La libération des liens d’âme

Dieu a établi le mariage spirituel qui est l’union de deux âmes pour n’en faire plus qu’une. Ces deux âmes sont liées pour le « meilleur et le pire », elles se soutiennent, s’épaulent, grandissent et s’épanouissent ensemble. C’est cela un lien d’âme, deux personnes liées par Dieu dans le mariage spirituel. Or, il arrive que deux âmes s’unissent sans le consentement divin, et là, il faut libérer l’âme qui subit l’oppression de l’autre âme. Explications

 

Une conception divine

Dieu a établi le principe du mariage spirituel qui est l’union conjugale de deux âmes faites l’une pour l’autre et qui s’unissent, de leur plein gré, dans l’amour pour ne former qu’une seule âme. Ces unions apportent joie et bonheur dans le mariage et sont les fondements de la famille.

Un homme et une femme qui tombent amoureux et dont l’union est cimentée par l’amour, ce mariage est béni de Dieu, et les âmes sont liées « pour le meilleur et le pire », c’est-à-dire que les deux individus ainsi liés spirituellement se doivent assistance et vont, dans le respect mutuel, œuvrer à leur bonheur réciproque.

Dieu a voulu que l’homme quitte son père et sa mère, qu’il s’attache à sa femme et que tous deux deviennent « une seule chaire » (Genèse 2:24), c’est-à-dire deux êtres unis par le corps et l’âme. Une telle union n’est valable que dans l’amour, c’est-à-dire qu’elle sous-entend l’amour (et non pas seulement l’amour charnel, mais l’amour véritable) de l’homme pour sa femme et de la femme pour son mari. Et c’est dans cet amour pur que les deux s’unissent et que se crée le lien d’âme dans une relation sexuelle d’amour. Il faut savoir que Dieu a créé l’homme et la femme pour qu’ils s’unissent et se reproduisent, mais cela ne doit pas se faire anarchiquement. L’homme doit être l’homme d’une seule femme, et la femme, la femme d’un seul homme. Cela est une loi spirituelle et divine. Et lorsqu’un lien aussi fort se crée entre un homme et une femme, un lien total d’amour, Dieu n’a pas prévu la rupture de ce lien, car Dieu a uni le couple : « Ce que Dieu a uni, l’homme ne doit pas séparer » (Marc 10:9). C’est pourquoi les liens tissés dans l’amour et consacrés par Dieu dans l’alliance matrimoniale sont puissants.

Et ce lien d’âme se contracte dans la relation intime, la relation sexuelle, où l’homme et la femme s’unissent volontairement à la fois charnellement, mais aussi spirituellement à l’autre, dans le respect et l’amour de l’autre. Retenez que la dimension de l’amour est très importante.

 

Dans notre monde

Cependant, dans notre monde, cela ne se passe pas toujours de cette façon. Ici, il est hors de question de porter un jugement, le but n’est pas de porter un jugement, mais d’énoncer des vérités. Notre monde a tout fait pour banaliser le sexe. Ainsi, la relation sexuelle est devenue quelque chose où la dimension de l’amour et du respect a presque disparu.

Lorsque deux êtres s’unissent dans un acte sexuel pour de mauvaises raisons, autres que l’amour, dans la haine, dans la colère, dans des rituels sataniques, dans la luxure, dans la convoitise, dans l’adultère, dans l’égoïsme… comme c’est souvent le cas dans notre monde actuel, des liens d’âme se créent, et ces liens d’âme au lieu d’apporter la paix provoquent des maux et des souffrances pour l’âme qui veut se séparer de l’autre âme. C’est ainsi que l’on arrive à une emprise et que l’âme en souffrance n’arrive pas à se séparer de l’autre âme, que cela soit physiquement, mentalement ou spirituellement.

Ainsi, si une personne confie avoir une vie dissolue, multiplier les partenaires, avoir eu un partenaire violent, menteur ou manipulateur, avoir été mariée sans amour, avoir trompé son partenaire, avoir subi des rapports sexuels forcés… on peut effectivement suspecter un lien d’âme.

Les conséquences d’une relation engagée dans le péché (consentie ou non) peuvent être graves.

Méditons cette Parole de Dieu : « Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ ? Et j’irais prendre les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée ! Jamais de la vie ! Ou bien ne savez-vous pas que celui qui s’unit à la prostituée n’est avec elle qu’un seul corps ? Car il est dit : Les deux ne seront qu’une seule chair. » (1 Corinthiens 6:15-16)

Et c’est ainsi que l’on comprend que les relations sexuelles en dehors du mariage spirituel institué par Dieu peuvent lier une âme à celle d’un ou plusieurs partenaires, créant alors un phénomène de dépendance et d’emprise. Ces liens d’âme nés de relations illicites peuvent être aussi puissants que ceux formés dans l’union conjugale. Autant le lien d’âme né d’une relation bénie par Dieu apporte la bénédiction, autant une union illicite apporte la malédiction. En effet, le diable présente toujours le mensonge comme la vérité et pousse à faire croire que l’adultère est un bien, un acte pour combler un manque que la personne adultère commet pour « reprendre goût à la vie » ou pour « se sentir vivante ». Quel mensonge ! Tout ceci n’est que mensonge et illusion. La personne qui trompe son partenaire se donnera toujours mille excuses et se trouvera mille raisons pour expliquer son adultère. Son raisonnement est humain et le monde l’encourage à se donner des raisons pour l’entraîner dans le mensonge et la récidive, mais pour Dieu, toutes ces excuses ne sont pas valables. Ici, le péché est consenti, et les excuses que la personne adultère va se trouver pour expliquer son acte empêcheront finalement la repentance de son acte. Et sans repentance, pas de délivrance. Il faut donc d’abord prendre conscience de son péché et arrêter de se trouver des excuses pour se délivrer d’un lien d’âme.

Si le lien d’âme se crée lors d’un viol, il faudra passer par la guérison intérieure pour le couper.

 

Quelles sont les conséquences d’un lien d’âme

Une personne liée par l’âme à une autre personne connaîtra une dépendance à cette personne. Parfois, elle sera incapable, à cause de ce lien d’âme, de quitter le partenaire violent par exemple, ou se sentira forcée d’avoir des rapports sexuels avec ce partenaire. Parfois aussi, une victime d’un lien d’âme sera hantée par le souvenir du partenaire, sera incapable de l’oublier et revivra, en rêve, ce qu’elle a vécu, ce qui l’empêchera d’avancer dans la vie. Il peut alors surgir des problèmes de dépression, de dégoût de soi, d’angoisse, de dysfonctionnements sexuels…

Finalement, la personne liée par l’âme à une autre personne ne pourra pas s’établir sereinement dans une relation amoureuse, ne pourra pas construire une vie conjugale épanouie et parfois, ne pourra pas construire sa vie, car ce lien d’âme peut bloquer toutes les facettes de sa vie, professionnelle comme amicale ou familiale.

Comment couper un lien d’âme ? Par un travail spirituel basé sur la foi, la prière et la Parole de Dieu. Tout ceci est mis en place dans le programme d’aide personnalisée à la délivrance.

 

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Découvrez en vidéo tout le programme d’aide à la délivrance :

 

Le livret de prières, indispensable pour suivre le programme d’aide à la délivrance :

 

Écouter la vidéo n°13 du programme de délivrance – Les cas particuliers – qui donne toute l’explication des liens d’âme et le soin pour s’en délivrer :

 

Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :