Arioch, démon de la vengeance

 

Arioch est le démon de la vengeance personnelle. Son nom hébreu signifie « lion féroce ».

Arioch apparaît dans la Bible, dès la Genèse, au chapitre 14 verset 1 « Au temps d’Amraphel roi de Shinéar, d’Aryok roi d’Ellasur, de Kedor-Laomer roi d’Ékal et de Ridéal roi des Goyim… » Arioch est l’un des rois menés par Kedorlaomer qui affronta les Rois de Sodome et Gomorrhe dans vallée de Siddim pour y installer la décadence et la désolation dans ces deux villes avant d’être combattu par Abraham.

Le nom d’Arioch apparaît aussi dans le Livre de Daniel dans l’épisode de la déportation des Juifs à Babylone au temps de Nabuchodonosor : « Mais Daniel s’adressa en paroles prudentes et avisées à Aryok, chef des bourreaux du roi, en route pour tuer les sages de Babylone. » (Chap2 verset 14)

Arioch est cité parmi les anges déchus dans le Paradis perdu de John Milton.

Lorsqu’il apparaît, Arioch prend la forme d’une vieille femme très laide, entièrement nue, les seins pendants et flasques, aux ailes de chauve-souris et tenant une torche enflammée ainsi qu’une hache.

Les sorciers l’invoquent pour assouvir une vengeance personnelle.

À prier : sainte Gemma Galgani, saint Dominique.

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitez notre boutique Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :