Le village abandonné de Sanzhi

J’aime bien ces histoires de village abandonné supposé hanté. Et Sanzhi en est un ! Village aux maisons multicolores, village OVNI, Sanzhi n’a jamais vu le moindre habitant. Et pour cause, on le croit hanté, à cause d’une statue d’un dragon que l’on aurait détruite pendant la construction, ce qui a valu pas mal de catastrophes. Suivez le guide, je vous raconte tout.




 

Sanzhi, aussi connu sous le nom de Sanzhi Pod Houses, Sanzhi Pod City, Sanzhi UFO house, était (je suis obligée de parler au passé, car le village a été rasé) situé sur la côte nord de Taïwan, à 15 km de Taipie.

C’est à la fin des années 1970 qu’une compagnie locale taïwanaise, Yo-chou, décide de construire ce village qui devait être un lieu de vacances pour les officiers de l’armée américaine affectés dans l’est de l’Asie. On se met alors à construire des bâtiments futuristes, qui font penser que des OVNIS y habitent. Ces travaux sont inspirés de ceux de l’architecte finlandais Matti Suuronen. Les bâtisses ont un style très… comment dire sans vexer l’architecte… moche. Rondes, colorées… bref elles sont bizarres. Des maisons multicolores sortent de terre, toutes plus curieuses et déroutantes les unes que les autres.

Au début des années 80, alors que les constructions semblent être terminées, les propriétaires du site décident d’arrêter le projet. À cela, plusieurs raisons : pendant les travaux, de nombreux ouvriers ont perdu la vie dans des accidents mystérieux de chantier. Du coup, les Taïwanais, très superstitieux, crient que le lieu est hanté. De plus, la société Yo-chou fait faillite, ce qui ne fait que renforcer l’idée que ce lieu est maudit. Il n’y a plus d’investissements. Bref, le chantier est abandonné et laissé dans l’état, avec ces maisons bizarres que seul un mec drogué aurait pu dessiner.

Les Taïwanais sont alors persuadés que les âmes des travailleurs morts sur le chantier rôdent entre les collines verdoyantes de Sanzhi, et que tout cela est la faute de l’entrepreneur qui a détruit une statue sacrée d’un dragon qui se trouvait sur les lieux pour construire ces bâtiments bizarres.

Du coup, forcément, l’on pense que ce dragon, furieux que l’on ait cassé sa statue, s’est vengé et donc a tué les ouvriers. Je rajoute à cette croyance le fait que lieu serait un cimetière de soldats hollandais, enterrés là au XVIIe siècle et qu’au moins 20 000 corps auraient été déterrés au début des grandes manœuvres. Et là encore, ces âmes réveillées de leur tombeau se sont vengées de cet affront. Certains affirmaient même avoir vu des fantômes voler autour des maisons inhabitées.

Ces croyances sont renforcées d’autant plus que les bâtiments font peur. On dirait des boules maléfiques évoquant la menace extra-terrestre telle que l’on se la représentait pendant la guerre froide.

En 1989, ces bizarreries architecturales sont rachetées par une compagnie de développement pour un montant de 700 à 800 millions de NTD. Le projet étant d’en faire un complexe 5 étoiles pour touristes, notamment avec un dock pour les yachts. Là encore, le projet tourne court, puisque dès le départ, des dissensions entre les investisseurs font tout capoter, malgré un lourd investissement.

Ha quand le sort s’acharne ! Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Malédictions ? En tout cas, c’est bizarre.

Le lieu est alors abandonné et devient très vite une attraction incontournable pour personnes en mal de sensations fortes, notamment avec cette idée de . C’est d’ailleurs ici que l’on a tourné le film taïwano-suèdois Neon Dreams ou encore MTV.

En 2008, les autorités prennent la décision de raser toutes les constructions, afin de mettre en place un nouveau projet. Et le 29 décembre 2008, les premières pelleteuses commencent à agir.

Aujourd’hui, les fameuses maisons ne sont plus visibles. Tout a été entièrement détruit en 2010 pour faire place à une autre station et le site était en train de se transformer en une station balnéaire commerciale, avec un parc aquatique gigantesque. Adieu les vilaines maisons d’OVNI.

 

 

Marie d’Ange

 

 

Pour aller plus loin


 




 

Étiqueté , ,

1 commentaire sur “Le village abandonné de Sanzhi

  1. Bonjour,

    La fin de votre article est inexacte tout comme la page wiki. Les maisons sont encore bien visibles comme on peut le voir ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=dQ6_jVDR4iI

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitez notre boutique ! Cliquez sur la page "La boutique de Marie d'Ange" pour découvrir tous nos objets religieux et nos livres. Ou, sélectionnez votre catégorie dans l'onglet "La boutique" à droite. Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :