Buer, le démon des discours mensongers

Buer est un démon issu des croyances de la goétie. Le Lemegeton le classe en 10e position de sa liste de démon et Jean Wier le cite en 7e position dans la Pseudomonarchia Daemonum. Les deux ouvrages s’entendent pour dire que Buer est Grand Président de l’Empire infernal, Secrétaire d’État d’Agaliarept et qu’il commande 50 légions.

Collin de Plancy, dans le Dictionnaire Infernal ajoute que ce démon enseigne la philosophie, la logique et les vertus des herbes médicinales.

Ce démon est appelé « Le Grand Dérisoire », car il préside à tout ce qui est vain, emphatique, utopique, sans substance. Il pousse aux discours mensongers, inutiles, vides de sens. Il inspire particulièrement les discours des politiciens.

Toutes les déclarations publiques inspirées par ce démon sont des discours fumeux. Il fut le grand inspirateur de la défunte Société des Nations (SDN), organisation internationale créée par le Traité de Versailles en 1919 et dont le rôle était de préserver la paix en Europe à la fin de la Première Guerre mondiale. Ce fut un échec. La SDN n’enregistra aucun résultat positif, mais provoqua, par son impéritie, la Seconde Guerre mondiale.


Buer est le maître des sornettes, des verbiages, des niaiseries, des mirages… de tout ce qui est inefficace et stérile. Serait-il l’inventeur de la poudre de perlimpinpin ? Ce démon fait que tout tourne en eau de boudin.

Ce démon apprécie spécialement les diplomates, les phraseurs, les bavards qui noient la pensée sous les mots, les palabreurs, les prolixes, les politiciens en mal d’électeurs, les prometteurs…

Enfin, ce démon peut aussi fragiliser la santé de sa victime et la pousser à une grave négligence professionnelle.

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’une tête de lion entourée de cinq pattes de bouc disposées et se déplace en roulant sur lui-même. Il peut aussi se montrer sous la forme d’un centaure.

 

À prier : saint Maria Goretti, saint Jérôme, saint Barthélemy

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

 

Étiqueté ,

3 commentaires sur “Buer, le démon des discours mensongers

  1. BONJOUR , Y A T-IL UNE FORMATION POUR DEVENIR DÉMONOLOGUE JE SUIS MÉDIUM J ÀI FONDÉ LE CENTRE PARANORMAL ANGELS . MERCI À L« AVANCE J« ATTEND VOTRE RÉPONSE, MERCI ! ; alex-danyèle .

    1. Bonjour,
      Il n’existe aucune école sérieuse où étudier la démonologie. Il faut ouvrir des livres, étudier la théologie, se rapprocher de ceux qui connaissent le monde démoniaque (exorcistes et sorciers), faire preuve d’un esprit critique, faire des recherches, s’intéresser aux phénomènes paranormaaux… Bref, il faut travailler seul. C’est un travail de longue haleine.
      Cordialement,
      Marie d’Ange

  2. […] Buer : démon issu des croyances de la goétie. Ce démon est appelé « Le Grand Dérisoire », car il préside à tout ce qui est vain, emphatique, utopique, sans substance. Il pousse aux discours mensongers, inutiles, vides de sens. Il inspire particulièrement les discours des politiciens. Il commande 50 légions et porte les titres de Grand Président de l’Empire infernal et Secrétaire d’État d’Agaliarept. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :