Nature et puissance des démons

Je ne cesse de dire que le combat que nous devons mener est spirituel, combat dirigé contre le Malin qui guette la moindre faille, le moindre faux pas, le moindre doute ou la moindre peur pour nous frapper. L’action du démon se déroule dans l’ombre, il est important de discerner ce qui vient de lui, ce qui vient du Seigneur et ce qui vient de nous et de notre nature humaine. Il est important de comprendre comment il agit, quelles sont les pièges qu’il met en place afin d’éviter ses attaques. Il est aussi important d’illuminer notre vie pour chasser l’obscurité où il pourrait se dissimuler. Le démon est notre seul ennemi, une puissance surnaturelle malfaisante que nous devons reconnaître pour mieux le repousser.

Les démons sont des anges déchus

Les démons sont de nature angélique. Dieu créa des anges, et non des démons. Dieu créa des êtres surnaturels purs, intelligents, doués de volonté. Les anges sont innombrables. Tous sont uniques, tous obéissent à une hiérarchie, échelonnés en perfection suivant leur puissance et la lumière qui les constituent, communiquant entre eux par esprits. Les anges forment la cour céleste de Dieu et ont un rôle à jouer dans la Création.

Dès l’instant de leur création, les anges ont reconnu leur Créateur et l’ont adoré. Dans un deuxième temps, ils se sont regardés et ont compris qui ils étaient, puis, dans un troisième temps, ils se sont regardés entre eux et, naturellement, se sont placés en hiérarchie suivant leur puissance et la lumière qui les constituait. Naturellement, Lucifer se plaça tout en haut de la hiérarchie céleste. C’est lui qui rayonnait le plus, c’était lui le plus puissant. Il fut fasciné par sa propre lumière. Et lorsque Dieu exposa aux anges son plan, en un instant, les anges le comprirent. Dans leur intelligence, les anges saisirent que dans le plan de Dieu, le plus petit serait élevé et le plus grand abaissé, et que donc, les anges allaient se mettre au service de la plus petite des créatures qui n’étaient pas encore créées, c’est-à-dire l’homme. Lucifer, qui se contemplait lui-même, refusa de se soumettre à ce plan et proposa un autre plan à Dieu : la béatitude serait donnée au plus puissant et non au plus humble et petit. Dieu n’accéda pas à sa demande, et Lucifer, gonflé d’orgueil, se rebella. Il entraîna dans sa révolte un tiers des anges, c’est-à-dire une multitude.

Et tandis que les anges qui restèrent fidèles à Dieu reçurent la béatitude éternelle, les anges révoltés et fixés dans cette révolte se trouvaient pour l’éternité dans le rejet de Dieu, et bien sûr, dans sa privation dans les ténèbres. Pour eux, la rédemption est impossible. Pourquoi ? Parce que les anges ont été créés libres et intelligents. C’est en toute connaissance qu’ils choisirent de suivre Lucifer. C’est avec leur liberté qu’ils choisirent le rejet de Dieu. Or, le seul péché qui ne peut être pardonné, c’est le rejet de Dieu en toute connaissance.

Les anges déchus se trouvent donc dans la privation de Dieu et de l’Amour infini. Ils sont devenus des démons qui ne connaissent que la haine et les ténèbres.

 

Les démons restent soumis à Dieu

Bien que ces anges soient devenus des démons et des puissances de haine, Dieu les contrôle toujours. C’est toujours Dieu qui leur donne la permission d’intervenir dans notre monde. Et si Dieu leur donne la permission d’agir, c’est qu’il y a toujours une raison. Dieu cherche à purifier notre âme, et parfois la seule façon d’y arriver, c’est de nous faire subir des épreuves, afin que l’on devienne humble. Et si c’est Dieu qui permet, c’est Dieu qui délivre.

Il y a toujours une raison aux maux démoniaques que subit une victime. Si l’on trouve cette raison, si l’on change notre comportement pour remédier à cette raison, alors Dieu délivrera la victime de son mal. Cela peut être un pardon, un péché, une adhésion à une pratique occulte…

 

La puissance des démons

Nous avons vu que chaque ange a été créé selon une puissance qui lui est propre. En chutant, les démons ont gardé cette puissance angélique originelle. La puissance d’un démon est donc égale au rang qu’il occupait dans la hiérarchie céleste.

Nous avons aussi vu que les anges ont été créés purs esprits, lumineux, libres et intelligents. Les démons restent de purs esprits intelligents, mais ont perdu leur lumière. En tant que pur esprit, ils ont la capacité de dominer le monde intérieur de la matière et des sens. Parce qu’il a l’intelligence, il connaît les lois et les réactions de la matière et des sens. Le démon connaît parfaitement la psychologie humaine, comme il connaît les lois de la nature. Et donc, tout ce que l’homme possède de matériel et sensible, c’est-à-dire son corps, sa sensibilité, son imagination… le démon peut l’influencer. C’est d’ailleurs souvent comme cela que le démon agit : il se sert de l’imagination et de la sensibilité de l’homme pour l’influencer et faire naître les peurs, les doutes ou l’entraîner dans le péché.

Par contre, et cela il faut bien le comprendre, le démon ne peut agir sur l’âme. Cette dernière reste la propriété exclusive de Dieu et c’est à l’homme d’en prendre soin. La seule façon d’agir sur l’âme pour un démon est que son propriétaire la lui ouvre par sa volonté, c’est-à-dire par un pacte qui doit être consenti en toute liberté par le pactisé. Le démon ne peut agir directement dans l’intelligence de l’âme, sauf si l’homme le lui permet. De même, il ne peut agir sur la volonté de l’homme, car la volonté est inviolable et cela même dans la possession, sauf bien sûr, si la victime consent et se livre lui-même, donc de sa volonté, à l’emprise démoniaque. Dieu n’ira jamais contre notre liberté, donc si nous choisissons de nous donner au démon, notre âme lui appartiendra, et mourra, car elle ne sera plus nourrie par la Parole de Dieu. Car la nourriture de l’âme est la Parole de Dieu. Lorsque Jésus dit qu’il est la Vie, il est en effet la vie de l’âme, le chemin qui conduit à la vie éternelle de l’âme.

Le démon a une connaissance de Dieu, mais n’a pas toute la connaissance de Dieu. Par exemple, les rapports spirituels de l’âme avec Dieu lui sont un mystère impénétrable.

Le démon peut troubler l’âme, surtout si elle est affaiblie par un manque de nourriture. Il peut présenter à son intelligence et à sa volonté des images sensibles et ainsi troubler son activité spirituelle. L’image sensible sera parfois si subtile et son passage si rapide que l’âme elle-même pourra s’y tromper et ne pas repérer une intervention maligne. Plus un démon est puissant, plus il peut influencer de la sorte l’âme.

De même, le démon peut, en nous scrutant, connaître les pensées de l’âme, ses désirs et sa volonté en recueillant et interprétant les phénomènes sensibles qui les accompagnent. Tout ceci se passe sur un plan spirituel et la plupart du temps nous ne nous en rendons pas compte. Grâce à des indices extérieurs, le démon peut deviner l’orientation d’une âme, sa bonne santé, sa lumière ou au contraire, il peut deviner si l’âme est malade. Le démon peut sentir si une âme a reçu des grâces, si elle est lumineuse et donc tournée vers Dieu. Lorsqu’il ressent une telle âme, cela le met en colère, et il utilisera toute sa puissance surnaturelle pour la combattre violemment. Une âme qui n’a pas toute sa force, qui est malade, qui s’éteint ne l’intéresse pas. C’est de cette manière que Satan a senti la puissance singulière de Jésus et celle de Marie. Satan avait compris la force de Jésus, mais n’avait pas compris qu’il était le Fils de Dieu.

Le démon déteste donc les âmes pures et il les combat avec acharnement et violence. Cependant, une âme pure est protégée par la foi, c’est son bouclier, et elle est nourrie par la Parole de Dieu, ce qui la rend de plus en plus forte. Satan essaiera de faire chuter le saint par la tentation ou d’autres attaques, mais l’âme pure saura y résister. Dieu permet ce combat spirituel justement pour que l’âme s’élève jusqu’à la sainteté.

Le démon peut affaiblir le corps pour affaiblir l’âme. Il peut créer des maladies afin de faire naître la souffrance et le doute chez sa victime. La maladie = le mal a dit.

Concernant la puissance du démon, elle est proportionnelle à la perfection de sa nature. Chaque démon est unique, car Dieu a créé des anges uniques, chacun avec sa puissance, chacun avec sa mission, chacun avec ses grâces. Chaque démon frappera selon sa puissance, mais aussi selon ses fonctions qui sont inversées de celles originelles du temps où il était encore un ange. Par exemple, un ange dont la fonction était de répandre l’amour de Dieu, devenu démon, il répandra la haine.

 

Le combat est spirituel et il est urgent d’y prendre place dans l’union au Christ, car c’est la foi au Christ qui donnera sa force à l’âme pour résister aux assauts du démon. Il est urgent de remettre Dieu au centre de nos vies, de lui confier nos doutes, nos peurs, de nous repentir, de pardonner… et donc de purifier notre âme pour nous élever spirituellement. Dieu nous demande de la bonne volonté, et Il fera le reste. Il suffit de Lui ouvrir la porte de notre cœur. Courage, persévérance, bienveillance.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

 

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :