Lamashtu, la démone infanticide

Lamastu ou Lamashtu ou Labartu (Akkadien) ou Dimme (Sumérien) est la fille du dieu An, épouse de Pazuzu.

Cette divinité provoquait les fausses couches et enlevait les nourrissons pendant l’allaitement ainsi que les jeunes enfants. Pour s’en protéger, on taillait des amulettes à l’effigie de Pazuzu que les femmes enceintes portaient autour du cou ou que l’on mettait dans les berceaux des nourrissons. On croyait que seul Pazuzu pouvait repousser son épouse et lui ordonner de ne pas s’en prendre aux enfants.

Lamastu est une déesse stérile qui souffre beaucoup de ne pas pouvoir enfanter. C’est pour cela qu’elle s’en prend aux femmes enceintes.

Tel un vampire, Lamastu se nourrit du sang et de la chair des hommes. Elle provoque aussi des cauchemars et apporte la maladie.

Cette démone mésopotamienne a été assimilée à la Lilith hébraïque et la Lamia hellénistique. De nombreuses amulettes, plaques de bronze ou de pierre datant de l’époque Babylonéenne nous sont parvenues. Ces objets montrent la divinité juchée sur un âne, avec une tête de lionne, des serres en guise de pieds, un serpent (souvent à deux têtes) dans chaque main, allaitant un cochon à son sein droit et un chien à son sein gauche.

Les Sumériens la surnommaient « Le Glaive qui Pourfend les Crânes ».

Lamastu est une démone cruelle. Sa simple vision provoque la mort. Elle est l’un des Sept Mazzikin.

Lamastu préside aux infanticides et aux avortements. En effet, elle tue les fœtus dans le ventre de leur mère et assassine les nourrissons.

Lorsqu’elle apparaît, elle prend la forme d’une lionne à tête de femme ou d’une femme à tête de lionne. Son corps est couvert d’écailles, son visage est pâle, ses oreilles sont celles d’un âne, ses cheveux sont hirsutes, ses mains sont remplies de sang, ses longs doigts se terminent par des serres de rapace et elle porte une paire d’ailes. Elle tient souvent deux serpents ou un serpent à deux têtes dans sa main. Ses seins sont nus et elle allaite un chien et un porcelet.

Cette description de la démone faite par les sorciers qui l’ont invoqué coïncide avec celle donnée par les Babyloniens.

Lamastu est l’épouse de Pazuzu et seul lui a le pouvoir de la repousser. C’est pourquoi on invoquait Pazuzu pour la faire fuir. Nous savons aujourd’hui qu’il est vain d’invoquer un démon pour chasser un autre démon. Mais cette croyance est tenace au sein des sorciers et autres magiciens.

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Étiqueté , , ,

1 commentaire sur “Lamashtu, la démone infanticide

  1. […] ne peux m’empêcher de rapprocher Lamia de la démone Lamastu (qui je le rappelle est la femme de Pazuzu). Lamastu est une démone stérile qui n’ayant pas pu […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :