Ereshkigal, la déesse des enfers

 

Ereshkigal, appelée aussi Tiamat, est une ancienne divinité mésopotamienne, la grande déesse du royaume des morts. Son nom signifie la « dame de la Grande Place », la Grande Place désignant les enfers.

Dans la mythologie mésopotamienne, Erishkigal est l’épouse de Nergal et la mère et épouse du Ninazu. Elle était représentée comme une belle jeune femme brune à la peau claire, dont les pieds sont des serres d’oiseau de proie. Elle porte sur le dos une paire d’ailes. Ses yeux sont noirs, insondables. À ses côtés se trouvent des hiboux, ses animaux consacrés ; parfois, Erishkigal se métamorphosait en hibou.

Ereshkigal est la Reine des Ténèbres et des Forces du Mal. Cette démone ne poursuit qu’un seul but : l’anéantissement des humains et le chaos final.

En démonologie, Ereshkigal est la protectrice des mages noirs. Lors d’un pacte, elle donne à ces derniers des pouvoirs néfastes. C’est une démone puissante, qui fait naître l’inhumanité dans le cœur des hommes.

Lorsqu’elle apparaît, elle prend la forme d’une très belle femme, au teint blafard, aux lèvres rouges et à la longue chevelure argentée. Elle est habillée tout en noir. Ses yeux peuvent lancer des éclairs.

Cette démone est dangereuse, car son but ultime est l’anéantissement des hommes. Ereshkigal provoque le chaos partout où elle passe. Certains sorciers l’invoquent justement pour anéantir un ennemi, chose qu’elle accomplit avec brio.

À prier : l’archange Michel, Padre Pio, saint Benoît, saint Cyprien

Marie d’Ange

Pour aller plus loin



Étiqueté ,

2 commentaires sur “Ereshkigal, la déesse des enfers

  1. Bonsoir, pourriez vous faire un article sur Nergal? son époux
    Merci d’avance 🙂

    1. Bonjour,
      Cet article est prévu. Il faudra patienter un petit peu jusqu’à ce que nous arrivions à la lettre N. Dans cette attente, vous pouvez vous procurer « Le Dictionnaire de démonologie occidentale » livre disponible directement sur ce blog. Il y a, dans ce livre, une fiche consacrée à Nergal.
      Cordialement,
      Marie d’Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :