Baalberith, le démon des Serments

 

 

Baalberith est une ancienne divinité samaritaine signifiant « Seigneur des Alliances ». C’est le démon des Serments. Collin de Plancy, dans le Dictionnaire Infernal, précise que les Phéniciens, qui l’adoraient, le prenaient à témoin de leurs serments.

 

Pour nous aider à continuer à vous informer et à vous proposer une aide personnalisée gratuite à la délivrance, faites un don sur PayPal



 

Ba’al Berith (Seigneur des Alliances) ne doit pas être confondu avec El Berith (dieu de l’Alliance). Ce sont deux divinités distinctes vénérées à Sichem. De même, la tradition rabbinique assimile Ba’al Berith à Beelzebub, le dieu du Philistin Ekron. La tradition juive déclare que les Juifs étaient si dépendants de son culte qu’ils portaient une image de lui dans leurs poches, la produisaient et l’embrassaient de temps en temps.

La Goétie nomme ce démon à la 28e position de sa liste comportant 72 démons sous le nom de Bérith et lui donne le titre de grand-duc commandant 26 légions infernales. Bérith est un démon alchimiste et peut donner au sorcier des dignités. Il parle d’une voix fine et claire, mais il ne faut pas se fier à ses dires, car il est un grand menteur.

Bérith apparaît à la 36e position des démons cités par le Livre des Esperitz sous le nom de Berteth.

C’est sous le nom de Bérith que Jean Wier et Collin de Plancy identifient ce démon. Jean Wier lui donne le titre de duc de l’Empire infernal et le cite en 27e position de sa liste comportant 69 démons. Les deux démonologistes s’entendent pour dire que Bérith est le démon des alchimistes et qu’il commande 27 légions infernales. Collin de Plancy lui préfère le nom de Baalbérith et lui donne les titres de grand pontife et maître des alliances. Ce démon servait de témoin pour les serments des adorateurs.

Baalbérith est le même démon qu’Extéron dans le Zohar. Extéron est le 32e démon du Zohar. Il appartient à l’Ordre des Dominiations de l’Abîme. Selon la hiérarchie angélique de Thomas d’Aquin, les anges appartenant à cet ordre ont pour mission de transmettre aux anges inférieurs les messages et les commandements de Dieu. Selon le Zohar, les anges appartenant à l’Ordre des Dominations de l’Abîme ont pour fonction de susciter l’avidité et la gourmandise. Quelqu’un sous leur influence voudra acquérir tous les biens matériels. L’épreuve donnée par Extéron est celle de la solitude et de l’isolement. Une personne sous son influence aura tendance à vouloir vivre au-dessus de ses moyens et à toujours regarder vers le passé. Elle sera incapable de se tourner vers l’avenir et négligera la réalité quotidienne. Extéron incite ses victimes au paraître. Ses victimes feront tout pour obtenir une bonne position sociale, une belle maison… afin d’être bien vues des voisins, des proches, de la famille.

Finalement, cet ange ténébreux est un démon aux multiples noms : Béal, Bérith, Extéron, Berteth, Bolfri, Boffri, Baalbérith.

Il pousse ses victimes à l’isolement et à vivre au-dessus de leurs moyens. Il montre que le passé est mieux que le présent et empêche ses victimes de construire le futur. Duc de l’Empire infernal, ce démon commande 26 légions. Les nécromanciens l’invoquent souvent sous le nom de Bolfri. Démon des alchimistes, il induit en erreur, par ses mensonges, les travaux d’alchimie. Les personnes qui sont sous son influence auront tendance à vouloir acquérir toujours plus de bien pour se montrer, pour afficher leur réussite. Ses victimes ont aussi tendance à ressasser sans cesse le passé. Elles sont incapables d’envisager le présent et de se projeter dans le futur. Les victimes de ce démon sont constamment dans le paraître, elles jouent un rôle dont le but est d’en « mettre plein la vue » à ses proches ou aux voisins.

Ce démon peut passer des pactes avec des personnes qui veulent percer dans la chanson afin d’obtenir une voix claire et sans défaillance.

En démonologie, Baalberith est un puissant duc de l’Empire infernal, Secrétaire Général et Conservateur des archives de l’enfer. Il est aussi le chef de l’Ordre des Chérubins des Abîmes et commande 26 légions infernales. Collin de Plancy n’est pas d’accord avec cette description puisqu’il dit que Baalberith est un démon de second ordre.

Ce démon est très fourbe. Il tente par le blasphème et pousse au meurtre. Ses démons inférieurs incitent les hommes à la colère, à une attitude agressive. Baalberith provoque la rancune et la vengeance en révélant des choses oubliées qu’il attise avec plaisir.

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’un soldat couronné vêtu de rouge, chevauchant un cheval de la même couleur et pourtant au doigt un anneau magique. Sa voix est claire, limpide et subtile. Ce démon aime chanter et le fait volontiers dans les cas de possession démoniaque.

Baalbérith déploie ses légions pour être partout à la fois, il tente, il s’incruste dans les médias, à la télévision pour délivrer des messages codés, provoque les embrouilles, délivre partout la parole de Satan. D’ailleurs, si le monde va aussi mal aujourd’hui, c’est en partie à cause de lui.

Baalbérith apparaît dans l’histoire des possédées d’Aix-en-Provence en 1612. Il possédait une religieuse et selon les témoins et les écrits de l’époque, il aurait offert à l’exorciste non seulement son propre nom et les noms de tous les autres démons qui la possédaient ainsi mais aussi les noms des saints qui seraient les plus efficaces pour les opposer. Pourquoi a-t-il fait cela ? On ne le sait pas.

Baalbérith affectionne les possessions. Pour l’exorciser, il faut invoquer Saint Barnabé.

 

À prier : saint Barnabé, sainte Gemma Galgani, saint Georges, saint Ambroise

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 


Soutenez Marie d’Ange sur Tipeee

Étiqueté , ,

3 commentaires sur “Baalberith, le démon des Serments

  1. […] Baalbérith : démon du second ordre, Seigneur de l’alliance. Secrétaire général et conservateur des archives de l’enfer et démon des serments. Il était adoré des Phéniciens. […]

  2. […] Baalbérith : démon du second ordre, Seigneur de l’alliance. Secrétaire général et conservateur des archives de l’enfer et démon des serments. Il était adoré des Phéniciens. […]

  3. […] Voir la fiche du démon  Baalbérith.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :