La possession démoniaque

La possession démoniaque est connue et racontée depuis la nuit des temps. Dans toutes les religions du monde, on parle d’esprits maléfiques qui tyrannisent des humains et les poussent à commettre des actes contre leur volonté. De nos jours, encore beaucoup de personnes sont envahies ou persécutées par un démon. D’ailleurs, de nombreux médiums et autres charlatans peu scrupuleux n’hésitent pas à se faire de l’argent sur ces pauvres victimes. Est-ce que la possession démoniaque existe réellement ou relève-t-elle simplement de la psychiatrie ?

Qu’est-ce que la possession démoniaque

La possession démoniaque est le phénomène par lequel un démon envahit notre corps et notre esprit afin d’en prendre le contrôle. L’exorcisme est la pratique qui vise à expulser le démon hors du corps de la victime et à la libérer de l’emprise démoniaque. Attention toutefois, un démon eut envahir notre corps, mais pas notre âme. Pour cela, il lui faut notre consentement, soit il lui faut signer un pacte. Trois étapes précèdent la possession démoniaque :

L’infestation : le démon se manifeste en créant un phénomène de hantise. C’est ainsi que l’on croie qu’une habitation est hantée, alors que le démon vise une ou plusieurs personnes.

L’obsession : le démon va insuffler des idées démoniaques à sa victime. Ses idées vont tourner à l’obsession. La victime se referme, s’isole de ses proches. Lors de cette phase, le démon peut aussi se matérialiser et brutaliser sa victime.

La vexation : le démon va se manifester de plus en plus et toucher le psychique de sa victime. La victime va entendre des voix, va voir des silhouettes se matérialiser devant elle. Parfois, elle peut entrer en crise, se faire du mal ou faire du mal à ses proches.

La possession démoniaque : c’est le stade ultime. Le démon a pris le contrôle du corps de sa victime.

Les victimes du démon sont nombreuses et la plupart ne le savent même pas. Certains subissent des souffrances physiques qui sont d’ordre démoniaque et qui ne peuvent être soulagées par la médecine. Elles sont au stade de l’infestation, de l’obsession ou de la vexation démoniaque.

Pour posséder un être humain, le démon doit l’affaiblir, c’est-à-dire qu’il doit s’attaquer à lui. La plupart du temps, il se montre à lui, lui fait sévir des sévices, grogne ou parle à côté de lui, tape dans les murs…

Les symptômes de la personne possédée sont :

  • Des phénomènes de Poltergeist, c’est-à-dire que des bruits de coups sont audibles par d’autres personnes.
  • Des phénomènes de télékinésie : des déplacements d’objets.
  • Une glossolalie : la victime est capable de parler une langue étrangère, souvent une langue morte comme le latin, inconnue d’elle.
  • Une psychokinèse : la victime fait preuve d’une force physique anormale.
  • Des phénomènes de voyance : la victime arrive à prédire l’avenir et parvient à révéler des secrets cachés. Attention, Satan ou le démon n’a pas le pouvoir de la connaissance du futur, mais par sa nature angélique, il peut avoir une connaissance conjoncturelle beaucoup plus grande que la nôtre. Le démon peut lire nos émotions et ressentir nos peurs.
  • Des phénomènes de lévitation : la victime arrive à léviter dans les airs ou à grimper aux murs.
  • Et le plus important, la victime ressent une aversion totale envers tous les objets religieux et l’eau bénite. Elle se met à blasphémer et à crier des injures, surtout envers le Christ ou la Vierge Marie.

La personne possédée parle seule et présente des zones d’anesthésies sur le corps, ce qui peut aussi faire penser à un début de lèpre.

Parfois, une victime ne présente aucun de ces symptômes, tout simplement parce que le démon, en grand menteur qu’il est, se cache. Un démon ne veut pas être découvert. Ces symptômes n’apparaissent que lors d’un exorcisme, car l’exorcisme va le forcer à se montrer. Le Rituel joue ainsi un rôle de diagnostic.

C’est pourquoi les possédés ont souvent des comportements normaux. Beaucoup d’entre eux ont une vie normale et continuent de travailler. Ils gèrent les crises plus ou moins bien. Car la possession démoniaque se fait sous forme de crises où la victime entre dans une espèce de transe, se contorsionne, vocifère, hurle… puis se calme et reprend le contrôle de son corps. Après une crise, en général, elle ne se souvient de rien. Eh oui, on est loin de la petite Regan dans le film l’Exorciste de William Friedkin qui vomissait des jets verdâtres ou qui tournait sa tête à 360°.


Ces crises sont très douloureuses. Le démon peut aussi insuffler des idées suicidaires à sa victime ou la pousser au meurtre. Il peut aussi lui faire subir toutes sortes de maux physiques qui ne pourront être soulagés par la médecine. Enfin, il peut détruire tout ce que sa victime construit et lui faire subir des échecs à répétition. Ainsi, la victime est incapable de garder un travail à long terme, est incapable de réussir des examens, est incapable de construire une relation durable, est incapable d’être heureuse.

Le démon isolera sa victime, fera fuir ses proches, l’emportera dans la désolation. Parfois, la victime peut s’adresser à un médecin. Elle sera diagnostiquée schizophrène ou dépressive. Prendra des médicaments, suivra un traitement, sans obtenir ne serait-ce qu’un minime soulagement.

Dans notre monde où l’on ne croit plus en rien, où l’athéisme est enseigné en masse, il est très difficile d’aider et de soulager les victimes de Satan. Les exorcistes les envoient voir un psychiatre ou pire, un sorcier marabout. L’entourage de la victime y voit une folie et est incapable de l’aider. La personne est ainsi seule devant ses souffrances.

 

 

La possession démoniaque et la religion

Comme je le disais plus haut, dans toutes les religions et cultures on parle de démons, de présences malfaisantes, d’esprits malins doués de raison, d’entités qui cherchent à tenter les hommes et à les affaiblir. On retrouve des rituels d’exorcisme dans le chamanisme caucasien, dans les rituels africains ou encore dans les pratiques vaudoues. Dans l’Islam, on ne parle pas de démon ou de Satan, mais de djinns qui viennent tourmenter les musulmans. Dans la culture japonaise, on parle de Yasha et chez les hindous on préfère le terme de Souras, Dévas, Asouras, Daityas ou encore Dâvanas.

Dans la religion chrétienne, le terme de démon prend le sens d’ange déchu.

 

 

La possession démoniaque et l’Église

Tout d’abord, il faut dire que l’Église affirme l’existence des démons et leur capacité à tourmenter et à posséder les hommes ainsi que des objets. Et cela pour une raison très simple. Satan était un ange puissant qui s’est révolté contre Dieu et qui a été renvoyé du Paradis. Mais il n’a de cesse de se venger de Dieu. Et pour cela, il veut attirer les hommes, la créature préférée de Dieu, dans son monde de désolation et de souffrance. D’ailleurs dans le « Notre-Père », nous notons la phrase : « Dieu, délivre-nous du Mal », le Mal représente Satan, celui qui s’est opposé à lui. Celle prière fut donnée par le Christ, dont l’invocation du nom fait fuir les démons. Satan hait l’homme et considère la race humaine comme une race bien inférieure à lui qui possède une nature angélique. Habituellement, Dieu ne consent pas à ce qu’un démon prenne possession d’un humain. Mais il arrive que Satan, à force de persévérance et de tentations, arrive à affaiblir l’âme de sa victime et le force ainsi à se détourner de Dieu. Alors, Satan peut le posséder.

La religion catholique distingue quatre formes principales de possession démoniaque :

  • La victime est en état de grâce et consent à la possession. C’est un cas très rare, mais qui a déjà existé. Dieu consent à la présence d’un démon dans le corps d’une victime afin que celle-ci puisse affermir son désir d’aimer Dieu et renoncer au péché. En général, il s’agit d’une personne très pieuse. Au XIXe siècle, le père Surin a été victime de cette forme de possession alors qu’il réalisait un exorcisme. Il arrive, aussi, que le démon s’en prenne avec acharnement à des personnes très pieuses à cause du bien qu’ils répandent autour d’eaux. Cela a été le cas pour le saint curé d’Ars, le Padre Pio ou encore le pape Jean-Paul II. Ces derniers avaient l’habitude de se battre physiquement contre les démons durant des nuits entières. D’une manière générale, Satan déteste ceux qui évangélisent et qui font du bien autour d’eux. Il essayera toujours de les faire dévier du bon chemin.
  • La victime est en état de grâce et ne consent pas à la possession. C’est le cas le plus courant. Le démon va s’attaquer à une personne très pieuse pour atteindre plus facilement Dieu. Cela peut aussi se produire lors de la cérémonie du baptême par négligence ou présomption.
  • La victime n’est pas en état de grâce et ne consent pas à la possession. C’est le cas d’une possession démoniaque sur une victime qui ne croit pas en Dieu et qui s’est enraciné dans le péché. C’est une proie facile pour le démon qui va prendre le contrôle de son âme et le forcer à commettre des actes violents et de graves péchés. En général, la victime sombre dans la schizophrénie ou la dépression et finit par se suicider. C’est une manière pour Satan de recruter des âmes pour parfaire son armée.
  • La victime n’est pas en état de grâce et consent à la possession. Ici, il s’agit d’un pacte réalisé avec le démon. Le possédé devient son complice et reçoit des dons obscurs. En échange, il répand le mal autour de lui. Toutefois, le démon ne devient pas ami avec celui qui pactise avec lui, contrairement à ce que veulent nous faire croire certains sorciers. Le démon ne connaît pas l’amitié et n’a que des victimes. Il utilisera le pactisé jusqu’à le faire sombrer dans la folie, car pour lui, la race humaine est une race largement inférieure à sa nature angélique et qu’il méprise par-dessus tout, car est la préférée de Dieu.

Donc, pour l’Église, Satan s’attaque à tout le monde. Tout le monde subit ses tentations.  Les pécheurs et les athées sont des proies faciles pour le démon, car peut facilement posséder une victime qui doute, qui commet des actes atroces et le forcer à continuer dans cette direction.

 

 

L’exorcisme 

L’exorcisme est un rituel par lequel une âme possédée sera délivrée au nom du Christ. On reste dans l’Église catholique qui forme des prêtres-exorcismes . Enfin, former est un bien grand mot, puisqu’en fait, l’Église ne fait que nommer des exorcistes et leur donne pour seul conseil de se débrouiller.

Le rituel de l’exorcisme est vieux de plus de 400 ans et a été rédigé par le pape Paul IX. Il a été récemment mis au goût du jour afin d’intégrer les progrès de la médecine et surtout de la psychiatrie. Il s’agit d’un document rédigé en latin qui contient des prières et des formules.

L’exorcisme est une célébration liturgique (c’est d’ailleurs de celle-ci que s’inspirent beaucoup de films traitant de possession démoniaque). Le rituel est très impressionnant. Le prêtre asperge la victime d’eau bénite, présente un crucifix, récite des prières, impose ses mains et dit une formule impérative en s’adressant directement au démon. Il commande au démon au nom de Jésus-Christ. Il le somme de dire son nom et de quitter le corps de sa victime. En effet, dès que le démon se sera identifié, il deviendra vulnérable. Pour être délivrée du Mal, la personne doit le demander et le vouloir. Les prières de libération récitées par une personne qui n’est pas exorciste (puisque ce terme est réservé aux prêtres) sont aussi très fortes. Ces prières ressemblent beaucoup au Rituel et peuvent être administrées par tous ceux qui croient en Jésus-Christ.

Je rappelle que Jésus-Christ était le premier exorciste. Il a légué ce pouvoir à ses apôtres puis à tous ceux qui croient en lui. Bien sûr, on ne s’improvise pas chasseurs de démons. Il faut être fort dans sa foi au Christ et surtout n’avoir aucune faiblesse, car le démon s’en servira. Donc, il est très dangereux d’affronter un démon. C’est pourquoi cette tâche est réservée aux exorcistes.

Avant, les exorcismes étaient pratiqués à tout va, dès qu’une personne présentait quelques symptômes douteux. Mais depuis les progrès de la psychiatrie, le prêtre-exorciste doit être sûr qu’il s’agit d’une personne possédée et non d’une personne relevant de la psychiatrie.

Cependant, le Rituel, qui est une succession de prières et de psaumes, ne peut faire aucun mal à une personne malade. Au contraire, cela peut l’aider à se raccrocher à quelque chose et à demander sa guérison, à y croire et donc à avoir la force de combattre sa maladie. De plus, l’exorcisme joue aussi le rôle de diagnostic. Je m’explique : l’Église, avant d’accepter une demande d’exorcisme, procédera à une enquête. Or, le démon ne se montre que s’il est forcé et l’exorcisme le force à se montrer. Donc, un exorcisme devrait être réalisé devant un doute et lui seul prouvera que la victime est réellement possédée ou si elle relève de la psychiatrie.

 

 

La psychiatrie et la possession

Une crise de possession est semblable à une crise d’hystérie au sens de Charcot ou à des phénomènes de spasmophilie, de transe ou encore à des phénomènes de rebirth (méthode de développement personnel qui consiste à modifier la perception de son corps et de ses émotions par des exercices de respiration).

Par exemple, on sait maintenant que la lèpre peut engendrer des zones d’anesthésie sur certaines parties du corps. Avant les malades qui souffraient de lèpre étaient considérés comme possédés.

On trouve les mêmes symptômes qu’une personne possédée chez ceux souffrant de mélancolie, de schizophrénie d’encéphalite, d’intoxication… En effet, ces personnes parlent souvent seules, leur voix change ou encore peuvent se contorsionner. Certaines drogues ou la consommation d’alcool peuvent pousser certains sujets à se croire possédés par un démon.

Dans le syndrome de personnalité multiple, le malade peut passer très rapidement d’une personnalité à l’autre. Les personnalités s’opposent, ne parlent pas de la même façon, n’ont pas les mêmes idées, ont des QI différents. Et lorsque l’état du patient devient critique, une personnalité peut le pousser à l’automutilation, à commettre des actes d’agression, à le pousser à la toxicologie ou encore au suicide. De même, la schizophrénie, qui est une maladie mentale dans laquelle le patient perçoit une réalité différente, peut aussi aboutir au sentiment d’être possédé. Le patient est victime d’hallucinations auditives, olfactives ou visuelles et peut se mettre à délirer, à commettre des actes de violence envers les autres et envers lui… Certains malades mentaux développent même une force surhumaine.

C’est pourquoi il est très difficile de dissocier la possession démoniaque d’une maladie mentale. Seul l’exorcisme peut ôter le doute.

 

 

L’exorcisme du pape Jean Paul II

Pour montrer que la possession démoniaque est une réalité, voici une histoire qui n’est pas banale.

Cette histoire met en scène le pape Jean Paul II et une pauvre jeune femme de 22 ans. Celle-ci a été racontée par le photographe personnel du pape. En fait, alors que Saint-Père était sur sa « papamobile », il entendit les cris d’une jeune fille. Il fit arrêter la voiture et se rapprocha de celle qui hurlait. Cette dernière était maintenue par six hommes tant sa force était incroyable. Elle vociférait, se contorsionnait, hurlait, blasphémait…  Lorsque la jeune fille vit le Saint-Père, elle se mit à hurler de plus belle et le pape se mit à prier. Le visage de la jeune femme n’avait plus rien d’humain. Le Saint-Père s’est approché d’elle, a fait le signe de croix et a prié en latin, ce qui n’a fait qu’augmenter les contorsions et les cris de la jeune femme qui l’injuria dans une langue étrangère.  Mais plus le pape priait, plus elle se calmait. Ses cris devenaient des lamentations. Alors le Saint-Père a apposé ses mains sur sa tête et un grand cri se fit entendre. Puis il la bénit. La jeune femme s’affaissa, devint toute molle puis releva la tête et regarda le Saint-Père. Son visage était redevenu normal. Jean-Paul II la bénit une dernière fois avant de remonter dans sa voiture. La jeune femme était délivrée du Mal. Ce qui frappa le plus la foule était l’humilité du pape  et sa simplicité. Il venait de libérer une jeune femme.

 

 

Que l’on soit croyant ou pas, la possession démoniaque est une réalité. Beaucoup de personnes, et de plus en plus, souffrent d’obsession, de vexation ou de possession démoniaque. Ces personnes ne trouvent plus d’aider auprès de l’Église, ou rarement. Car il existe des prêtres-exorcistes en France, mais ces derniers sont submergés de demandes. Du coup, ces personnes se tournent vers des charlatans, des sorciers… qui vont leur demander de l’argent. Sachez-le, un homme qui se prétend exorciste et qui vous demande de l’argent pour vous délivrer, n’est pas un exorciste. Le monde va mal, le monde est sous la domination de Satan.

 

 

 

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

 

Étiqueté , ,

11 commentaires sur “La possession démoniaque

  1. peu ton etre posseder dune simple entiter ? sans que se sois un demon ? et peux ton se fier a un medium pour enlever la possesion ?

    1. Bonjour,
      On peut être posséder par un damné ou, dans les cas d’envoûtement, par l’esprit d’un sorcier, marabout, magicien… Après, je ne sais pas ce que vous entendez par « simple entité ».
      Cordialement,
      Marie d’Ange

    2. La possession n’est possible que par un démon lui-même. Souvent cette possession est provoquée par nous-même(en cas de pacte avec le diable) ou bien par autrui dans le cas d’un envoûtement (sorcier, marabout, etc….) en utilisant une faille qui n’est autre que notre manque de foi. Dans une religion très précise, que je ne citerai pas(car très critiquée, persécutée), après observation et témoignages,et bien leur foi est si puissante que ces chrétiens ne savent pas même pas ce que c’est que d’être possédé dans le cas où ils ont grandi dans celle-ci. Donc la foi est vraiment l’outil de protection par excellence. Un soi-disant chrétien fervent, s’il se fait posséder alors sa foi n’est pas sincère ou bien il essaie de l’adorer avec ferveur mais pas avec pour base le bon enseignement biblique. Car il ne faut pas se leurrer, un chrétien qui va à la messe le Dimanche mais qui pèche toute la semaine n’applique la volonté de Dieu et s’il ne la fait pas alors il fait celle de Satan (l’opposant) le Diable (calomniateur). Alors parlons un peu du fait que ce ne peut être qu’un démon qui peut posséder un humain. Déjà d’un, Dieu a puni Adam et Eve par la mort après leur désobéissance. Donc il serait contradictoire de croire que lorsqu’on meurt notre esprit puisse survivre à la mort du corps. C’est comme si Dieu avait puni Adam et Eve à moitié. D’ailleurs on le dit bien, Adam a été pris à la poussière et à la mort il retournera à la poussière. Toutes les pensées périssent les sentiments aussi, et cela serait méchant de la part de Dieu de laisser les revenants tourmenter les vivants. Il y a eu un exemple de Saül qui était perdu lorsque son prophète Samuel mourut. Il interrogea un médium pour parler avec Samuel qui était déjà mort, et étant donné le moyen utilisé qui est interdite par Dieu (d’interroger les morts) alors vous pouvez vous imaginer que ce n’était pas Samuel qui était en train de discuter avec la médium qu’utilisait Saül, mais bien un démon. Et c’est justement pour cela que Dieu interdit d’interroger les morts(ce qui n’est pas interdit apparemment chez les mormons), faute grave, punie de mort, car quand on interroge des morts, on interroge des démons,, et lorsqu’on le fait, on demande de l’aide à l’ennemi même de Dieu. Alors attention, discernez bien les choses.

    3. tu seras que seul les enfants de dieux en christ ont recu se don et se trouve en aucun autre le reste et que mensonge comment un médium qui a recu un don de satan peut il se chasser lui meme seul le peuple de dieux élu qui lui appartiens font c chose comment tu veux chasser les démons si tu connait pas christ et vie pas en toi et fait pas se qui te demande il proclame quiconque croit en moi et en celui qui ma envoyer et écoute ma parole sera sauver héritera de la vie éternelle nulle ne viens au pere que par moi je suis le chemin la vérité et la vie . c t un sauveur tout ceux qui lui appartienne pas son sous son emprise et seront juger

  2. Bonjour, j’ai été 6 ans avec une fille que j’aime énormément. Elle était très spéciale, et pourtant très pieuse dans sa jeunesse. Elle m’a raconté qu’elle avait parler en langue quand elle était évangéliste. Pourtant elle dépend le mal autour d’elle sans en avoir conscience. Son père est mort. Sa meilleur amie est morte à 20 ans, sa mère est en dépression et moi son ex copain,’à fait tout perdre. Mon travail tout. Elle se sacrifiant les bras au début de notre relation et le dont des langues et du dessin. Aujourd’hui elle m’a quitté en me traitant de pervers narcissique, refuse toute paix avec Moi, est très agressive et est prête à m’envoyer en prison si l’occasion se présente.pourtant je l’aime et je l’ai toujours aimé, C’est pourquoi je suis complètement démuni et aimerai vous parler de ce que je vis Aujourd’hui. J’ai 36 ans et elle 30 ans. À 29 ans elle à décidé de se débarrasser de moi dans sa vie et à changé de comportement du jour au lendemain pour des raisons complètement ahurissante. Merci d’acance

    1. Bonjour,
      Je vous répond par mail.

  3. Bonjour je viens vers vous pour vous poser une question étrange concernant la possession.
    Il y a fort fort longtemps j’ai rencontré une femme qui m’a fait des choses horribles à l’âme et depuis des années dès que je rencontre une femme tout recommence alors qu’aux premiers abords ces femmes ont souffert à l’origine, tout redeviens pareil dans la démence de leur côté.
    Des faits étranges se manifestent (une appli murale qui tombe à mes pieds des objets qui tombent quand j’ai été avec elles.
    La première s’est suicidé quelques mois plus tard….
    C’est en regardant un film sur la possession que je me suis posé la question. Est-ce qu’une âme ne me suivrait pas…
    Mais dans ce cas là qui est-ce ? Qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi ne prend t-elle pas possession de mon âme ??
    Je suis inquiet pour la femme que j’aime là qui ne comprend pas non plus dès qu’elle revient à elle ce qui s’est passé, mais aussi énormément d’amnésie de sa part comme si par moment elle n’était plus là, elle jour elle m’a même dit qu’elle ne se souvenais plus de pourquoi on s’était disputé (je faisais à ce moment là un signe religieux) et elle a oublié plusieurs disputes….
    Pourquoi ? Que se passe t-il ?
    Je me tourne vers vous dans ce doute incroyable… que se passe t-il et que faire ?

    Mille mercis d’avance !

    1. Bonjour,

      Comment vous répondre sur un simple mail ? Il faudrait faire une enquête sérieuse, mais là comme cela, je ne peux vous donner de réponses précises concernant votre histoire.
      Envoyez-moi un mail à mariedange@journal-d-une-demonologue afin que nous puissions discuter de tout cela.
      Cordialement,
      Marie d’Ange

  4. Je pense que l’on peut avoir une entité en effet qui nous suis; je pense cela car je pense serieusement que c’est ce qui m’arrive et aussi a ma soeur. Et cela a commencé avec notre mere qui aurrai reussi a chassé un demon qui voulait la possedé , le demon, je le pense se venge sur nous moi et ma soeur de maniere differente. Jai moi etait plus protegé je crois car tres croyante en Dieu ce qui n’est pas le cas de ma soeur qui depuis peut a chager sa vision des choses sur Dieu. Il s’est passé des choses incroyables surtout pour elle. Mais moi aussi, une vie totalement cahotique, des echecs a repetition, de l’argent engloutie, aucun emploi qui perdure, echec en tout et en amour. Conflit de famille, problemes graves avec mes enfants (j’ai deux filles). A chaque fois j’ai reussi a m’en sortir mais je reste fragile, et ai l’impression perpetuelement de vivre en devant garder la tete hors de l’eau pour ne pas me noyer. Je souffre, je deprime, je dors enomement et suis continuelement fatigué, je n’arrive pas a sortir d’une addiction a un medicament malgres toute ma volonté. Des que je trouve une solution cela capote, j’ai voulu arreter de fumer pour ma santé recement et ai acheté une vapoteuse, au bout d’un mois a peine elle est tomber en panne, bon cela arrive… Jen rachete une autre onereuse pour avoir de la qualité, et devninez sans aucune explication je la retrouve cassé. Toute ma vie est comme cela, j’aime un homme qui est actuelement en prison, je fais tout pour etre gentille avec lui lui apporter du reconfort, de l’argent, tout. Et il continue sans raison de me rejeter alors que je sais qu’il a des sentiments pour moi. Nous nous aimons mais tout ce passe pour que nous soyons separer, le rejet de ma famille, de la sienne, apres la prison, maitenant il me rejete et reviens des que nous sommes ensemble puis cela recommance sans raisons. Il est agressif et menancant sans raison en toute illogique, s’est incomprhensible alors que l’on s’aime sincerement lui comme moi. Maintenant il y a pire je pense que le demon s’en prend a ma premiere fille elle a 18 ans et s’est mi en couple. ELLe a eu une fille aussi qui a un an maintenant. Et voila que son couple va mal, avant elle ne reussisser pas a trouver un patron pour son cap, s’est detourné de ses etudes pour lesquelles elle etait pourtant passionné sans raison, elle a fini par abandonné. Elle est aujourd’hui sans diplome et mere si jeune. Elle etait tres fier de sa beauté, sa grossesse la fait grossir et elle n’arrive pas a maigrir malgres tout les efforts et regime. Rien. Elle a commencé a etre depressive et elle prend maintenant des medicament pour ne pas sombrer dans la folie suite a la rupture avec son conjoint! Je pense que ce demon ne va pas nous lacher et veus se vanger de ma mere, il nous veut nous, sa décendance. Car pour le chasser ma mere a dit qu’elle ne voulait pas mourrir avant d’avoir eu des enfants. » cela a marcher et il ne la plus jamais embeter. Mais les choses se sont gaté a la naissance de ma soeur qui s’est averer etre une enfant infernal, tres dur, depressive, manipulatrice. Elle a toujours ete tres fragile spychologiquement et a rejeter Dieu a l’adolescence, nous avons ete elevé dans la croyance de Dieu. J’ai eu mes deboire aussi tres jeune et suis tomber enceinte de ma premiere fille a quinze ans. ect::: une vie cahotique pour moi tout comme ma soeur. Dans le despoir absolue alors qu’elle pensé au pire ma soeur a eu ne vision, elle vue Dieu ou Jesus ou un etre de lumiere je ne sais pas. Tout baigné dans la lumiere et dans l’amour. Je pense que Dieu lui a montrer cela pour lui dire de ne pas perdre espoir et qu’il etait la.Je rapl qu’elle n’etait alors pas croyante contrairement a moi. Apres sa vision de Dieu achangé mais reste fragile. J’aimerai savoir si tu aurrai des infos sur ce genre d’histoire et comment en sortir? J’ai peur maitenant pourl’avenir de ma seconde fille, je l’eleve dans la foi de Dieu mais j’ai peur que le demon essaye aussi comme pour sa soeur de faire tout echoué dans sa vie comme pour moi comme pour ma soeur. Je pense qu’il ne cessera que quand il aurra obtenu se qu’il veut. Au moins une ame de la descendance de ma mere. Puisqu’il na pas pu l’avoir eu elle il nous aurra nous. OU du moins je l’espere juste une de nous. Mais je lui resisterai et aiderai mes filles, j’ai foi en Dieu et je sais qu’il nous protegera. Si tu as des infos des temoignages ou quoi que ce soit qui puisse m’aider merci. Jespere que mon temoignage pourra aider d’autre qui se demande pourquoi tout va mal dans leur vie et dans certain cas dans la vie aussi de leur proches OU famille. Je savais pour ma mere qui nous l’avait dit mais defois des choses sont caché dans les familles, sdes secrets qui peuvent defois remonté a loin. Il faut parfois ne pas hesité a aller voir des grands parents ou autrs membres anciens de la famille ou proche pour savoir la verité. Mais voila chose facile a dire pas forcement facile a faire….

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, merci pour ce témoignage courageux. Ensuite, et cela n’est que mon analyse, je ne pense pas qu’il y ai un démon derrière tous tes malheurs. Il ne faut pas voir le démon partout. Parfois, le malheur nous incombe aussi, parfois, nous faisons les mauvais choix. Tu es croyante, donc ce que je te conseille de faire, c’est de prier et de renforcer ta foi. Dieu répond toujours aux demandes, à sa manière, parfois de manière détournée, mais il donne toujours ce qu’on lui demande, tant que c’est pour notre bien.
      Et s’il y avait un démon derrière tous tes malheurs, le fait de prier, de demander l’aide au Seigneur, le fera reculer. Renforce ta foi, prie et consacre à la prière, tous les jours, un certain temps, formule tes demandes. Le Diable nous fait déjà tout le mal qu’il est capable de faire, car c’est Dieu qui lui permet de nous faire du mal, soit pour renforcer notre foi, soit parce que nous nous dirigeons vers une fausse route et qu’Il veut nous remettre sur le droit chemin. Ne te focalise pas sur les démons, mais plutôt sur le Seigneur.
      Je prierai pour toi.
      Marie d’Ange

  5. Merci beaucoup pour ton aide, je vais prier comme je le fait depuis toujours mais en effet je n’ai jamais parler a Dieu de ceci dans mes priere. Je realise maintenant pourquoi? J’ai de tres bonne raison de pensée que ce qui m’arrive n’ai pas naturel… Trop de choses anormales se passe et se sont passées…Merci pour tes encouragement et ton aide précieuse et a toute l’aide que tu apporte aux autres. Que Dieu te Bénisse. Je suivrais tes conseils et espere que cela va s’arrangé un jour.

Répondre à mariedange84 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :