Les EMI négatives

 

L’expression expérience de mot imminente ou EMI désigne ce qu’un patient a perçu ou senti après une mort clinique ou un coma avancé. Souvent, les personnes ayant vécu une EMI décrivent la vision d’un tunnel ou d’une lumière vive, chaude, un sentiment d’amour infini, la vision d’un lieu paradisiaque, la rencontre avec des entités spirituelles… Ce sont les EMI les plus souvent racontées. Mais, il existe aussi les EMI négatives où la personne ressent une profonde désolation, a la vision d’un monde en ruine, a le sentiment d’une oppression constante. Que peut-on comprendre de ces EMI ? Quels en sont les mécanismes ? Quelle est la vision des scientifiques et des religieux sur ce sujet ?




 

Qu’est-ce qu’une EMI

Les scientifiques connaissent et décrivent l’EMI, l’expérience de mort imminente. Le terme d’EMI a été proposé pour la première fois par le psychologue français Victor Egger en 1896. Depuis, le phénomène n’a pas cessé de faire débat. Les témoignages de personnes ayant vécu une EMI se multiplient.

Depuis l’amélioration des procédures de réanimation, les EMI sont mieux connues. Elles ont été popularisées et rendues publiques grâce aux travaux de Raymond Moody, psychiatre sous le nom de Near Death Experience ou NDE.

Une EMI c’est quoi ? C’est lorsqu’un patient est déclaré mort cliniquement ou plongé dans un profond coma, qu’il se réveille et qu’il dit avoir vécu, senti et vu des phénomènes, comme des sorties de corps ou un long tunnel. Ces témoignages sont très spirituels et parlent souvent du paradis, des anges, d’un sentiment de paix, d’un bien-être…

Scientifiquement, la mort clinique se définit par une brève période d’inconscience causée par un apport sanguin insuffisant dans le cerveau dû à une mauvaise circulation sanguine, à une insuffisance respiratoire ou aux deux. Les médecins parlent de mort clinique lorsque les tests cliniques effectués pour vérifier la mort du patient montrent qu’il ne présente aucune activité musculaire spontanée, n’a plus de réflexe, ne respire plus.

Tous les patients ayant vécu une EMI ont été déclarés morts cliniquement.

L’EMI négative est similaire à l’EMI à la différence que le patient, lorsqu’il se réveille, parle de désolation, de sentiment d’oppression, de peur et peut avoir vécu une vision de l’enfer.

Ces témoignages sont très intéressants et peuvent nous permettre de mieux comprendre certains phénomènes paranormaux.

D’un point de vue scientifique, ce phénomène est difficilement définissable, car il n’existe pas, toujours d’un point de vue scientifique, de définition du passage de la vie à la mort, ni de la mort cérébrale. Il s’agit simplement de définitions médico-légales et juridiques. Et ces définitions évoluent sans cesse avec les progrès techniques et médicaux.

 

 

Les témoignages

De nombreux témoignages ont été recueillis, surtout de patients parlant d’une EMI positive. Bizarrement, on entend moins parler des EMI négatives. Voudrait-on nous cacher quelque chose ?

Dans ces témoignages d’EMI positives, on y retrouve de nombreuses similitudes, comme un sentiment de décorporation, la conviction d’être mort et conscient en même temps, le sentiment d’être dans un corps immatériel, un déplacement le long d’un tunnel, la vision d’une lumière intense, la rencontre avec des personnes décédées ou des « êtres de lumière », des anges, la remémoration en accéléré de sa propre existence, une prise de conscience sur le monde, un sentiment de paix et d’amour…

Souvent, la personne qui vit ce genre d’expérience n’en ressort pas indemne. Ces personnes deviennent, la plupart du temps, croyantes, car sont persuadées qu’il existe autre chose après la mort. Et surtout, elles ne sont plus angoissées à l’idée de mourir. Dans la majorité des cas, l’expérience est jugée agréable avec une connotation mystique. Seulement 4 % des personnes ayant vécu une EMI décrivent une expérience effrayante, désespérante.

Vous trouverez sur Internet de nombreux témoignages d’EMI positives. Je n’y reviendrai pas dessus. Intéressons-nous aux EMI négatives avec ce témoignage.

 

 

Témoignage d’une EMI négative

John w. Price, pasteur américain originaire de Houston étudie les EMI depuis de nombreuses années. Lorsqu’il était militaire en service, il avait rencontré un soldat revenant du Vietman. Ce dernier lui raconte comment il prenait plaisir à « bousiller du jaune ». Cependant, un jour, il fut mortellement blessé. Et il a vécu une EMI négative. Ce soldat raconte s’être rendu dans un lieu infernal, glauque, où des morts voulaient le toucher et hurlaient de souffrance.

Depuis ce témoignage qui a éveillé la curiosité du pasteur, John Price a interrogé plus de 300 personnes. Sur ces personnes, 21 ont vécu des EMI négatives. Voici un témoignage écrit par le pasteur dans le livre Revealing Heavens : The Christian Case for Near Death Experiences.

« Je vais vous raconter une histoire, le plus récent de mes témoignages négatifs. C’était un vendeur de drogue, avec beaucoup de succès, ici, à Houston. Qui arrivait à rendre ses clients accros à ses drogues. Il avait gâché beaucoup de vies. Il a été arrêté et mis en prison, où il s’est débrouillé pour dégoter un couteau. Il s’est fait hara-kiri. Quand je l’ai rencontré, il était traumatisé et il m’a dit s’être retrouvé dans un endroit véritablement démoniaque. Il y avait une créature, un monstre, qui ressemblait à un tyrannosaure. Il lui ouvrait le ventre, puis une autre lui refermait. Et ils recommençaient constamment, ce qui lui faisait un mal immense. Puis soudainement, les créatures reculèrent, effrayées. Une autre arriva et dit : “Puisque tu as fait le mal, je te découperais pour l’éternité”, avant de disparaître. Le dealer pensa que c’était Dieu. John W. Price est persuadé que c’était le diable : “Quand l’homme se mit à crier ‘Lord, help me !’, il fut secouru. C’était un piège du diable”.

 

 

Explications

D’autres témoignages sont visibles sur Internet et YouTube. Ces témoignages de EMI négatives ont en commun une vision très chrétienne de l’enfer et une souffrance pour l’éternité ; des gens qui criaient ; des créatures horribles ; une odeur de soufre ; une impression de désolation immense.

Les EMI négatives sont toujours vécues avec beaucoup de douleurs et de souffrances. Souvent, les personnes qui les vécues se tournent vers Dieu et restent dans un état de peur permanente. Les EMI négatives laissent une impression d’absurdité totale à l’expérienceur. Ce dernier se sent abandonné, isolé et très angoissé dans un environnement qui ne fait plus aucun sens et n’accorde plus aucune signification à sa vie passée. L’expérienceur est persuadé que sa vie sur Terre ne dure qu’un temps au cours duquel il doit faire ses preuves pour éviter l’enfer. C’est un peu ce que nous expliquait le père Gabriele Amorth, exorciste à Rome : la vie est notre unique épreuve pour rejoindre le paradis.

Je vous laisse méditer sur ces paroles.

 

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin


 




 

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitez notre boutique Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :