse, lorsqu’il est fait mention d’un combat dans le ciel. C’est lui et ses anges qui combattent contre le dragon et qui le précipitent sur la terre. D’ailleurs, cette lutte a beaucoup inspiré les peintres et artistes chrétiens, qui ont représenté l’Archange Michel avec un visage rassurant et protecteur.

Dans un autre texte peu connu, la lettre de Jude, Michel est présenté comme un archange et est cité en exemple pour son respect, même vis-à-vis du Diable, car il laisse Dieu le soin de le juger.

L’archange Michel est le Saint patron du catholicisme. Dans la culture chrétienne, il est représenté en chevalier ailé qui terrasse le Diable. Il peut aussi être représenté avec la balance du jugement dernier, devenant juge et guide des âmes. Il est le plus beau et le plus puissant des anges de Dieu (à noter qu’avant d’être précité en enfer, c’était Lucifer qui tenait cette place). D’ailleurs, c’est lui qui a combattu contre Lucifer lors de la rébellion des anges et qui l’a précipité hors du ciel.

Saint Michel est aussi l’Ange du Martyr, celui qui a réconforté Jésus lors de son agonie sur la croix et qui a recueilli son sang pour le porter en offrande à Dieu, en rémission des péchés des hommes.

Pour l’Église, Saint Michel Archange est le chef des anges, le défenseur de Dieu, de l’Église, de Jésus Christ et des chrétiens. Il est l’ange protecteur de la Sainte Croix, des Évangiles et Grand Gardien de l’Eucharistie. C’est lui qui est le plus actif auprès de l’humanité.

Saint Michel est aussi la justice de Dieu et c’est par lui que s’accompliront toutes les prophéties, dont l’Apocalypse de Saint-Jean.

 

Le culte de l’archange Michel

Au IVe siècle, le culte de Saint Michel est très répandu en Orient. En Occident, il fera son apparition à la fin du Ve siècle. C’est à cette époque, en 442, que sera élevé le premier sanctuaire en Italie, à Monte Sant’Angelo sur le massif du Gargano.

Vers l’an 1000, de nombreuses chapelles et édifices lui sont dédiés, généralement construits sur des lieux élevés pour rappeler que Saint Michel est le chef des anges.

En France, le site le plus célèbre dédié à l’archange Michel est sans conteste le Mont-Saint-Michel, qui se trouve en Basse-Normandie. Bien sûr, il n’est pas le seul sur l’hexagone, puisqu’on trouve le Menez Mikael en Bretagne, l’église Saint-Michel d’Aiguilhe en Haute-Loire, l’Abbaye Saint-Michel de Frigolet… Dans notre beau pays, l’archange Michel est considéré comme l’ange Tétulaire, puisqu’avec la construction de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel (anciennement nommée le Mont Tombe), il est intervenu dans l’histoire de notre pays, à plusieurs reprises. La plus connue de ses interventions reste celle où il guide Jeanne d’Arc dans sa mission de libération de la France par les Anglais. C’est l’ange gardien de la France.

En Grande-Bretagne, on citera le St-Michael’s Mount. En Italie la Sacra di San Michele dans la vallée du Suse. À Bruxelles, on trouve la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. On retrouve même son culte en Afrique, avec le sanctuaire régional de Saint Michel à Goma Tsé-Tsé en République du Congo.

Cette liste n’est pas exhaustive. Les sites rappelant un culte à l’archange Michel sont trop nombreux pour que je puisse tous les citer.

On dit, aussi, qu’il existe une diagonale reliant Jérusalem à différents lieux consacrés à Saint-Michel à travers l’Europe, notamment en France, en Italie, en Grèce, en Irlande et en Grande-Bretagne.

 

La représentation de l’archange Michel

Selon les croyances, les religions, les mythes, les légendes… Michel revêt plusieurs figures.

  • Celle de l’ange tenant la balance avec laquelle il pèse les âmes. C’est l’ange psychostase.
  • Celle de l’ange terrassant un dragon qui représente Satan.
  • Celle de l’ange terrassant Satan.
  • Celle de l’ange en habits militaires et en armure.
  • Celle de l’ange revêtu de l’himation ou pallium.

 

 

L’archange Michel est l’ange protecteur et le juge. Il a été fait plusieurs fois mention de son apparition, notamment au Mont Tombe (maintenant le mont Saint-Michel), au mont Gargan en Italie, au château St Ange à Rome, à Fatima… Michel, c’est la puissance et la victoire. Sauf que, en ces temps perdus, il a beau livrer bataille contre le Mal, il est loin de gagner la guerre. Mais, rien n’est impossible, surtout pas pour archange.

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

 




Étiqueté , , , ,

2 commentaires sur “L’archange Michel, le protecteur

  1. Bonjour,
    Je suis prêtre catholique et dans mes études bibliques j’ai pu constater l’importance du choix des noms dans l’ancien testament. C’est ce qui me pousse à vous écrire. (Par ailleurs j’ai parcouru votre site et j’ai trouvé des choses intéressantes. En effet on parle peu de démonologie, une réalité pourtant bien présente dans mon ministère)
    Vous dites : « Son nom signifie « Qui est comme Dieu ». Ce qui veut dire qu’il a la même force que Dieu et que sa lumière rayonne comme celle de Dieu. Tout comme Dieu, il est fort, fidèle et unique. »
    Le « Qui » contenu dans le nom de l’ange Michel (« Mi » phonétiquement en Hébreu) introduit une forme interrogative. Si le nom de Michel avait la signification que vous lui prêtez en hébreu biblique on trouverait plutôt « comme Dieu » Je pense que la forme interrogative fait partie intégrante de son nom et éclaire beaucoup sur sa mission. Pour ma part je pense plutôt que le nom de l’ange Michel signifie qu’il est celui qui se tient en face de tout ceux qui prétende se faire l’égale de Dieu en particulier Satan qui cherche à dresser son propre royaume. Pour moi il est plutôt celui qui dit « Qui est comme Dieu ? ». Cette forme interrogative peut exprimer un émerveillement contemplatif et tout aussi bien une adresse à toute créature qui prétendrait s’opposer au créateur.
    Je serais heureux d’échanger sur ce point si mon message est confus et si vous le souhaitez

    1. Bonjour mon Père,
      Votre remarque est fort intéressante. En effet, je vois l’archange Michel comme celui qui repousse le mal, qui le combat. Alors, oui, il se place devant celui qui se prend pour Dieu. On pourrait donc penser qu’il se dresse devant l’Antichrist. Sa mission est donc de combattre celui qui se dit être l’égal de Dieu (Satan).
      Cette discussion mérite que l’on s’attarde sur le sujet. Je serai ravie de d’échanger avec vous, car je pense que vous avez beaucoup de choses à m’apprendre.
      Je viens de vous faire parvenir un mail.
      Cordialement,
      Marie d’Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :