Introduction à l’angélologie

L’angélologie est une discipline de la démonologie. On ne peut étudier le monde démoniaque, sans connaître le monde angélique. Sur ce blog, spécialisé en démonologie, il est temps aussi de parler d’angélologie et de rappeler que les anges jouent un rôle important dans le plan de Dieu. Commençons cette étude par une brève introduction afin de poser les bases de la discipline et de rappeler quelques notions qui seront développées dans d’autres articles.

 

Introduction

On trouve, dans la Bible, plus de 270 occurrences sur les anges. Ils font partie des créatures de Dieu et jouent un rôle important dans le plan de Dieu. Les anges sont partout autour de nous, ils nous guident, nous conseillent, nous parlent, pour un peu qu’on sache les écouter.

La Bible est très claire à leur sujet. Malgré tout, certains chrétiens refusent l’existence des anges. On tombe sur le même problème lorsque l’on aborde la démonologie : la Bible nous en donne un enseignement clair et concret, mais certains préfèrent nier l’existence du Diable.

Anges et démons sont deux créatures de Dieu. Les démons sont des anges rebelles, ou déchus. Ils ont été chassés du Paradis, mais ont gardé leur nature angélique. On approfondira cette notion lorsque l’on parlera de l’origine des anges.

Commençons par étudier ce que la Bible nous enseigne sur les anges. Cette étude mettra en évidence quatre points importants :

  • elle permettra de se rendre compte de la grandeur de Dieu,
  • on verra que Dieu intervient dans nos vies par l’intermédiaire des anges,
  • qu’il est important d’obéir aux lois divines,
  • que les anges sont à notre service. La rédemption n’existe pas pour eux, et c’est pour cela qu’ils seront jugés par les hommes.

Les anges sont principalement les serviteurs de la providence de Dieu. Leur ministère, même chez les chrétiens, est souvent sous-estimé, alors que les anges travaillent constamment à nos côtés.

Sur la toile, beaucoup d’informations circulent à propos des anges. On voit même une certaine magie se développer autour des anges, des cartes divinatoires, des invocations. Cette croyance est directement issue de la Kabbale. Je l’explique dans le module 3 de la formation en démonologie. Tout ceci est dangereux, car seuls les démons s’invoquent et seuls les démons vous font croire qu’ils peuvent prédire l’avenir. Un ange se prie, un ange ça s’écoute, mais on ne fait pas de magie avec un ange, on ne lui demande pas de réaliser des prédictions. On lui demande, par la prière, de la protection. Donc attention, chers lecteurs, à tous ces sites qui vous promettent monts et merveilles grâce aux anges tout en utilisant des méthodes démoniaques pour y parvenir. Fuyez toutes les pratiques occultes. Et si vous avez besoin de les discerner, je vous conseille de lire mon livre « Les dangers de l’occultisme » dans lequel je fais le tour de toutes ces pratiques sataniques.

Ceci étant dit, faisons un peu de théologie.

 

 

Les anges dans l’Ancien Testament 

Louange universelle de la création

Alléluia ! Louez Yahvé depuis les cieux, louez-le dans les hauteurs, louez-le, tous ses anges, louez-le, toutes ses armées !

Louez-le, soleil et lune, louez-le, tous les astres de lumière, louez-le, cieux des cieux, et les eaux de dessus les cieux ! Qu’ils louent le nom de Yahvé : lui commanda, eux furent créés ; il les posa pour toujours et à jamais, sous une loi qui jamais ne passera.

Louez Yahvé depuis la terre, monstres marins, tous les abîmes, feu et grêle, neige et brume, vent d’ouragan, l’ouvrier de sa parole, montagnes, toutes les collines, arbre à fruit, tous les cèdres, bête sauvage, tout le bétail, reptile, et l’oiseau qui vole, rois de la terre, tous les peuples, princes, tous les juges de la terre, jeunes hommes, aussi les vierges, les vieillards avec les enfants !

Qu’ils louent le nom de Yahvé : sublime est son nom, lui seul, Sa Majesté, par-dessus terre et ciel !

Il rehausse la vigueur de son peuple, fierté pour tous ses amis, pour les enfants d’Israël, le peuple de ses proches.

Psaume 148, Bible de Jérusalem

Ce cantique, aussi appelé « L’alléluia des cieux et de la terre » exprime l’idée que l’Éternel est le bienfaiteur de toute la Création et le Sauveur de son peuple. Il invite l’univers entier, le ciel et la terre, à louer l’Éternel.

Ce cantique est divisé en trois grandes parties :

– Les six premiers versets se décomposent en courtes strophes de deux versets chacune et s’adressent principalement aux cieux et à leurs habitants : les anges (versets 1 et 2), les astres (versets 3 à 4) et tout le reste créé par Dieu et affermit dans sa sphère par une Loi que rien ne peut ébranler (versets 5 et 6).

– Les versets suivants partent des abîmes (versets 7 et 8) pour remonter aux plantes et aux animaux terrestres (versets 9 et 10) afin d’arriver à l’homme (versets 11 et 12).

– La dernière strophe est la conclusion de la louange (versets 13 et 14).

Voyons ce que ce psaume nous dit des anges :

Les anges ont été créés par Dieu, et ces derniers sous soumis à Dieu, c’est-à-dire qu’ils lui obéissent tout en gardant leur libre arbitre.

La locution « toutes ses armes » englobe à la fois les anges, mais aussi tous les êtres animés et inanimés qui ont leur rang et leur fonction dans la mécanique merveilleuse de l’univers et qui obéissent aux ordres divins. C’est l’armée de Dieu. Ceux qui entrent dans le combat spirituel rejoignent cette armée divine.

Sur quel appui s’enfoncent ses socles ? Qui posa sa pierre angulaire, parmi le concert joyeux des étoiles du matin et les acclamations unanimes des Fils de Dieu ?

Job 38:6-7 Bible de Jérusalem

Dans ce passage, Dieu s’adresse à Job et lui parle de la Création. Il lui dit qu’il n’y avait aucun homme lorsqu’il a posé la « pierre angulaire » et que lorsqu’il a réalisé cet ouvrage, les « Fils de Dieu » l’acclamaient. Les « Fils de Dieu » sont les anges. Donc, les anges ont été créés avant l’homme. Cela est une évidence pour beaucoup d’entre vous, mais il est bon de le rappeler.

Dans ce même passage, on comprend aussi que les anges étaient présents quand Dieu a créé le monde. Ils ont été témoins de son œuvre.

En Genèse 3:24 « Et il chassa l’homme, et il plaça à l’orient du jardin d’Éden les chérubins et la flamme de l’épée tournoyante pour garder le chemin de l’arbre de vie. », les anges étaient présents au moment de la chute d’Adam et Ève. Ils gardaient le Jardin d’Éden. Ce point a été très bien compris par Milton dans son « Paradis Perdu ».

Le plus souvent, lorsque les anges sont cités dans la Bible, c’est surtout pour aider ou guider une personne ou pour annoncer une nouvelle importante.

  • Genèse 16:7-16 : un ange apparaît à Agar lorsqu’elle fuyait Sarah.

    L’Ange et Agar
  • Genèse 18, trois anges apparurent devant la tente d’Abraham et l’un d’eux annonça la future grossesse de Sara, la femme d’Abraham.
Abraham et les trois Anges.

 

  • Genèse 22:11-15, c’est un ange qui empêcha Abraham de sacrifier son fils.
  • Genèse 19, des anges apparurent à Lot pour l’aider à se mettre en sécurité.
  • Nombres 22:32, un ange apparaît à Balaam pour s’opposer à lui.
  • Juges 13, c’est un ange qui apparaît à la femme de Manoach pour lui annoncer qu’elle porte un enfant. Cette dernière était stérile et donnera naissance à Samson.
  • Daniel 6:22, un ange protégea Daniel lorsqu’il fut accusé faussement.

Tobie et l’Archange Raphaël, tableau de Le Pérugin.

 

Au Livre de Tobie, c’est l’archange Raphaël qui va aider Tobie à chasser le démon Asmodée qui persécutait Sara. Ce texte est un livre deutérocanonique de l’Ancien Testament qui raconte l’histoire d’un israélite de la tribu de Nephthali nommé Tobie et de son père Tobit. Ce dernier, devenu aveugle, envoie son fils Tobie recouvrer une dette en Médie auprès de leur parent Gabaël. L’archange Raphaël va accompagner Tobie au long de son voyage et va lui montrer comment chasser le démon Asmodée qui s’était épris de Sara, la fille de Gabaël et qui tuait tous ses prétendants. Il va aussi lui montrer comment guérir la cécité de son père. Et Tobie reviendra de son voyage avec une femme, Sara, et un remède pour son père. Lui qui était parti pour recouvrer une dette, reviendra plus heureux que jamais.

Cette histoire est celle d’une sérendipité, c’est-à-dire celle d’une conjonction d’un hasard heureux qui permet au chercheur de faire une découverte inattendue d’importance ou d’intérêt supérieurs à l’objet de sa recherche initiale. Tobie entame un voyage pour recouvrer une dette pour son père. Il est accompagné, sans le savoir, par l’archange Raphaël. Lorsqu’il va entrer dans la maison de son créancier, il va y trouver une épouse. Tobie ne sait pas que son compagnon de voyage est un ange envoyé par le Seigneur, il le découvrira plus tard, à la fin de l’histoire. L’archange Raphaël va inciter Tobie à épouser Sara, et pour cela, il va l’aider à vaincre le démon Asmodée qui empêchait Sara de s’unir à un homme. C’est grâce à l’archange Raphaël que Tobie a pu trouver et épouser Sara et donc atteindre le bonheur. L’ange Raphaël est le visage de la Providence de Dieu pour Tobie, c’est lui qui lui ouvre les yeux sur ce que Dieu a préparé pour lui dans ce détour du chemin.

Cette histoire nous montre que les anges sont nos guides, ils nous montrent le chemin, celui tracé par Dieu, et nous donnent des conseils pour suivre ce chemin. Les anges sont nos compagnons invisibles du quotidien, et ils représentent la Providence de Dieu dans nos vies. N’hésitons pas à les prier, n’hésitons pas à prier avec eux, car ils sont aussi nos intercesseurs auprès de Dieu.

Mais les anges peuvent être aussi des anges exterminateurs :

  • 2 Rois 19, c’est un ange qui extermina l’armée assyrienne.
  • Et c’est encore un ange qui tua les premiers-nés en Égypte.

Donc, les anges ont le pouvoir de tuer les hommes, seulement si Dieu le leur permet. Et Dieu le permet qu’en de rares occasions. De même, les démons ne peuvent tuer l’homme, car Dieu le leur interdit. Sinon, il n’y aurait plus aucun humain sur toute la surface de la Terre.

 

 

Les anges dans le Nouveau Testament

Dans le Nouveau Testament, les anges apparaissent pour annoncer la Parole de Dieu, pour consoler, et pour aider les apôtres du Christ.

On comprend, dans le Nouveau Testament, au récit de la Triple Tentation du désert, que Jésus commande les anges. D’ailleurs, les anges vont le servir lors du jeûne (Matthieu 4:11).

À plusieurs reprises, Jésus enseigne sur les anges. Jésus croyait en l’existence des anges, et donc, des anges déchus. Son enseignement à ce sujet est capital. Lisons ce passage biblique :

« Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits : car, je vous le dis, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux. »

Matthieu 18:10, Bible de Jérusalem

Dans ce passage, Jésus enseigne aux disciples sur le Royaume des Cieux. Il montre que pour entrer au Royaume des Cieux, il faut devenir un enfant, donc un être pur, qui a confiance en son Père. Jésus explique que l’on doit se faire aussi petit qu’un enfant et que c’est la condition pour devenir grand au Royaume des Cieux. Et surtout, qu’il faut accueillir l’homme qui a réussi à se faire enfant aux yeux de Dieu, car quiconque l’accueille, accueille le Christ. Jésus utilise l’image de l’enfant pour montrer que le chrétien doit être humble, doit avoir confiance en Dieu, doit faire son maximum pour plaire à Dieu. Car tel agit un enfant : un enfant fait son possible pour plaisir à ses parents, il leur fait confiance et il les aime d’un amour entier. C’est comme cela que le chrétien doit devenir. Et ces personnes, d’après le verset 10, ont toutes un ange gardien qui les protège. Toute persécution envers les disciples du Christ sera rapportée à Dieu, car les anges communiquent avec Dieu.

« Alors Jésus lui dit : “Rengaine ton glaive ; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive.

Penses-tu donc que je ne puisse faire appel à mon Père, qui me fournirait sur-le-champ plus de douze légions d’anges ?” »

Matthieu 26:52-53, Bible de Jérusalem

Dénoncé par Judas, Jésus est arrêté à Gethsémani par les soldats romains. Un des disciples de Jésus, qui veillait avec lui, prend son glaive et tranche l’oreille d’un soldat. Jésus l’arrête aussitôt et lui demande de ranger son arme. Et il ajoute qu’il peut appeler douze légions d’anges pour le défendre. S’il ne le fait pas, c’est pour accomplir les Écritures, donc pour obéir à son Père.

Remarquons le terme légion utilisé par Jésus pour désigner l’armée céleste. Ce même terme se retrouve en démonologie. Une légion est escadron de soldats. En démonologie, une légion est composée de 6666 démons-soldats qui obéissent à un chef. On peut supposer que ce nombre est le même lorsqu’on évoque une légion céleste.

 

 

L’Annonciation

L’Archange Gabriel annonce à Marie qu’elle donnera naissance au Sauveur du Monde.

 

Le récit de l’Annonciation est un évènement très important pour les chrétiens. C’est lorsque l’ange Gabriel annonce à Marie qu’elle est choisie pour porter le Sauveur du monde, Jésus.

« Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie.

Il entra et lui dit : “Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.”

À cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation.

Et l’ange lui dit : “Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ; il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin.” »

Luc 1:26-33, Bible de Jérusalem

 

L’ange Gabriel est envoyé par Dieu pour annoncer à Marie qu’elle mettra au monde un enfant, un garçon, et que son nom sera Jésus. Il sera le Fils de Dieu. Notons, chers lecteurs, que les anges agissent souvent par ordre de Dieu, ils obéissent à Dieu.

Marie est une jeune fille, vierge, et l’ange Gabriel s’adresse à elle en utilisant la locution : « Comblée de grâce, le Seigneur est avec toi ». C’est très fort comme formule. Marie, en l’entendant, est bouleversée. L’ange lui explique qu’elle ne doit pas avoir peur, car elle a été choisie par Dieu. Marie a trouvé grâce auprès de Dieu. Dieu l’a jugé digne de porter son Fils unique.

Marie a été choisie par Dieu et elle sera la première disciple de Jésus. Elle est assidue dans la prière, obéissante à Dieu, elle a foi en Jésus, et cela bien avant de le mettre au monde.

Marie nous montre ce qu’est la foi, cette foi qui consiste à dire « oui » à Dieu, car oui, la foi est un « oui » à Dieu.

Dans ce passage, l’ange Gabriel est donc un messager et il délivre un message d’une extrême importance, un message qui va bouleverser l’avenir du monde à tout jamais. C’est pour cela que Gabriel est le messager de Dieu.

 

 

Les anges sont nos consolateurs

« Après le jour du sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à poindre, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent visiter le sépulcre.

Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre : l’Ange du Seigneur descendit du ciel et vint rouler la pierre, sur laquelle il s’assit.

Il avait l’aspect de l’éclair, et sa robe était blanche comme neige.

À sa vue, les gardes tressaillirent d’effroi et devinrent comme morts.

Mais l’ange prit la parole et dit aux femmes : “Ne craignez point, vous : je sais bien que vous cherchez Jésus, le Crucifié.

Il n’est pas ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez voir le lieu où il gisait, et vite allez dire à ses disciples : Il est ressuscité d’entre les morts, et voilà qu’il vous précède en Galilée ; c’est là que vous le verrez. Voilà, je vous l’ai dit.” »

Matthieu 28:1-7, Bible de Jérusalem

Un ange apparaît à Marie de Magdala et « l’autre Marie » pour les consoler. Comme ce récit est celui de l’évangéliste Matthieu, on suppose que cette « autre Marie » est Marie la mère des apôtres Jacques et Jean. Ces deux femmes étaient avec Jésus, elles ont suivi Jésus au pied de la Croix, elle le pleure. L’ange leur annonce que Jésus a ressuscité.

Ce passage nous donne une description très précise de l’ange :

– il surgit dans un tremblement de terre,

– il a une grande force, puisqu’il déplace la grande pierre qui fermait le tombeau de Jésus,

– il a l’aspect d’un éclair, c’est-à-dire qu’il rayonne,

– sa robe est d’une blancheur immaculée.

Les anges sont donc dotés d’une puissance surnaturelle miraculeuse. On a le récit de cette puissante en Actes 5:11 et Actes 8:26, lorsqu’ils se manifestent pour aider les apôtres Pierre, Jean et Philippe.

La description biblique des anges

Dans la Bible, parfois les anges sont appelés « saints », parfois, ils sont appelés les « étoiles ». La Bible nous en donne une description très précise.

  • Les anges sont des esprits.

C’est ce que l’on comprend en Hébreux 1:7 : « de plus, il dit des anges : celui qui fait ses anges des vents ; et de ses serviteurs des flammes de feu ». Doit-on alors se dire que les anges n’ont pas de corps. La même discussion s’est posée concernant les démons et aucune véritable réponse n’a été trouvée. Les anges peuvent prendre l’apparence des hommes, se mêler à eux, ou rayonner, mais ont-ils un véritable corps ? La question reste posée…

  • Les anges ne sont pas soumis aux lois naturelles.

Les anges peuvent voyager dans les airs, traverser des murs (Actes 5:19), apparaître spontanément, disparaître spontanément, monter dans les flammes (Juges 13:19-20), voyager à la vitesse de la lumière (Daniel 4:13).

  • Les anges sont plus sages que les hommes.

Les anges ne réfléchissent pas comme les hommes, ils sont dévoués à Dieu et ne cherchent qu’à faire le bien. Ce sont des êtres obéissants, qui connaissent le monde, qui ont vu la chute de certains d’entre eux, qui connaissent l’Histoire de l’humanité, et surtout, qui sont à côté du Créateur.

  • Les anges sont très puissants

Nous l’avons dans le récit de Matthieu 28:1-7, l’ange a poussé la grosse pierre qui fermait le tombeau de Jésus.

Le psaume 103:20 parle de cette grande force dont sont dotés les anges : « Bénissez l’Éternel, vous ses anges qui êtes puissants en force… »

  • Les anges sont immortels

C’est ce que l’on comprend en Luc 20:34-36 : « Et Jésus leur dit : Les fils de ce siècle se marient et donnent en mariage ; mais ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au siècle à venir et à la résurrection d’entre les morts, ne se marient, ni ne sont donnés en mariage ; car ils ne peuvent plus mourir, parce qu’ils sont semblables aux anges, et ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection. »

Les anges ne peuvent donc mourir.

  • Les anges ne se reproduisent pas

Le mariage et la procréation ne sont nécessaires que sur Terre, pour la peupler. Le Ciel est d’un ordre tout à fait différent, et n’a pas besoin d’être peuplé.

Les anges sont-ils sexués ? Cette question sera traitée dans un futur article.

  • Les anges sont innombrables

C’est ce que l’on peut lire en Apocalypse 5:11, Hébreux 12 : 22, Matthieu 26 : 53, 2 Rois 2 : 17

  • Leur demeure est au ciel

C’est ce que nous explique Matthieu 22:30, Éphésien 3:10, Jean 1:55 et Luc 2:13-15.

  • Les anges chevauchent des montures spirituelles

Voir 2 Rois 2:12, 2 Rois 6:13-17, Zacharie 1:7-11, Zacharie 6:1-6.

Cet article introductif à l’angélologie se termine ici. De nombreux points seront développés dans de futurs articles. Cette discipline qu’est l’angélologie sera approfondie dans un module de la Formation de démonologie, car, comme je vous l’ai expliqué, on ne peut comprendre le monde démoniaque si l’on ne connaît pas le monde angélique.

Petit coup de gueule avant de vous quitter : quelle fut ma surprise, en cherchant des images pour accompagner cet article, de découvrir que lorsque l’on tape « ange » dans la barre de recherche Google, on tombe directement sur les « Anges » de la téléréalité ! Sachez, chers lecteurs, que ce nom n’a pas été choisi au hasard, et qu’il s’agit encore d’une énième manipulation qui consiste à nous faire croire que le « bien » se situe dans l’aspect, dans le futile, la musculature et le maquillage. C’est clairement une inversion des valeurs. Ces émissions n’ont rien d’angéliques, elles servent à abrutir nos enfants. Il est temps de se réveiller.

Portez-vous bien, soyez béni. Et n’oubliez pas que la foi est votre meilleure protection. Priez le Seigneur, priez les anges. Courage, persévérance et bienveillance.

 

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :