Gusoyn, démon de la divination

Gusoyn ou Gusion est un démon issu des croyances de la goétie. Le Lemegeton le mentionne en 11e position de sa liste comportant 72 démons. Jean Wier, dans la Pseudomonarchia Daemonum, le mentionne en 8e position de sa liste.

Gusoyn possède le titre de Grand Duc de l’Empire infernal et est à la tête de 45 légions ou 40 selon les sources.

 

 

Ce démon est invoqué par les sorciers pour procurer des honneurs et des dignités par un pacte. Bien sûr, après une certaine période, ces honneurs et dignités se transforment en déshonneurs et indignités. Gusoyn est un démon puissant et très craint qui peut séduire les femmes et les pousser au suicide après son accouplement avec elles.

Comme il connaît le passé et prétend connaître l’avenir, Gusoyn est invoqué par les sorciers en tant que démon de la divination. Il répond aux questions posées, mais peut s’attaquer à celui qui l’invoque.

Gusoyn attise l’ambition, la jalousie et l’orgueil. Les personnes qui sont sous son emprise sont jalouses de la réussite des autres, font tout pour les écraser et elles-mêmes n’arrivent pas à évoluer et ne connaissent pas le succès tant désiré.

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’un dromadaire ou d’un chameau effrayant.

 

À prier : saint Georges, saint Martin, sainte Rose de Lima

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

 

Étiqueté , ,

2 commentaires sur “Gusoyn, démon de la divination

  1. En parlant de déshonneur et d indignité avez vous visionné le prix a payer de maître gims qui bien sur vient récemment de dementir le symbolique évident de cette vidéo.

    1. Bonjour,
      Non, je ne connais pas le prix à payer pour Maître Gims. Si vous avez des liens, je suis preneuse.
      Bonne année 2020
      Marie d’Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :