L’astrologie et la numérologie

 

L’astrologie est cette pratique qui étudie la conjoncture des planètes afin de dresser un thème astral et de révéler le futur. Dans cet article, j’aimerais associer à cette pseudo science sa petite sœur, la numérologie. Pourquoi l’astrologie et la numérologie sont-elles dangereuses ? Pourquoi est-il dangereux de croire que l’on peut prédire l’avenir grâce à l’astrologie et la numérologie ? Pourquoi ces deux pratiques s’insèrent-elles très bien dans la culture New Age ? Toutes les réponses dans la suite de l’article.

 

L’astrologie

L’astrologie est cette science qui voudrait nous faire croire que toute notre destinée repose sur la conjoncture des planètes au moment de notre naissance et au moment présent. Ainsi, si je veux acheter une voiture, par exemple, par rapport à mon thème astral et au placement des planètes, mon astrologue me dira d’attendre quelques mois afin de réaliser une bonne affaire ! Vous comprenez la folie de la chose ? Et dire que certains se font réaliser leur thème astral et leur horoscope détaillé afin de prendre des décisions cruciales qui les concernent, mais qui peuvent aussi concerner leurs proches ! Non seulement l’astrologie a vu naître de nombreux charlatans, mais en plus, elle a donné lieu à de nombreuses bêtises.

Le plus grand des risques qui puisse survenir avec l’astrologie est la dépendance. Celui qui écoute son horoscope tous les matins, qui consulte son astrologue chaque semaine… va vite développer une dépendance et ne vivra que par rapport à son horoscope quotidien. S’il est du signe lion et que son horoscope entendu le matin à la radio lui prédira une rencontre amoureuse, il sera bien déçu notre natif du lion ! Imaginons cette femme qui entend l’horoscope de son amoureux lui prédire une rencontre amoureuse dans la journée ! Sans être devin, sans consulter les planètes, je peux vous dire qu’il y aura un risque de scène de ménage dans la soirée pour ce couple !

Et cette dépendance finit inexorablement par une perte de l’usage normal de la réflexion et la perte de son copain l’esprit d’initiative. L’accroc à l’horoscope n’agira plus de sa propre initiative, il agira en fonction de ce que dit l’astrologue. Ainsi, il y a des risques que notre accroc plonge dans la peur, l’angoisse, l’indécision, avec ce renoncement de l’avancement.

Dans le livre de Jean Pliya, « Osons prier pour la délivrance », nous trouvons un exemple éloquent de cette dépendance que peut engendrer l’astrologie : voici une femme heureuse en ménage qui va consulter une astrologue afin d’établir son thème astral. Et voilà que l’astrologue lui prédit un divorce dans trois ans. Et plus le temps passe, plus la date fatidique approche, plus la cliente, qui aime profondément son mari, va vivre difficilement son lien conjugal. Persuadée d’un divorce certain, elle va tout faire pour le provoquer. Cela est inconscient, la pauvre femme ne s’en rendra même pas compte. Elle se serait même jetée dans les bras de n’importe quel homme qui passe pour ne pas faire mentir son thème astral. Il a fallu de nombreuses prières pour couper ces pensées néfastes.

L’autre risque est bien sûr, le basculement dans les sciences occultes.

Aujourd’hui, de nombreux chrétiens portent leur signe zodiacal autour du cou, cela est devenu banal. Ces mêmes chrétiens disent consulter des astrologues non pour connaître leur avenir, mais pour mieux se connaître. Reconnaissez la perfidie de Satan dans cette affirmation, comment il arrive à détourner les choses pour que même le croyant adhère à ses idées. Et de nombreux astrologues vont expliquer que le thème astral ne prédit pas l’avenir du sujet, mais va dévoiler son comportement, ses goûts, ses attirances, ses défauts, ses capacités, ses qualités… et donc va lui donner un cheminement de vie pour être en accord avec les planètes. Et c’est précisément à ce courant de pensées psychoastrologiques que l’on retrouve l’astrologue la plus connue de la télévision, j’ai nommé Christine Haas. Qui n’a pas entendu une de ses publicités à la télévision ou à la radio. Cela ne choque personne ! Les consultations sont bien évidemment payantes.

La psychoastrologie, le mot est lancé ! Et voilà comment on devient crédible aux yeux des pauvres incultes que nous sommes ! L’astrologue devient un psychologue qui va dresser le portrait psychologique de son client en fonction des astres ! Reconnaissez que la phrase que je viens d’écrire n’a aucun sens. Comment peut-on dresser un profil psychologique sur la base de la conjoncture des planètes ? C’est risible et aberrant de penser une telle chose ! C’est un mensonge que de nombreux astrologues veulent nous faire gober. Je vois mal un profileur dire : « le meurtrier est du signe du capricorne, donc, il va commettre une erreur qui permettra son arrestation. C’est marqué dans son horoscope ! »

Certains psychologues diplômés n’hésitent plus à afficher sur leur carte de visite la mention « psychoastrologue ». Mais, et cela pour mieux tromper le client, il existe de nombreux courants au sein même de cette discipline qui est l’astrologie : la psycho-astrologie, comme nous l’avons déjà vu, l’astrologie traditionnelle, l’astrologie holistique, l’astrologie humaniste, l’astrologie ayurvédique…

De nombreuses écoles se sont développées à travers tout le pays. Par exemple, l’astrologie ayurvédique propose des soins psychocorporels et ragathérapies afin d’évacuer le stress et pacifier nos émotions. Ici, on mêle relaxation, méditation, astrologie, harmonisation des énergies, thérapie musicale… L’astrologie humaniste propose une étude numérologique afin d’atteindre la lumière intérieure pour déchiffrer le message de notre âme et ainsi pouvoir développer nos talents et nos dons. Tout un programme ! D’après Paule Moussu, écrivain public et numérologue qui pratique cette astrologie humaniste, le but est de définir son orientation scolaire et professionnelle, de donner une réponse à toutes questions d’ordre existentiel, de ne pas se tromper sur le plan affectif… J’aimerais dire à tous ceux qui consultent ce genre d’astrologues de prier Dieu afin que vous entendiez l’Esprit saint. Lui seul saura vous guider dans vos choix. Écoutez la petite voix intérieure qui résonne en vous, votre intuition, et vous ferez les bons choix, car ces choix vous mèneront au but que Dieu a choisi pour vous, le but où vous serez amour, paix et joie.

 

 

Numérologie

La numérologie est à rapprocher de l’astrologie dans le sens où de nombreux astrologues proposent de réaliser une carte numérologique humaniste à leurs clients. Et, tout comme l’astrologie, la numérologie fait figure de science pour les profanes, science erronée qui se retrouve aussi dans les journaux où l’on propose de calculer son chiffre de destinée par rapport à sa date de naissance. Quelle blague ! Puis, on mêle le tout, chiffre de destinée et signe zodiacal pour dresser un profil psychologique !

La numérologie existe depuis longtemps. Pour l’exemple, on retrouve le nombre de la bête, 666, dans l’Évangile de saint Jean, lorsque le disciple du Christ évoque l’apocalypse. De nombreux savants de l’Antiquité ont travaillé sur ce nombre : et pour calculer ce nombre, il faut savoir qu’en grec comme en hébreu, chaque lettre a une valeur numérique suivant son rang dans l’alphabet. Le nombre d’un nom est donc le total de ses lettres. C’est comme cela que Satan (qui veut dire l’adversaire) et Lucifer donnent le nombre 666 après calcul des valeurs numériques des lettres qui composent les noms. Il y a aussi les noms Hitler, Néron, l’Antichrist… qui donnent le nombre 666 avec ce même calcul.

Aujourd’hui, on nous parle de numérologie moderne, humaniste. C’est bien de mettre de jolis mots sur un concept purement diabolique, mais cela n’enlèvera pas le côté satanique du concept ! Les numérologues occidentaux modernes sont convaincus qu’il existe un rapport, un lien vibratoire, entre un nombre et toute manifestation physique dans notre monde. Ils partent du principe que toute manifestation physique est observable et puisque toute manifestation physique est observable, alors toute manifestation peut être mise en nombre. Ainsi, ces nombres sont à la fois la cause et l’effet des manifestations. Ainsi, c’est la vibration des nombres qui gouvernent l’évolution de l’univers et des êtres qui y vivent. C’est du grand n’importe quoi !

François Notter, psychosociologue de formation et fondateur de l’École de la Numérologie Humaniste, a écrit plusieurs ouvrages qui permettent de dresser le portrait psychologique et énergétique d’un individu afin de l’aider à prendre les bonnes décisions, à faire les bons choix, à découvrir ses talents et ses dons. À partir de la date de naissance, des noms et prénoms et du rang d’arrivée dans la famille, François Notter peut calculer 120 combinaisons qui traceront une piste de réflexion. Tout un programme !

Quel est le danger ? Il y en a plusieurs. Le premier est la possibilité de devenir « accroc », de développer une « addiction astrologique » au point de ne rien faire, de ne prendre aucune décision, sans consulter son horoscope ou son thème numérique. Le deuxième danger est le fait de ne plus s’écouter, ne plus écouter son corps et de n’agir qu’en fonction de son thème astral ou numérique, de se déconnecter de la réalité et de la nature. Enfin, le troisième danger est le lien qui peut se créer avec les forces démoniaques. Ajoutons à cela un quatrième danger, qui est financier, car dans ce milieu règne beaucoup de charlatans qui vont vous demander de fortes sommes d’argent pour confectionner votre portrait psycho -astro-numérologique.

Francisco Bamonte, dans son livre « Astrologie, magie, comment s’en sortir », révèle qu’en Italie (le pays d’origine de l’écrivain), 12 millions de personnes ont consulté au moins une fois un cartomancien, un sorcier, un marabout, un astrologue, un voyant… L’Italie compte environ 170 000 astrologues établis sur son territoire, voyants, cartomanciens, magiciens… Toutes ces personnes ont engrangé un gain annuel global, en 2002, de plusieurs milliers de milliards d’euros. La plupart sont des charlatans, qui embobinent les gens. Et les choses vont en s’empirant, puisque aujourd’hui ce marché se porte à merveille et réalise des bénéfices dignes d’une multinationale ! Donc, il y a des gens qui paient pour tisser des liens avec le démon, pour détruire leur vie, pour s’éloigner de Dieu ! Il y a des gens qui paient pour être trompés, pour qu’on leur mente !

Et cela en partie à cause des médias. De nombreux journaux, radios, magazines, publient quotidiennement des horoscopes, banalisant le phénomène, mettant en lumière cette pseudoscience.

Simplement pour en finir, voici un exemple qui prouve que l’astrologie et/ou la numérologie peuvent être dangereuses. Voici un homme qui traverse une mauvaise passe. Cet homme se rend chez un astrologue qui va lui établir son thème astral pour une petite somme d’argent. Et le verdict tombe, dur, meurtrier : « Vous êtes malheureux parce que vous ne vouliez pas venir sur terre. Vous êtes là, mais vous ne vouliez pas exister ». Ces mots vont enfermer notre homme dans un schéma de mort, sans avenir, avec le risque de finir en dépression. Cet homme va se convaincre qu’il ne voulait pas exister, qu’il ne voulait pas naître, donc va détester la vie. Je vous laisse imaginer la suite et la vie de ce pauvre homme qui ne pensera qu’à la mort !

 

 

Astrologie et foi chrétienne

La Bible condamne fortement toutes les formes de divination et donc l’astrologie (voir passages bibliques du Deutéronome 18:9-22 et du prophète Jérémie 29:8-15). La foi chrétienne est incompatible avec la consultation des horoscopes et l’astrologie, car ces deux disciplines contiennent une volonté de puissance sur le temps, sur l’histoire et finalement sur les hommes en même temps qu’un désir de se concilier les puissances cachées. Les Pères de l’Église ont combattu pour réfuter l’idée païenne d’un « fatum » (c’est-à-dire d’un destin en latin) qui serait écrit dès la naissance et auquel l’homme serait soumis. Cela enlève à l’homme sa liberté. Dieu nous a voulu libres, et nous a laissé notre libre arbitre. Mais si nous avons une destinée, alors cette liberté n’existe plus puisque toute notre vie est écrite à l’avance. L’homme serait alors soumis à cette puissance que l’on appelle le destin. Or, tout le message des prophètes bibliques est un appel à la conversion et un rappel constant qu’un autre avenir est possible. Il n’y a pas de fatalité, pas de destinée.

Par contre, la Bible a beaucoup de choses à dire à propos des étoiles. Tout d’abord, Dieu les a créées : « Quand je contemple tes cieux, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as agencées, » (Psaumes 8:4).

Dieu connaît donc leur nombre et le nom de chacune des étoiles : « Il fixe le nombre des étoiles, Il les appelle toutes par leur nom. Grand est notre Seigneur, et puissant en force ! Il n’est point de limite à son intelligence » (Psaumes 147:4-5).

La Bible enseigne que Dieu a organisé les étoiles en groupes reconnaissables, que l’on appelle constellations, afin que nous puissions les reconnaître : « Il crée la Grande Ourse, Orion, les Pléiades, et les régions reculées du Midi. » (Job 9:9), « Peux-tu nouer les liens des Pléiades, desserrer les cordes d’Orion, amener la Couronne en son temps, conduire l’Ourse avec ses petits ? Connais-tu les lois des Cieux, appliques-tu leur charte sur terre ? (Job 38:31-33), « C’est lui qui fait les Pléiades et Orion, qui change en matin les ténèbres épaisses et obscurcit le jour comme la nuit ; lui qui appelle les eaux de la mer et les répand sur la face de la terre ; Yahvé est son nom. » (Amos 5:8)

Dans ces exemples, trois constellations sont mentionnées : la Grande Ourse, Orion et les Pléiades.

De tout temps, les hommes étaient fascinés par les étoiles qui brillaient dans la nuit. Étudier les constellations n’est pas une science nouvelle, elle se pratiquait déjà depuis des millénaires. Bien sûr, aujourd’hui, avec les progrès scientifiques, on connaît de nombreuses choses sur les astres, les étoiles, la lune, les planètes de notre système solaire. Mais déjà à l’époque, les Égyptiens et les Grecs connaissaient le zodiaque et s’en servaient pour indiquer les saisons, cela plusieurs siècles avant la naissance du Christ.

De nombreuses théories et légendes existent sur les constellations du zodiaque, notamment qu’elles illustreraient le plan de rédemption de Dieu. Par exemple, la constellation du Lion pourrait être l’image céleste du Lion de la tribu de Juda évoqué en Apocalypse 5:5 : « L’un des Vieillards me dit alors : « Ne pleure pas. Voici : il a remporté la victoire, le Lion de la tribu de Juda, le Rejeton de David ; il ouvrira donc le livre aux sept sceaux. » ». Toutefois, la Bible n’accorde aucun « sens caché » aux constellations.

En Genèse 1:14, il est écrit : « Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit ; qu’ils servent de signes, tant pour les fêtes que pour les jours et les années ; »

Donc, les étoiles, la lune, le soleil, les planètes sont des repères pour marquer les saisons. Ils sont aussi des repères géographiques pour s’orienter sur la Terre. N’était-ce pas en suivant une étoile que les mages ont trouvé l’enfant Jésus dans une étable à Bethléem ? N’était-ce pas en se guidant des étoiles que les navires se dirigeaient sur les mers et les océans ? Rien de nouveau. Et tout ceci est tellement naturel, peut-être trop naturel, si naturel que les hommes ont voulu chercher un sens mystique aux étoiles.

Aucun sens mystique donc, mais l’astrologie s’évertue à vouloir en trouver un, quitte à mentir. L’astrologie nous dit que les étoiles et les planètes influencent la destinée humaine. C’est clairement une fausse croyance. La personne éveillée s’en rendra compte rapidement. Le chapitre 2 du livre de Daniel nous le démontre : « Daniel répondit devant le roi : « Le mystère que poursuit le roi, sages, devins, magiciens et exorcistes n’ont pu le découvrir au roi ; mais il y a un Dieu dans le ciel, qui révèle les mystères et qui a fait connaître au roi Nabuchodonosor ce qui doit arriver à la fin des jours. Ton songe et les visions de ta tête sur ta couche, les voici : « Ô roi, sur ta couche, tes pensées s’élevèrent concernant ce qui doit arriver plus tard, et le révélateur des mystères t’a fait connaître ce qui doit arriver. À moi, sans que j’aie plus de sagesse que quiconque, ce mystère a été révélé, à seule fin de faire savoir au roi son sens, et pour que tu connaisses les pensées de ton cœur. (Daniel 2:27-30).

Ce passage est très explicite en ce qui concerne l’astrologie. En effet, au chapitre 1 de Daniel, le prophète est appelé à la cour du roi de Babylone où il humilie les astrologues présents autour du roi. Au chapitre 2, Daniel est à nouveau appelé près du roi Nabuchodonosor pour interpréter son rêve que les astrologues ont été incapables d’interpréter.

En Ésaïe 47:13-14 on peut lire : « Tu t’es épuisée à force de consultations, qu’ils se présentent donc et te sauvent ceux qui détaillent le ciel, qui observent les étoiles, qui annoncent chaque mois ce qui va fondre sur toi. Voici qu’ils sont comme fétus de paille, le feu les brûlera, ils ne sauveront pas leur vie de l’étreinte de la flamme ; et ce ne sera pas une braise pour se chauffer, un foyer pour s’y asseoir ! » On comprend qu’il est question des astrologues et que ces derniers seront brûlés lors du jugement de Dieu.

Dieu condamne toutes les formes de divination : « Lorsque tu seras entré dans le pays que Yahvé ton Dieu te donne, tu n’apprendras pas à commettre les mêmes abominations que ces nations-là. On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et devins, qui invoque les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu, et c’est à cause de ces abominations que Yahvé ton Dieu chasse ces nations devant toi. » (Deutéronome 18:10-14).

Si toutes les pratiques magiques sont interdites, ce n’est pas pour nous punir, mais parce que les pratiques magiques appartiennent à Satan. Le démon se sert des pratiques magiques pour nous lier à lui et nous détourner de Dieu. Dieu ne veut pas notre mal, il nous met en garde contre les ruses du démon. La magie n’apporte rien de bon, sauf la perdition et la désolation.

Maintenant, vous voilà prévenus. À vous de faire les bons choix. Car vous avez toujours le choix. Ce choix c’est ou de respecter la Parole de Dieu ou de vous détourner de Lui en embrassant des pratiques magiques.

Je tenais vraiment à expliquer ces quelques versets bibliques, car trop de chrétiens se sont éloignés de la Parole de Dieu, la Vérité. Pour connaître la Vérité, il suffit de lire la Bible. Elle comporte de nombreux messages. Malheureusement, on n’enseigne plus ces messages. Pourtant, tout est écrit dans la Bible, tout est dit. Et si le monde va aussi mal aujourd’hui, c’est parce que nous ne suivons plus la Bible. Certains diront que je suis pleine de bigoterie. Ce n’est pas de la bigoterie, mais une vérité. La Bible nous apprend comment nous comporter vis-à-vis de la nature, vis-à-vis des autres, vis-à-vis de soi, vis-à-vis de sa famille… afin d’établir un monde meilleur, un monde respectueux de la nature, respectueux envers les autres, un monde solidaire où tout le monde vivrait en paix.

Pourquoi n’enseigne-t-on plus la Bible ? Parce que nous vivons dans un monde profondément antichristique dominé par les Illuminati et toutes leurs branches sataniques, dont les francs-maçons. Il est temps d’ouvrir les yeux sur cette réalité. Notre seul espoir réside en Jésus-Christ. La Parole de Dieu, la Bible, doit guider notre vie. Alors naîtra un monde nouveau, une nouvelle Église, celle du peuple du Christ. Ce monde sera plus juste, meilleur en tout point de vue.

Nous devons changer nos comportements, notre manière de penser, revenir à la Vérité. L’astrologie et la numérologie, comme toutes les pratiques ésotériques, tissent des liens avec les démons. Nous baignons dans une culture New Age qui vise la destruction des œuvres du Christ. C’est cette culture que nous devons repousser. Cette culture nous aveugle, nous rend esclaves. Il est temps de s’éveiller. Le combat est spirituel. Ensemble, nous devons lutter pour un monde meilleur.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

Étiqueté , , , ,

1 commentaire sur “L’astrologie et la numérologie

  1. Effectivement les comportements excessif peuvent être très dangereux. Chacun de nous doit revenir au texte original afin d’améliorer le monde. Et beaucoup de charlatans peuvent notamment nous égarer et nous détourner nous devons être vigilants. Merci pour ces informations très utile sur la culture New Age.
    Solange Articles récents…Quel est le caractère de la femme née sous le signe astrologique Verseau ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Halte au plagiat
%d blogueurs aiment cette page :