Ea, le démon des sourciers

 

Ea, plus connu sous le nom d’Enki dans les textes sumériens, est l’une des plus grandes divinités de la Mésopotamie antique et plus largement du Proche-Orient ancien.

Ea ou Enki est une divinité sumérienne des eaux fraîches et courantes, de la fertilité et de la connaissance, plus connue sous le nom de Ea chez les Akkadiens. Selon les textes sumériens, il a, avec son épouse Ninhursag ou Ninmah, participé à la création de l’humanité.

Le nom Enki signifie « la maison de l’eau ». Son domaine est l’Apsû, c’est-à-dire la nappe d’eau douce, la nappe phréatique, qui entoure la terre. On dit que les sources qui jaillissent du sol et les grands fleuves qui arrosent les plaines proviennent de l’Apsû.

Enki était vénéré en Mésopotamie et notamment dans la ville d’Eridu. Il était le saint patron de cette ville. Son culte a connu un grand succès durant l’Antiquité. On représentait cette divinité par un bouquetin à queue de poisson ou ayant une forme humaine avec des flots jaillissant de ses épaules. Parfois, il tenait un vase dans ses mains.

En démonologie, Ea ou Enki est le démon des sources et des sourciers. Ce démon divulgue la connaissance de toutes les sciences. C’est aussi le maître de tout ce qui est dans le sous-sol.

Lorsqu’il apparaît, il prend la forme d’un homme d’âge mûr, barbu, couronné d’une tiare d’argent et vêtu de blanc. Il tient un sceptre d’or à tête de bélier dans sa main gauche et un vase de terre cuite d’où jaillit de l’eau dans sa main droite.

Marie d’Ange

Pour aller plus loin



Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :