Agathodémon, la divinité égyptienne

On ne sait pas grand-chose sur cette ancienne divinité égyptienne, si ce n’est qu’elle a été démonisée par les chrétiens. Les démonologues placent Agathodémon dans la catégorie démon, mais ne donnent aucune explication particulière. Essayons d’en savoir un peu plus sur ce démon jadis vénéré en Égypte.

Agathodémon n’est pas dans la liste des 69 démons de la « Pseudomonarchia daemonium » de Jean Wier.

Agathodémon n’est pas dans la liste des 72 démons du « Lemegeton et de la Goétie » de Samuel Mathers.

Par contre, ce démon est dans la liste des 333 démons décrits par Collin de Plancy. Voici la définition qu’il en donne :

« Agathodémon, ou bon démon, adoré des Égyptiens sous la figure d’un serpent à tête humaine. Les Grecs de l’Arcadie donnaient ce nom à Jupiter. Les dragons ou serpents ailés, que les anciens révéraient s’appelaient agathodœmones, ou bons génies. »

Cette définition me paraît un peu faible, d’une part parce qu’il n’existe pas de bons démons  et d’autre part, parce que d’après cette définition Agathodémon représenterait une race de démons, des serpents, des dragons ? Bref, j’ai mené ma petite enquête.

Nahema-Nephthys et Anubis, deux sorciers belges, fondateurs de l’institut Abrasax (cela nous vous rappelle pas le démon Abrasax ?), ne mentionnent pas ce démon dans leur liste. Et pourtant, ces deux sorciers connaissent le monde démoniaque, puisqu’ils travaillent avec lui. D’ailleurs, Anubis est aussi un nom d’un démon et un homme qui se fait appeler ainsi ne peut qu’être l’esclave de Satan. Ce sont tous deux des démoniaques. Bref, ceci n’est pas le propos.

Donc, ne trouvant rien dans leur livre traitant de la démonologie occidentale, je me suis tournée vers la démonologie égyptienne et grecque. Et là, j’ai trouvé des choses intéressantes.

Dans la mythologie antique égyptienne, Agathodémon était un dieu souvent invoqué lors des banquets. Sa plus ancienne mention se trouve dans un texte démotique du IIe siècle av. J.-C.

Cette divinité fut reconnue à l’époque gréco-romaine et Alexandre le Grand lui fit même construire un temple à Alexandrie.

Agathodémon avait l’apparence d’un serpent. On l’invoquait et le priait pour protéger son foyer, sa famille. Du coup, c’était une divinité de premier plan. Il était assimilé à d’autres divinités égyptiennes telles que Sarapis, Knoum, Shaï ou encore Shou.

En Grec, Agathodémon signifie bon génie et est le symbole du Nil. Cette figure est la même qui était adorée en Égypte au temps des Ptolémées. Souvent, on le représentait sous la forme d’un serpent, dont le corps était replié en nombreux anneaux, la queue terminée en fleur de lotus ou en épis, portant sur la tête un diadème royal.

Les Grecs appelaient la coupe d’Agathodémon une coupe consacrée à Dionysos. On faisait circuler cette coupe après le repas, pour que chaque convive puisse boire du vin.

Donc, si je résume, Agathodémon était une ancienne divinité égyptienne que les Grecs ont empruntée. On lui vouait un culte, on lui demandait la protection de la famille. Et comme toutes les anciennes divinités, les premiers chrétiens l’ont démonisée. Agathodémon est donc un démon, non pas un bon démon, car cela n’existe pas. Sa fonction n’est pas très claire, on ne sait pas ce qu’il fait. Peut-être protège-t-il les sataniques ? Cela reste une supposition.

Une dernière petite chose, en fouillant sur internet, j’ai découvert que l’on pouvait commander des tableaux représentant Agathodémon pour décorer son salon ! On n’arrêtera jamais la folie et la crétinerie humaine !

 

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitez notre boutique Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :