Eurynome, prince de la mort

 

Dans la mythologie grecque, Eurynome est un démon des Enfers. Les Grecs lui vouaient un culte. D’ailleurs, Pausanias (115 – 180), dit le Périégète, un voyageur de l’Antiquité et géographe, raconte avoir vu sa statue dans un temple de Delphes. On représentait Eurynome avec un teint noir, assis sur une peau de vautour et montrant ses grandes dents. Les anciens disaient que ce démon dévorait la chair des cadavres enterrés et ne laissaient que les os.

 



Collin de Plancy, dans son Dictionnaire Infernal, dit qu’Eurynome est un démon supérieur, prince de la mort. Ce démon possède la capacité de prendre le contrôle de ses victimes afin de les faire sortir de chez elles en pleine nuit pour les tuer. On reconnaît ses victimes à cause de leurs yeux verts.

Eurynome est un démon qui est craint aussi bien en enfer que sur terre. Son titre de prince de la mort lui a été décerné par Satan lui-même. C’est un démon très ancien, qui se nourrit de charognes en décomposition et de cadavres. C’est pourquoi ses mains et ses dents sont tranchantes, afin de dépecer la viande pourrissante.

Le préfixe « eury » signifie large, étendu et « nomos » signifie celui dont le pouvoir est largement étendu. Eurynome règne sur les peuples des Larves et des Nécrophages.

Eurynome provoque des maladies, des accidents mortels, des conflits sanglants, des guerres, des massacres, des meurtres. De plus, ce démon est maître dans les pratiques de nécromancie, de vampirisme, de lycanthropie, de nécrophilie et de nécrophagie. C’est sans aucun doute, le plus immonde des démons…

Lorsqu’il apparaît, Eurynome surgit sous la forme d’un homme terrifiant. Sa peau noire est couverte de plaies sanglantes. Une peau de loup ou de renard lui recouvre les épaules. Il a deux cornes de bouc, des oreilles de renard, des dents aiguisées de loup, sa bouche est toujours pleine de sang. Souvent, il est entouré de cadavres.

Eurynome est un démon très dangereux qui peut provoquer des crises de lycanthropie, de vampirisme ou de transe agressive chez ses victimes ou au sorcier qui l’invoque. Lorsqu’il est invoqué, il provoque toujours la mort, soit de la victime, soit du mage qui l’a appelé, soit d’une personne innocente. Et le choc en retour est toujours violent, c’est-à-dire que soit le demandeur ou le mage mourra dans un délai très court.

Eurynome apparaît souvent à sa victime, comme pour la narguer, quelques minutes avant son trépas.

 

 

À prier : l’archange Raphaël, Padre Pio, saint François d’Assise, saint Barnabé, saint Luc.

Marie d’Ange

Pour aller plus loin

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :